Changer d'édition

Guillaume et Stéphanie présentés officiellement aux autorités nationales
Luxembourg 34 3 min. 27.04.2012 Cet article est archivé

Guillaume et Stéphanie présentés officiellement aux autorités nationales

Luxembourg 34 3 min. 27.04.2012 Cet article est archivé

Guillaume et Stéphanie présentés officiellement aux autorités nationales

Vendredi en fin de matinée, le grand-duc héritier Guillaume et la comtesse Stéphanie de Lannoy ont été présentés aux plus hautes autorités de l'Etat. Les premières images de cette journée particulière pour la famille grand-ducale.

Ce vendredi est un grand jour pour la famille grand-ducale: les fiançailles de l'aîné des enfants du Grand-Duc et de la Grande-Duchesse, le grand-duc héritier Guillaume, avec la comtesse Stéphanie de Lannoy, seront célébrées dans l'après-midi.

A 11h30, ce matin, les jeunes amoureux ont été présentés officiellement aux autorités nationales au palais grand-ducal.  

L'endroit et le moment sont symboliques du Luxembourg. Face au Palais, une cinquantaine de personnes assistent au ballet des voitures officielles et des personnalités arrivant à pied. Les nuages qui menaçaient se sont déchirés pour laisser passer un rayon de soleil.

Des Luxembourgeois et aussi des touristes parmi les curieux

Parmi les invités:  le président de la Chambre des députés, Laurent Mosar, le Premier ministre, Jean-Claude Juncker, et d'autres responsables du gouvernement et du Conseil d'Etat, l'ambassadeur d'Allemagne en tant que doyen du corps diplomatique, Dr. Hubertus von Morr, le Nonce Apostolique ,Giacinto Berloco, l'archevêque de Luxembourg, Mgr Jean-Claude Hollerich, le procureur-général Robert Biever, le bourgmestre de la capitale, Xavier Bettel, le chef d'Etat Major de l'armée luxembouregoise, le général Gaston Reinig, et le directeur général de la police, Romain Nettgen.

    Parmi les curieux, des Luxembourgeois, mais aussi des touristes interpellés par l'agitation de ce lieu habituellement si calme. Et si une Jaguar diplomatique provoque un "oh" de stupeur lorsque son chauffeur s'en extrait en ayant oublié le frein main, tout se passe dans le calme.

    Emmené par le Premier ministre, Jean-Claude Juncker, le gouvernement fermerait presque la marche si le ministre du Budget, Luc Frieden, attendu dans l'après-midi pour son grand oral budgétaire au ministère des Finances devant la presse, n'arrivait pas seul, quelques minutes plus tard.

    Un couple tout en sourire

    A l'intérieur du Palais, le jeune couple est présenté officiellement à toutes les autorités du pays, civiles et religieuses, politiques et économiques. Avant de se livrer, pour la centaine de journalistes accrédités, à une première séances de photographies.

    Dans l'escalier, le Grand-Duc et Maria Teresa encadrent un couple tout sourire. Lui, vêtu d'un sobre costume bleu finement rayé verticalement. Elle, éclatante dans son petit top blanc cassé, une jupe évasée beige et des talons fuschia assortis à sa pochette.Une seconde est prévue en milieu d'après-midi au château de Colmar-Berg. "Dans le parc s'il fait beau", indique l'attachée de presse de la Cour.

    La comtesse apparaît à la fenêtre de la voiture

    La cérémonie se termine. Le couple quitte le Palais par la porte avant pour rejoindre le château, où il est attendu pour un lunch en famille, avec les parents de la jeune femme, cadette d'une famille de huit enfants. Les vitres de la voiture officielle sont baissées, sa vitesse très fortement réduite pour que les spectateurs disciplinés aient le temps d'apercevoir celle qui un jour pourrait devenir la Grande-Duchesse.

    "Ech war dobéi", s'amuse une Luxembourgeoise avec son mari, histoire de témoigner de l'importance de l'événement tandis qu'une maman tente de répondre à la délicate question de sa petite tête blonde de fille: "Maman, c'est un beau métier d'être mariée à un prince?"


    Sur le même sujet