Changer d'édition

Gramegna saupoudre de volontarisme son budget 2021
Luxembourg 5 min. 16.12.2020 Cet article est archivé

Gramegna saupoudre de volontarisme son budget 2021

Par rapport à ses prévisions d'octobre dernier, le ministre Gramegna a dû ajouter 191 millions d'euros de nouvelles aides dans la colonne dépenses de son budget.

Gramegna saupoudre de volontarisme son budget 2021

Par rapport à ses prévisions d'octobre dernier, le ministre Gramegna a dû ajouter 191 millions d'euros de nouvelles aides dans la colonne dépenses de son budget.
Photo : Chris Karaba
Luxembourg 5 min. 16.12.2020 Cet article est archivé

Gramegna saupoudre de volontarisme son budget 2021

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Si la prise en charge de la crise covid sur l'économie luxembourgeoise pèsera lourd sur les finances publiques l'an prochain, le ministre des Finances a fait de son budget 2021 une présentation positive.

Pas simple de piloter le vaisseau Luxembourg dans une mer aussi agitée, et par des temps aussi peu clairs. Pourtant, à la barre du ministère des Finances, Pierre Gramegna (DP) se veut un capitaine rassurant. Et c'est ainsi qu'il s'est présenté, mercredi matin, face à la Chambre. A défaut d'avoir un horizon dégagé, le navire a été préparé pour traverser la tourmente avec 21,7 milliards d'euros de budget pour passer 2021.


Politik, déi Gréng, François Benoy, Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Mardi, François Benoy se présentera au rapport
Cinq mois après avoir été désigné rapporteur du budget 2021, le député présentera son analyse le 15 décembre à la Chambre. Occasion pour l'élu Déi Gréng de décerner bons points et petites critiques.

Un montant record, qui traduit la volonté gouvernementale non seulement de traverser la crise mais proposer une reprise économique au pays. Déjà certaines éclaircies pointent à l'horizon, n'a d'ailleurs pas manqué d'indiquer le 'grand argentier' : «un fort rebond de l’activité économique au troisième trimestre a pu être constaté», «la perspective d'une vaccination prochaine de la population suscite également l’espoir, en ce qu’elle ouvrira la voie à une reprise économique durable», les plans de relance de l'Union européenne constituant  «une véritable impulsion budgétaire supplémentaire pour toutes les économies du continent».

Des points qui ont positivement influencé l'évaluation des recettes et dépenses de l'Etat pour les mois à venir. Sachant que d'autre part, la prolongation des régimes d’aide et l’introduction de nouvelles mesures pour soutenir l’économie sont venues introduire des charges inattendues. Et Pierre Gramegna de détailler ces 191 millions d'euros qui sont venus, par voie d'amendements, alourdir les soutes budgétaires:

  • 30 millions d’euros supplémentaires pour financer les nouvelles mesures annoncées dans le cadre du Fonds de relance et de la solidarité pour les entreprises;
  • déblocage de 20 millions pour soutenir le financement de projets dans la lutte contre le virus via le régime d’aides;
  • rallonge de 30 millions pour financer le prolongement des aides aux investissements dans le contexte de la crise;
  • enveloppe de 20 millions pour soutenir les entreprises les plus affectées par la crise (notamment dans le secteur Horeca), en offrant une possibilité de mieux supporter la charge découlant de la hausse de 2,8% du salaire social minimum à partir du 1er janvier 2021;
  • hausse du budget du ministère de la Santé (d'environ 16,5 millions) pour financer l’achat du vaccin;
  • augmentation du budget en faveur des services du Corps grand-ducal d'incendie et de secours à hauteur d’un demi-million d’euros;
  • remboursement de 386 millions d’euros sur quatre ans à la Caisse nationale de santé (CNS), dans le contexte du financement du congé pour raisons familiales, du congé pour soutien familial et des indemnités pécuniaires.

Des poids supplémentaires qui se traduiront immanquablement par un alourdissement de la dette, a prévenu le ministre des Finances par rapport à ses premières prévisions. Au terme de 2021, il envisage donc désormais un solde de l’administration centrale négatif à hauteur de -2,7 milliards d’euros.

Mais le budget 2021 du pays ne sera pas seulement frappé du sceau de la crise covid. Y figurent également un paquet de nouvelles mesures fiscales qui contribueront «à l’équité sociale, à la compétitivité du Grand-Duché et œuvreront au développement durable du pays» comme l'a mentionné le ministre libéral. Un Pierre Gramegna qui a donc adapté son plan de navigation 2021 aux exigences des partenaires socialistes et verts.


Wi,Classement des banques -ITV Pierre Gramegna.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Des mesures pour limiter la spéculation sur l'habitat
Une enveloppe de près de 550 millions d'euros est prévue pour financer la construction de logements abordables dans les années à venir. A laquelle s'ajoute l'objectif d'«éliminer les mesures qui encouragent les hausses de prix», assure Pierre Gramegna au journal "Contacto".

DP, LSAP et Déi Gréng ont ainsi voulu revoir certaines règles fiscales (notamment celles sur les Fonds d'investissement spécialisés) mais aussi introduire de nouvelles aides à la transition énergétique, tout comme la mise en oeuvre de la nouvelle taxe CO2 dès le 1er janvier (140 millions d'euros de recettes attendus dès la 1ère année).

Il faudra aussi compter sur un renforcement des personnels de l'administration, un soutien poussé à la création de logements abordables, sur l'augmentation de certaines aides et du Revis,  ou encore des investissements en chantiers divers toujours aussi soutenus.

Alors vogue le navire, avec cette conclusion -méthode Coué- lancée aux députés : «Nous n'avons pas à nous soucier de nos finances publiques. Nous continuerons de mener une politique budgétaire prudente et responsable». Pas certain que parmi l'équipage des députés qui ont entendu le message, tous crient «viva» cependant. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La voie est désormais libre pour mettre en oeuvre le plan de relance massif post-Covid européen, après un compromis adopté jeudi par les dirigeants de l'UE qui permet la levée des veto de la Pologne et de la Hongrie tout en préservant un nouveau mécanisme sur l'Etat de droit.
European flags fly outside the European Commission building, in Brussels, on May 8 2015. AFP PHOTO / EMMANUEL DUNAND
Le gouvernement accordera une rallonge pour 2021 à leurs altesses royales. Mais le budget se limitera à financer les seuls frais de fonction et de représentation du chef de l'Etat et ses proches, mais plus les dépenses personnelles.
x
Mention «peut mieux faire» adressée par Nora Back à la proposition budgétaire avancée par Pierre Gramegna. La CSL reproche notamment au gouvernement de ne pas veiller suffisamment à la montée des inégalités sociales et fiscales.
IPO , Chamber , Pierre Gramegna depose Budget 2021 , Staatsbudget , depot Budget , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Pour 2021, le budget de l'Etat a également prévu de recruter des gardiens de prison ou des militaires, en plus des indispensables administratifs. Les ministères ont encore trois jours pour signaler leurs besoins.
Blitzer-Marathon der Police, Polizei, Grand-Ducale, N13, Frisange, le 18 avril 2018. Photo: Chris Karaba