"Good morning Mobilitéit"

Tram, trains, funiculaire et bus chamboulent Luxembourg

La semaine, un tram passera toutes les 6 minutes durant la journée. Le dimanche toutes les 15 minutes.

Par Maurice Fick

«Good Morning Mobilitéit» et bienvenue dans la nouvelle réalité des transports urbains! Le dimanche 10 décembre, la Ville de Luxembourg inaugurera deux nouvelles gares, son tram, le premier funiculaire du pays, une vraie piste cyclable et deux pôles d'échange au Kirchberg. Zoom sur les grands changements à venir et leurs conséquences pour les voyageurs.

Que se passera-t-il le 10 décembre?

Comme tous ces services interagissent entre eux dans le but d'écourter les temps de déplacement dans une capitale luxembourgeoise engorgée aux heures de pointe, 6 nouveaux moyens et infrastructures de transport public seront inaugurés quasi parallèlement et très officiellement ce dimanche 10 décembre 2017 entre 9 heures et 13h45.

A partir de 13 heures, le grand public découvrira au Kirchberg, l'intérieur du tram, les sensations d'un voyage en funiculaire, le nouvel arrêt ferroviaire «Pfaffenthal-Kirchberg» sous le Pont Rouge, la nouvelle piste cyclable sur l'Avenue J.-F. Kennedy et les deux pôles d'échange «Europe» et «Luxexpo».

Au Sud, à deux pas du tout nouveau quartier du Ban de Gasperich, ouvrira le même jour la nouvelle gare de Howald appelée à muer en un pôle d'échange multimodal d'ici 2021 lorsque les rails du tram passeront au-dessus de ceux du train.

En 63 secondes à peine, le funiculaire fera le lien entre le nouvel arrêt ferroviaire «Pfaffenthal-Kirchberg» sous le Pont Rouge et le tram qui passera juste devant la plateforme d'arrivée sur le Pont Rouge.
En 63 secondes à peine, le funiculaire fera le lien entre le nouvel arrêt ferroviaire «Pfaffenthal-Kirchberg» sous le Pont Rouge et le tram qui passera juste devant la plateforme d'arrivée sur le Pont Rouge.
Photo: Chris Karaba

Le 10 décembre sera festif, comme l'a annoncé François Bausch, ministre du Développement durable et des Infrastructures lors d'une conférence de presse au Kirchberg ce vendredi matin, et surtout: les transports publics seront gratuits.

Le tram restera même gratuit jusqu'au 31 janvier 2018 pour tout le monde. Entre 13 et 18 heures, la station «Rout Bréck-Pafendall», le terminus du funiculaire au bout du Pont-Rouge, se transformera en «Winter Wonderland» avec spectacles de feu, de glace et musical. A l'autre bout du Kirchberg, à la station «Luxexpo», des animations sont prévues autour du tram.

Concrètement qu'est-ce qui changera pour les usagers?

L'inauguration de la gare de Howald qui se trouve juste derrière le Cactus Howald doit permettre de délester les plus de 90 trains qui circulent du lundi au vendredi entre Bettembourg et Luxembourg.

La nouvelle gare de Howald est directement connectée au parking du Cactus Howald par une passerelle au-dessus des voies.
La nouvelle gare de Howald est directement connectée au parking du Cactus Howald par une passerelle au-dessus des voies.
Photo: Chris Karaba

La Gare de Howald sera desservie quatre fois par heure par les trains de la ligne 60 (Luxembourg-Esch/Alzette-Rodange) et deux fois par heure (en heure de pointe) par les trains de la ligne 90 (Luxembourg-Bettembourg-Thionville). 

S'y arrêteront aussi les deux nouvelles lignes transversales, la ligne 10/60 (Troisvierges-Luxembourg-Esch/Alzette-Rodange) et la ligne 30/60 (Wasserbillig-Luxembourg-Esch/Alzette-Rodange) qui passent à Belval-Université.

Nombre de frontaliers qui travaillent au Sud de la capitale et qui voyagent en train devraient donc gagner du temps puisqu'ils n'iront plus jusqu'à la gare centrale pour revenir ensuite «sur leurs pas» et se rendre au travail en bus. 

La nouvelle ligne AVL 26 leur permettra de se rendre directement de la gare de Howald au Ban de Gasperich et à la Cloche d'Or. Une passerelle donnant sur le parking du Cactus permet de rejoindre en 5 minutes l'arrêt Howald-Ronnebësch.

De là, un bus doit partir toutes les 10 à 15 minutes entre 5 heures et 23 heures jusqu'à la zone d'activités de la Cloche d'Or.  Un arrêt que desservent également les bus AVL 16, 29 et 30 et les lignes RGTR 226 et 301.

