Changer d'édition

Gouvernement: l'accord de coalition est signé
Luxembourg 1 03.12.2018 Cet article est archivé

Gouvernement: l'accord de coalition est signé

Etienne Schneider (LSAP), Xavier Bettel (DP), Corinne Cahen (DP) et Felix Braz (Verts)

Gouvernement: l'accord de coalition est signé

Etienne Schneider (LSAP), Xavier Bettel (DP), Corinne Cahen (DP) et Felix Braz (Verts)
Guy Jallay
Luxembourg 1 03.12.2018 Cet article est archivé

Gouvernement: l'accord de coalition est signé

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
La répartition des ministères par parti a été annoncée vendredi, l'accord de coalition entre le DP, les Verts et le LSAP a été signé ce lundi en fin d'après-midi au ministère des Affaires étrangères.

L'accord de coalition a été signé ce lundi à 17 heures à Luxembourg, au ministère des Affaires étrangères. Ce document contient les accords issus des négociations de coalition qui ont eu lieu depuis les résultats des élections législatives du 14 octobre. 



Négociations de coalition: comment ça marche?
Leur objectif: définir ensemble le futur programme gouvernemental en faisant en sorte que chacun s'y retrouve. Les Verts, démocrates et socialistes ont entamé cette semaine les fameuses «négociations de coalition». Concrètement comment se passe une séance plénière? Qui participe aux groupes de travail? Qui tranche en cas de blocage? Combien de temps ont-ils?

Afin de faire front au parti de centre droit des chrétiens-sociaux (CSV), le DP (Demokratesch Partei), les Verts et le LSAP se sont rassemblés.

Des réunions ont eu lieu afin d'harmoniser les positions des différents partis. Chaque parti a désigné des négociateurs après concertation afin de rester fidèle et clair vis-à-vis des idées du parti.

Les négociateurs des différents partis se sont ensuite réunis en groupes de travail avec Xavier Bettel, formateur du gouvernement, pour rencontrer les responsables des principales administrations du pays. 

Une fois que tous sont d'accord et que les principales thématiques sont mises en évidence, les ministères sont attribués, l'accord de coalition peut être signé: c'est le programme que le gouvernement présente pour une durée de cinq ans.


Le document fait 242 pages: 



Sur le même sujet

Leur objectif: définir ensemble le futur programme gouvernemental en faisant en sorte que chacun s'y retrouve. Les Verts, démocrates et socialistes ont entamé cette semaine les fameuses «négociations de coalition». Concrètement comment se passe une séance plénière? Qui participe aux groupes de travail? Qui tranche en cas de blocage? Combien de temps ont-ils?
Le parti chrétien-social va observer à la loupe les négociations de coalition et reste ouvert à toute discussion avec un ou plusieurs partenaires de coalition. Le CSV estime qu'il a davantage de points communs avec le DP. Avec 33 sièges à la Chambre, une coalition DP-CSV constituerait un gouvernement solide.
CSV Analyse Wahlresultate, Claude Wiseler, Martine Hansen, Marc Spautz, Francoise Hetto, le 18 Octobre 2018. Photo: Chris Karaba
Lors du débat sur RTL qui a rassemblé les têtes de liste peu après 23h30 dimanche, les candidats n'ont pas annoncé de nouvelle coalition, mais les Verts et le DP ne rejetaient pas l'idée de poursuivre celle qui a dirigé le pays pendant cinq ans.
De g. à dr.: Xavier Bettel (DP), Felix Braz (déi Gréng), Etienne Schneider (LSAP).
Cinq jours après l'officialisation des résultats des élections communales, les négociations de coalition entre CSV, DP et Les Verts sont lancées. Alors que ça coinçait encore jeudi, la base des Verts a donné un feu vert lumineux à Martin Kox.
Martin Kox a eu l'aval de sa base chez les Verts pour démarrer des négociations de coalitions à Esch-sur Alzette avec Les Verts et le DP.
PolitMonitor / Elections législatives
Fini le ménage à trois. C'est un mariage inédit entre le CSV et Les Verts, auquel s'attendraient le plus les électeurs luxembourgeois s'ils devaient voter ce dimanche. A part les fidèles du DP, plus personne ne voit aujourd'hui le parti de Xavier Bettel avoir des chances de rester au gouvernement.
Un mariage entre le CSV qui sera emmené par Claude Wiseler (à gauche) et le parti des Verts qu'incarne le ministre du Développement durable, François Bausch, est de plus en plus attendu par les électeurs au vu de ce nouveau sondage.