Changer d'édition

Hamilius: le parking pour "les amateurs d'art"
Luxembourg 27 2 min. 27.09.2018

Hamilius: le parking pour "les amateurs d'art"

Luxembourg 27 2 min. 27.09.2018

Hamilius: le parking pour "les amateurs d'art"

Virginie ORLANDI
Virginie ORLANDI
628 places et un parcours pour les amateurs d'art contemporain: le parking Royal Hamilius a été inauguré ce jeudi matin. Après deux années de travaux, son ouverture est la première étape du grand projet de la Ville de Luxembourg pour redynamiser le commerce de la capitale.

"Un parcours d'art contemporain pour magnifier les lieux", "ce parking est une oeuvre d'art en soi", les officiels ne tarissaient plus d'éloges lors de la présentation des lieux. Une inauguration en grande pompe où magiciens se mêlaient au public pour le divertir le temps qu'on lui dévoile les oeuvres d'art cachées derrière de grands pans de tissu.

Thierry Behiels et Detlef Wilmer des sociétés CODIC et APCOA étaient accompagnés de la bourgmestre de la capitale, Lydie Polfer, pour l'occasion. Ils ont d'ailleurs coupé le ruban rouge à l'entrée du parking et celui-ci va être dorénavant accessible au public.

Mais la grande originalité du lieu, en dehors du fait qu'il va permettre aux voitures de trouver des places pour se garer en centre ville, est qu'il met à l'honneur de jeunes artistes et leurs créations.

Béton et vision

En quelques jours fin août, six artistes ont relevé le défi de faire vivre sur les murs du parking de véritables fresques.

"Nous nous sommes demandé quelle image du monde nous aimerions laisser à la postérité", raconte le CEO De CODIC,  Thierry Behiels "et les thèmes abordés par les artistes sont universels: la nature, la rêverie, la parure, la fuite du temps..."

A chaque niveau, chaque fresque mesure plus de dix mètres de long sur deux mètres de haut et a été réalisée sur le mur situé à l'entrée des ascenseurs. A l'opposé, les autres fresques ont été pensées pour les amateurs de mobilité douce, près des escaliers.

Au total, le parking rassemble 121,42 mètres de fresques sur une surface de 289,03m2.

Chacun des artistes a été choisi pour la singularité de sa proposition, son geste, sa technique et sa maîtrise de la couleur. A chacun de donner une identité au sous-sol qui lui était attribué. Eux qui sont habitués à travailler sur des toiles, se sont vu attribuer un étage du parking et ont dû composer avec le béton et le manque de lumière.

Ce parking est la première étape d'un projet immobilier et commercial d'envergure qui devrait accueillir ses premiers commerces dans 14 mois. Les Galeries Lafayette et la FNAC ou le restaurant Manko feront partie des enseignes présentes sur le site.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet