Changer d'édition

Franz Fayot s'assure du bienfait des aides au Sénégal
Luxembourg 2 min. 03.11.2021 Cet article est archivé
Solidarité internationale

Franz Fayot s'assure du bienfait des aides au Sénégal

Pour marquer le début de la COP26, les femmes sénégalaises sont descendues dans les rues de Dakar pour réclamer davantage de protection de l'environnement et du climat.
Solidarité internationale

Franz Fayot s'assure du bienfait des aides au Sénégal

Pour marquer le début de la COP26, les femmes sénégalaises sont descendues dans les rues de Dakar pour réclamer davantage de protection de l'environnement et du climat.
Photo: AFP
Luxembourg 2 min. 03.11.2021 Cet article est archivé
Solidarité internationale

Franz Fayot s'assure du bienfait des aides au Sénégal

Sur la période 2018-2022, le Grand-Duché accordera 65 millions d'euros au Sénégal. Le ministre de la coopération luxembourgeois a choisi de faire escale à Dakar pour mesurer les effets bénéfiques de ce soutien.

(tb avec Dani Schumacher) - Entre le Luxembourg et le Sénégal, les PIC se suivent depuis 2022. PIC? Programme indicatif de coopération. Et c'est pour évaluer l'impact du quatrième programme que Franz Fayot (LSAP) a choisi de s'envoler vers le Sénégal. Jusqu'au 6 novembre, l'agenda du ministre de la Coopération et de l'action humanitaire comprendra aussi bien une visite d'un hôpital régional qu'un détour par un lycée technique ou un centre de formation professionnelle 


TOPSHOT - Members of an internally displaced Afghan family who left their home during the ongoing conflict between Taliban and Afghan security forces arrive from Qala-i- Naw, in Enjil district of Herat, on July 8, 2021. (Photo by Hoshang Hashimi / AFP)
Le Luxembourg plus généreux avec l'Afghanistan
Le ministre Franz Fayot a annoncé, ce lundi, que le Grand-Duché allait rehausser d'un demi-million d'euros l'enveloppe de soutiens prévue pour Kaboul et les provinces voisines.

Ainsi, les sommes octroyées par le Luxembourg sont essentiellement destinées à améliorer le système des soins de santé sénégalais, encore insuffisant dans les régions rurales. Un autre volet important concernant le développement de l'éducation et de la formation dans un pays où le taux d'alphabétisation atteint à peine 50% et où un quart des enfants en âge ne sont pas scolarisés. Sachant en plus que Dakar et environs comptent environ 40% de la population vivant sous le seuil de pauvreté.

De PIC en PIC, le Luxembourg n'a cessé d'augmenter ses aides. Ainsi, en vingt ans, le Grand-Duché aura octroyé un peu plus de 220 millions d'euros au total au pays d'Afrique de l'Ouest. Le tout étant désormais coordonné sur place par la Mission de coopération du Grand-Duché de Luxembourg à Dakar ouverte depuis 2001.

Si le Sénégal est un pays partenaire privilégié de la politique de développement luxembourgeoise, c'est loin d'être le seul Etat africain directement accompagné par le Grand-Duché. Sa générosité se faisant aussi ressentir par exemple au Mali, au Niger ou encore au Cap-Vert. C'est d'ailleurs vers ce pays qu'un don de 56.000 doses de vaccins anti-covid avait été fait en août dernier

Une solidarité sanitaire qui trouvera une nouvelle application le 8 novembre prochain, date à laquelle l'A400M luxembourgeois s'envolera vers Ouagadougou. En effet, don sera fait de plusieurs réfrigérateurs médicaux au Burkina Faso cette fois.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les secours accèdent difficilement aux populations les plus reculées de l'Etat caribéen ravagé la semaine passée par un énième séisme et des trombes d'eau. Le Grand-Duché a dépêché deux hommes et du matériel de communication supplémentaires.
This handout picture released by Brazilian Presidency shows Brazilian President Jair Bolsonaro talking to a rescue team heading to Haiti to help victims from Saturday 14,2021 earthquakes and Grace tropical storm, at Brasilia Air Base, in Brasilia, on August 22, 2021. - A week after the earthquake that devastated southwestern Haiti, killing nearly 2,200 people, survivors are struggling to get water and food, but responding to the basic needs of those affected remains a challenge for authorities. (Photo by Handout / BRAZILIAN PRESIDENCY / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO /  BRAZILIAN PRESIDENCY / ISAC NOBREGA" - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS