Changer d'édition

"Hello Dictator": Juncker croqué en quelques coups de crayon
Hello Dictator

"Hello Dictator": Juncker croqué en quelques coups de crayon

© Filip Markiewicz
Hello Dictator
Luxembourg 2 min. 14.07.2015

"Hello Dictator": Juncker croqué en quelques coups de crayon

Un croquis de l'artiste luxembourgeois Filip Markiewicz, inspiré par Jean-Claude Juncker et nommé "Hello Dictator" est exposé sur le bâtiment du Conseil de l'UE à Bruxelles durant la présidence luxembourgeoise.

(CS/VO) - Un croquis de l'artiste luxembourgeois Filip Markiewicz, inspiré par Jean-Claude Juncker et nommé "Hello Dictator" est exposé sur le bâtiment du Conseil de l'UE à Bruxelles durant la présidence luxembourgeoise.

Le dessin montre Jean-Claude Juncker, ancien Premier ministre luxembourgeois et actuel président de la Commission européenne, dans un certain nombre de poses tirées d'une vidéo montrant l'arrivée des invités lors d'un sommet de l'UE en mai à Riga.

L'attitude de Juncker avait alors défrayé la chronique. En effet, après avoir comparé la couleur de sa cravate avec d'autres invités du sommet, fait des tapes amicales à différents chefs d'Etat et embrasser sur le front d'autres, Jean-Claude Juncker salue l'arrivée du hongrois Viktor Orban par un "Hello dictator" décapant.

Ce sont ces moments que l'artiste Filip Markiewicz a immortalisés dans son dessin. L'artiste représente actuellement le Luxembourg à la Biennale de Venise à travers "Paradiso Lussemburgo" où il explore l'identité du Luxembourg, son image, le développement historique du pays et son rôle dans l'UE.

Le pavillon luxembourgeois est ouvert jusqu'au 22 Novembre.

L'art de Markiewicz est également présent dans le cadre d'une exposition au sein du bâtiment Justus Lipsius du Conseil de l'UE à Bruxelles.

L'artiste a expliqué à wort.lu/en qu'il y avait eu un débat pour savoir si le dessin "Hello Dictator" devait être affiché ou non.

«Il y a six mois, le monde entier criait "Je Suis Charlie" et se poser la question de savoir aujourd'hui si on a le droit de montrer ou pas un dessin, semble étonnant!", ajoute Mariewicz pour qui l'UE "a besoin d'une identité culturelle et doit accepter ce type d'expression sans se prendre trop au sérieux aussi."

Le dessinateur a néanmoins ajouté: «Je suis ravi que le Luxembourg lors de sa présidence du Conseil de l'Union européenne puisse montrer qu'il a le sens de l'humour, si bien incarné par Jean-Claude Juncker."



Sur le même sujet

Commission européenne: Juncker va-t-il la jouer «frontalier»?
Le président élu de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, songe à ne pas exercer sa nouvelle fonction uniquement depuis le Berlaymont, siège de la Commission à Bruxelles. Selon des informations du Luxemburger Wort, il souhaiterait faire la navette entre les deux capitales belge et luxembourgeoise.