Changer d'édition

Frontaliers, à vos masques !
Luxembourg 2 min. 13.05.2020 Cet article est archivé

Frontaliers, à vos masques !

Plus de 200 soldats mais aussi des collaborateurs de POST distribuent des milliers de masques aux frontaliers chaque jour en douze lieux du pays.

Frontaliers, à vos masques !

Plus de 200 soldats mais aussi des collaborateurs de POST distribuent des milliers de masques aux frontaliers chaque jour en douze lieux du pays.
Photo: Guy Wolff
Luxembourg 2 min. 13.05.2020 Cet article est archivé

Frontaliers, à vos masques !

Maurice FICK
Maurice FICK
Depuis lundi, plus de 200 militaires et salariés de POST sont sur le qui-vive afin de distribuer 10 millions de masques aux travailleurs frontaliers. Tous devraient recevoir leur courrier avant la fin de cette semaine.

Alors que le CGDIS se prépare à distribuer un nouveau lot de 50 masques à chaque résident à compter du 25 mai, l'armée luxembourgeoise et le groupe POST mettent les bouchées doubles depuis lundi pour accueillir pas moins de 206.000 frontaliers (belges, français et allemands). A chacun, ils devront remettre la même quantité de protections buccales.

Objectif: distribuer gratuitement 10 millions de masques à tous les frontaliers avant le 24 mai. Soit en quatorze jours. Sur les 12 sites, «200 militaires renforcés par des membres du personnel civil de l'armée sont engagés», indique le service communication de l'état-major. Huit militaires supplémentaires sont en charge du support logistique des 12 sites et les ravitaillent en masques notamment.


10 millions de masques attendent les frontaliers
L'armée a reçu pour mission de distribuer les 50 protections offertes par l'Etat luxembourgeois à chaque travailleur frontalier. Lundi, les militaires ouvriront douze sites de ravitaillement, et ce jusqu'au 24 mai.

La distribution des masques aux frontaliers a débuté lundi 11 mai et l'armée a compté «plus ou moins 4.500 passages englobant donc un volume de 225.000 masques retirés». Les drive-in du côté de «la frontière allemande ont recensé le plus de passages puisque la Poste en Allemagne a fait la distribution du voucher le samedi», relève l'état-major.   

Pour éviter un afflux trop important de frontaliers le même jour, un envoi séquentiel des lettres a été organisé sur cinq jours. Mais la POST a fait plus vite que prévu. L'envoi des 206.000 lettres aux frontaliers, qui s'est déroulé via le flux du courrier international habituel, c'est-à-dire via BPost, Deutsche Post et La Poste, est terminé depuis mardi soir, assure POST.

Dès vendredi, jour de l'annonce de l'opération d'envergure par le gouvernement, «l'intégralité des 50.000 lettres destinées aux frontaliers allemands, 25.000 lettres à destination des frontaliers français et 25.000 lettres à destination des frontaliers belges» ont déjà été expédiées, indique le service communication du groupe postal. Lundi il avait aussi envoyé 25.000 lettres à destination des frontaliers français, les 25.000 lettres restantes à destination des frontaliers belges et mardi 12 mai, POST a envoyé les 56.000 lettres restantes à destination des frontaliers français.

Pas d'inquiétude donc pour les frontaliers attendant toujours leur lettre (ou voucher) pour récupérer les 50 protections buccales, c'est en route. Le délai d'un envoi postal vers un pays limitrophe se situe «entre un et trois jours ouvrables et dépend des performances des opérateurs postaux locaux», pose POST.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Et maintenant, la deuxième vague?
Il ne fait guère de doute, pour Rudi Balling (directeur du Luxembourg center for systems Biomedecine) que le covid-19 peut à nouveau frapper, et même fort. Le spécialiste rappelle qu'une partie de la réponse ne tient qu'au respect des consignes sanitaires. Donc à nous.
A member of the Red Cross takes the temperature of a man in a car as a preventive measure against the spread of the novel coronavirus, COVID-19, on the Guadalajara-Morelia highway, Jalisco State, Mexico, on May 2, 2020. (Photo by Ulises RUIZ / AFP)
Ce mystérieux fournisseur de masques basé au Luxembourg
Le gouvernement fédéral belge vient de passer commande pour 40 millions d'euros de masques à une société établie au Grand-Duché depuis trois ans. Mais Avrox, basée à Luxembourg-Ville, livrera-t-elle bien les protections attendues?
People wearing protective face masks walk in Rue Neuve, a shopping street in Brussels centre on May 9, 2020, amid the country's lockdown to stem the spread of the COVID-19 outbreak caused by novel coronavirus. - Shops in Belgium will reopen on May 11, 2020. (Photo by JOHN THYS / AFP)
10 millions de masques attendent les frontaliers
L'armée a reçu pour mission de distribuer les 50 protections offertes par l'Etat luxembourgeois à chaque travailleur frontalier. Lundi, les militaires ouvriront douze sites de ravitaillement, et ce jusqu'au 24 mai.
Le CHL a retrouvé le sourire (et ça se voit)
Une infirmière du Centre hospitalier de Luxembourg a développé des masques-sourires. Une jolie façon de renforcer la communication non verbale dans l'hôpital et donner aux patients un sentiment positif même pendant cette période délicate.
Lokales,Smiling masks/CHL Onkologie-ITV Laura Silva. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
50 masques distribués aux citoyens de plus de 16 ans
Suite aux annonces du Premier ministre Xavier Bettel, un nouveau lot de protections buccales sera attribué aux jeunes adultes et adultes du pays. C'est à nouveau le CGDIS qui sera chargé de la livraison à toutes les communes du pays.