Gare centrale de Luxembourg

Les anciens ateliers CFL disparaissent à vue d'œil

(nas - trad. MF) – Leur démantèlement a démarré peu après Pâques. Quatre mois plus tard, il ne reste plus grand-chose des anciens ateliers des CFL à Bonnevoie comme en témoignent ces photos.

Autres Galeries

Les anciens halls de 223 mètres de long et 60 mètres de large disparaissent morceau par morceau sous les coups de boutoir des pelleteuses mécaniques. Qui, du coup, gomment un pan de l'histoire des chemins de fer luxembourgeois.

Ces ateliers avaient été mis en service au début des années 1950. Ils ont été témoins du passage des locomotives à vapeur au diesel avant de voir débarquer les motrices électriques à deux étages.

Peu de temps avant qu'ils ne soient condamnés à être démolis, ces halls abritaient quotidiennement 200 ouvriers des CFL.

Les anciens ateliers devraient être anéantis avant la fin de l'année. A leur place seront construites deux nouvelles plateformes et trois nouveaux quais, ce qui augmentera considérablement les capacités d'accueil et de transit de la gare centrale de Luxembourg.