Changer d'édition

Gasperich et Cloche d'Or privés d'eau potable
Luxembourg 18.01.2021

Gasperich et Cloche d'Or privés d'eau potable

Pour l'heure, il est recommandé de faire bouillir l'eau avant tout usage alimentaire.

Gasperich et Cloche d'Or privés d'eau potable

Pour l'heure, il est recommandé de faire bouillir l'eau avant tout usage alimentaire.
Luxembourg 18.01.2021

Gasperich et Cloche d'Or privés d'eau potable

La Ville de Luxembourg recommande aux habitants des deux quartiers de ne pas consommer d'eau du robinet en ce lundi matin. En cause, un problème

Pas tous les jours que la Ville de Luxembourg informe les usagers que l'eau du réseau public n'est plus utilisable que pour la toilette ou les WC. Pourtant en ce lundi 18 janvier au matin, c'est l'alerte lancée par l'administration communale aux usagers du quartier Gasperich-Cloche d'Or. Et d'avertir que le précieux liquide distribué actuellement pourrait s'avérer «impropre à la consommation» dans les rues suivantes : 

  • rue Emile Bian
  • rue Robert Stumper
  • rue Henri M. Schnadt
  • boulevard de Kockelscheuer
  • rue Jean Piret
  • rue Leonardo Da Vinci
  • rue Gerhard Mercator
  • rue Albert Einstein
  • rue Charles Darwin
  • rue Lise Meitner
  • boulevard Raiffeisen
  • rue Isaac Newton
  • rue Rosalind Franklin

Le problème trouve sa source «au niveau d’une vanne d’alimentation d’un réservoir du réseau SEBES (Syndicat des eaux du barrage d'Esch-sur-Sûre)». Un souci entraînant non seulement une «turbidité élevée due à un détachement de dépôts» mais aussi une «mauvaise qualité bactériologique». Aussi, les autorités insistent pour que la population ne consomme plus l’eau du robinet «jusqu’à nouvel ordre».


Scientist examining toxic water samples
Le covid épargne les rivières du Grand-Duché
Si le coronavirus peut être repéré dans les eaux usées des ménages, il ne passerait pas l'obstacle des stations d'épuration. Du coup, le virus ne se retrouverait pas dans les cours d'eau du pays.

Parmi les recommandations, la Ville demande à chacun de «faire bouillir l'eau pendant 10 minutes avant toute consommation directe» et «ne pas laver les salades, légumes ou fruits consommés à l'état cru à l'eau du robinet».

Contactées, les équipes du SEBES assurent qu'un retour à la normale ne devrait pas tarder. «Suite à une mauvaise manipulation de vanne qui a entraîné la vidange de 1.500 m3 d'eau dans un réservoir, il a fallu réalimenter des canalisations. L'abrasion au passage de ce nouveau flux a détaché certaines particules de canalisation. Le temps de bien vidanger ces tuyaux, et la question sera résolue», indique l'ingénieur-directeur du syndicat, Georges Kraus.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La source Bel-Val a trouvé son écrin
Depuis 1935, cette ressource d'eau n'était plus exploitée, mais la commune de Sanem a choisi de réaménager les lieux. Ainsi la source sera-t-elle mise en valeur dans le cadre d'Esch 2022 notamment.
Le Kirchberg attend toujours son château d'eau
Si les autorités communales de la capitale pointent du doigt la crise sanitaire, les retards du chantier - qui devait initialement se terminer fin 2021 - seraient également liés à l'appel d'offres en cours.
In die Fassade vom 50 Meter hohen Turm werden unter anderem Vogelnester und Nistplätze für Fledermäuse integriert.
A la recherche de l'eau de demain
En matière d'alimentation en eau, le Grand-Duché doit se trouver un plan B. La pollution des nappes, l'augmentation de la population, le réchauffement climatique et la hausse de la consommation pesant lourdement sur les ressources actuelles.
ARCHIV - 27.05.2014, Bayern, Sand Am Main: Ein Glas mit Wasser aus dem Sander Baggersee. Nahezu alle Badeseen in Bayern haben eine gute oder sehr gute Wasserqualität. Nur 4 der 375 getesteten Badestellen fielen bei Tests im vergangenen Jahr negativ auf, darunter der Sander See. Foto: Rene Ruprecht/dpa +++ dpa-Bildfunk +++