Le nouvel arrêt ferroviaire «Pfaffenthal-Kirchberg» évitera dorénavant à tous ceux qui se rendent au Kirchberg de devoir passer par la Gare centrale avant de prendre un bus.
Le nouvel arrêt ferroviaire «Pfaffenthal-Kirchberg» évitera dorénavant à tous ceux qui se rendent au Kirchberg de devoir passer par la Gare centrale avant de prendre un bus.
Photo: Chris Karaba

L'inauguration de l'arrêt ferroviaire «Pfaffenthal-Kirchberg» doit changer la vie du train des usagers venant du Nord du pays. 

S'y arrêteront tous les trains de la ligne 10 (Luxembourg-Ettelbruck-Troisvierges-Gouvy) soit jusqu'à 6 trains par heure. Et les trains des deux nouvelles lignes transversales que sont la ligne 10/60 (Troisvierges-Luxembourg-Esch/Alzette-Rodange) et la ligne 70/10 (Longwy-Rodange-Luxembourg-Mersch).

Selon les calculs des CFL, le nouvel arrêt ferroviaire permettra à un Ettelbruckois qui travaille au Kirchberg et qui prend la ligne 10 de gagner 22 minutes sur un trajet

Au lieu de mettre 47 minutes le matin en transitant par la Gare centrale et la gare routière, il ne devrait plus mettre que 25 minutes dorénavant en s'arrêtant à l'ombre du Pont Rouge pour en atteindre la lumière en funiculaire.

Les CFL ont calculé le gain de temps pour les usagers des lignes 10 et 60 qui passeront par l'arrêt ferroviaire
Les CFL ont calculé le gain de temps pour les usagers des lignes 10 et 60 qui passeront par l'arrêt ferroviaire
Photo: MDDI

Le nouveau funiculaire est le «maillon fort» qui permet d'interconnecter les nouvelles infrastructures entre elles en un temps record. 

Les cabines rouges mettent tout juste 63 secondes pour monter au Kirchberg. C'est le temps qu'il lui faudra pour  parcourir les 40 mètres de dénivelé positif qui séparent l'arrêt ferroviaire «Pfaffenthal-Kirchberg» du tablier du Pont Rouge, niveau sur lequel glisse le tram.

Un usager doit mettre environ 3 petites minutes pour grimper de son quai de gare via des escalators sur la plateforme de départ du funiculaire qui se trouve sur le toit de l'arrêt ferroviaire.

Le trajet du funiculaire restera gratuit. Pour les clients des transports en commun comme pour les touristes de passage.

Tram et bus ne circuleront pas sur le même boulevard

Pour commencer, le tram ne circulera qu'au Kirchberg. C'est uniquement le premier tronçon du tram qui va du Pont-Rouge à Luxexpo qui sera mis en service ce 10 décembre 2017. 

Neuf rames pouvant transporter 420 personnes chacune, desserviront 8 arrêts. Une rame doit passer toutes les 6 minutes du lundi au vendredi entre 6h30 et 19h30. Toutes les 10 minutes le samedi. Et toutes les 15 minutes le dimanche.

Photo: MDDI

En réalité, avec le lancement du tram, tout change au Kirchberg. Le tram aura désormais le monopole de la célèbre Avenue J.-F. Kennedy, l'artère principale qui traverse le quartier des affaires de la capitale, de bout en bout. C'est-à-dire du Pont Rouge jusqu'à Luxexpo. Plus aucun bus ne circulera à l'avenir sur l'avenue J.-F. Kennedy.

En revanche, la part belle est faite aux cyclistes puisqu'une nouvelle piste cyclable bidirectionnelle et en site propre longe tout le tracé du tram.

A partir du 10 décembre, les bus de la Ville de Luxembourg et les bus des lignes régionales RGTR passeront tous par le boulevard Konrad Adenauer et d'autres rues du quartier Kirchberg. De sorte que 6 arrêts de bus AVL seront gommés de la carte.

11 lignes de bus régionales auront leur terminus au pôle d'échange «Luxexpo» d'où les voyageurs pourront directement sauter dans le tram, dans un bus de la Ville ou enfourcher un vélo. Et 7 bus RGTR auront leur terminus au pôle d'échange «Europe».

Le dimanche 10 décembre sera le point d'orgue de la nouvelle campagne nationale baptisée «Good Morning Mobilitéit». 

Portée par tous les acteurs de la mobilité au Luxembourg que sont le Verhéiersverbond, les CFL, Luxtram, la Ville de Luxembourg et le ministère du Développement durable et des Infrastructures cette campagne va accompagner les usagers des transports en commun et les cyclistes dans leur nouvelle façon de se déplacer dans la capitale.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.

Merci de bien vouloir noter que les commentaires publiés sur ce site sont contrôlés et validés avant leur publication par nos modérateurs. Saint-Paul Luxembourg ne saurait être tenu pour responsable des commentaires et réactions publiés par des utilisateurs des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, etc.) portant sur un article publié sur un de ses sites.