Changer d'édition

Grevenmacher reprend du service pour le dépistage
Luxembourg 05.08.2020

Grevenmacher reprend du service pour le dépistage

A compter de septembre, les drive-in de dépistage vont sans doute céder la place à d'autres lieux de test.

Grevenmacher reprend du service pour le dépistage

A compter de septembre, les drive-in de dépistage vont sans doute céder la place à d'autres lieux de test.
Photo : Anouk Antony
Luxembourg 05.08.2020

Grevenmacher reprend du service pour le dépistage

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Placé en "veille", le centre de test covid-19 de Grevenmacher va être réactivé. A partir de lundi, dix centres seront donc en activité pour diagnostiquer au maximum la population, résidents et frontaliers.

Avec la fin de la phase I du dépistage massif, le ministère de la Santé avait choisir d'alléger son maillage de contrôle covid-19. Mais à compter du lundi 10 août, un drive-in va reprendre du service : Grevenmacher. Ainsi en a décidé de le Luxembourg Institute of Health qui supervise le Large scale testing. Le but est clair : «Disposer d'une capacité suffisante de tests adaptée», indique une source officielle.

Et si Grevenmacher sort d'une courte veille, les autorités sanitaires pourraient faire de même ailleurs dans les jours à venir. Car les stations ont été «mises en veille (et non pas fermées)« depuis le début de semaine. Aussi, «en fonction des besoins» des sites comme Diekirch, Junglinster ou Dippach  pourraient à nouveau voir affluer personnels de santé et personnes disposant d'un bon pour un test PCR. A cela une raison : le retour des vacanciers résidents. A nouveau sur le sol luxembourgeois, ces habitants peuvent donc bien bénéficier d'un suivi de leur infection ou non au coronavirus.


A woman is tested on June 30, 2020 at a "corona walking test center" opened by German biotech company Centogene at the airport at Frankfurt am Main's airport. (Photo by Daniel ROLAND / AFP)
Un dépistage offert pour les vacances
Alors que certains pays imposent un test au covid-19 négatif pour entrer sur leur territoire, le gouvernement a décidé mercredi de prolonger le dépistage, pour les voyages à l'étranger, tout au long du mois d'août. Tous les résidents pourront en bénéficier une fois et gratuitement.

Par ailleurs, la montée en puissance sera également liée à la fin du congé collectif. En effet, le gouvernement a d'ores et déjà fait part de sa volonté de soumettre chaque salarié du secteur de la construction à un dépistage, avant toute reprise d'activité sur un chantier. Aussi, d'ici le 23 août, il faudra bien disposer des moyens et personnels nécessaire pour contrôler ces quelque 30.000 ouvriers et techniciens.

A l'heure actuelle, le top 5 des stations de dépistage ayant vu défiler le plus de monde depuis la mise en place du dépistage massif est le suivant : 

  1. Raemerisch
  2. P+R Bouillon 
  3. Bascharage
  4. Schieren/ColmarFrisange
  5. Rotondes (Luxembourg)

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le réseau de test reprend du volume
A l'approche de la rentrée, trois nouveaux centres de dépistage vont être réactivés à compter du 24 août. Il s'agit des sites de Junglinster, Howald et Diekirch.
A woman undergoes a swab test for coronavirus at a drive-through testing site of the Santa Maria della Pieta hospital in Rome on August 18, 2020. - On August 16, Italy suspended its discos and ordered the mandatory wearing of masks from 6:00pm (1600 GMT) to 6:00am to clamp down on the spread of infection among young people, less than a month before the restart of school. (Photo by Tiziana FABI / AFP)
Seize sites de dépistage, 350 emplois, et demain?
La phase I du dépistage massif au Luxembourg prendra fin ce week-end après deux mois de fonctionnement. Retour sur un dispositif inédit à l'échelle du pays et qui s'apprête à être prolongé jusqu'à... mars 2021.
Lokales, Illustration, Parking Bouillon, Corona, Covid19, Test für Anwohner, Covid-Station  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Ce qui se cache derrière la stratégie de tests
Six semaines après le début de la campagne, le dépistage national mené par le LIH se poursuit. Mais ce dernier continue aussi de soulever des interrogations, notamment sur la stratégie mise en place par le ministère de la Santé.
A health worker manipulates blood samples of COVID-19-infected patients at the laboratory of Anhembi emergency makeshift hospital in Sao Paulo, Brazil on July 1, 2020. - The Red Cross decried Wednesday the politicisation of the pandemic in many countries, warning that the "divisive" response by leaders in places like Brazil and the United States was taking a heavy toll. The South-American country counts nearly 60,000 deaths from more than 1.4 million cases. (Photo by Miguel SCHINCARIOL / AFP)
Un mois pour tester l'ensemble du Luxembourg
Paulette Lenert, la ministre de la Santé a dévoilé ce mardi un ambitieux projet de vaste détection du covid-19 au Luxembourg. Grâce à un partenariat étroit avec le monde de la recherche, la ministre LSAP vise la réalisation de «20.000 tests par jour» à partir du 19 mai.
A medical worker tests a key worker for the novel coronavirus COVID-19 at a drive-in testing facility at the Chessington World of Adventures Resort in Greater London on April 28, 2020. - Britain's health ministry on April 27 said the total toll of those having died after testing positive for COVID-19 in hospital had risen to 21,092. (Photo by Ben STANSALL / AFP)