Changer d'édition

Frank Engel veut remettre ça aux élections de 2023
Luxembourg 3 min. 15.05.2022
Congrès du parti Fokus

Frank Engel veut remettre ça aux élections de 2023

Frank Engel a été élu à l'unanimité par le congrès comme tête de liste pour les élections de 2023.
Congrès du parti Fokus

Frank Engel veut remettre ça aux élections de 2023

Frank Engel a été élu à l'unanimité par le congrès comme tête de liste pour les élections de 2023.
Photo: Gilles Kayser
Luxembourg 3 min. 15.05.2022
Congrès du parti Fokus

Frank Engel veut remettre ça aux élections de 2023

Marc SCHLAMMES
Marc SCHLAMMES
Frank Engel est la figure de proue du parti Fokus : cofondateur, porte-parole et désormais candidat tête de liste. Le parti affiche ses ambitions pour 2023.

«J'ai trouvé un nouveau cercle d'amis». Frank Engel ne peut s'empêcher de faire une pique à son ancienne patrie politique lorsqu'il prend la parole lors du premier congrès national de Fokus. Le congrès confirme que le cofondateur et porte-parole du parti est la figure de proue du nouveau parti : Engel mènera Fokus aux élections de 2023 en tant que tête de liste. 


Pol, Pressekonferentz Frank Engel, Fokus, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
La rentrée politique de Frank Engel avec Fokus
Frank Engel, en tant que porte-parole de son nouveau parti, a présenté ce mercredi ses premières priorités politiques: la guerre en Ukraine et la crise énergétique, l'indice social ainsi que la construction de logements.

Une soixantaine de membres, en majorité des hommes, dont beaucoup ont les cheveux gris, ont assisté samedi au congrès fondateur suivi du congrès national au Kirchberg. La fondation officielle, avec l'adoption des statuts du parti - Fokus est dirigé par un comité exécutif de six membres et un comité national - et du programme de base, a duré cinq bonnes minutes, puis le secrétaire général Gary Kneip a pu annoncer «que nous existons désormais en tant que parti».

Lors du congrès Fokus, les statuts du parti ainsi que le programme de base ont été adoptés.
Lors du congrès Fokus, les statuts du parti ainsi que le programme de base ont été adoptés.
Photo: Gilles Kayser

Kneip est revenus sur les six premiers mois qui se sont écoulés depuis que le projet a été porté sur les fonts baptismaux : «Fokus» compte désormais une centaine de membres et autant de sympathisants. Le parti se concentre désormais sur les deux échéances électorales. Selon le secrétaire général, il n'a pas encore été décidé dans quelles communes à la proportionnelle Fokus se présentera le 11 juin 2023. 

En revanche, la tactique est déjà fixée pour les communes où aucune liste Fokus n'a été présentée : les listes ouvertes doivent bénéficier d'un soutien logistique, avec l'arrière-pensée «d'entrer en contact par ce biais avec des personnes intéressantes pour les élections à la Chambre en octobre». 

Le président du parti Marc Ruppert souligne ce qui est important pour Fokus : les valeurs citoyennes et la justice.
Le président du parti Marc Ruppert souligne ce qui est important pour Fokus : les valeurs citoyennes et la justice.
Photo: Gilles Kayser

Frank Engel souligne les ambitions de Fokus, qui veut se présenter pour «obtenir un résultat honorable» et «prendre ses responsabilités» - «parce que nous avons les compétences». Engel, tout comme le président du parti Marc Ruppert, souligne qu'ils n'ont pas peur d'énoncer des «vérités désagréables» et qu'ils veulent sortir le pays de sa zone de confort. «Il ne s'agit pas de faire plaisir, mais de donner de la substance», affirme Engel, qui constate, en se référant à la législature actuelle, que ce que fait la politique n'est pas suffisant pour relever les défis. 

Depuis 2018, la pandémie, la guerre en Ukraine et quelques affaires resteraient en suspens. En ce qui concerne la gestion de l'affaire de l'«abri de jardin» et la démission de Carole Dieschbourg (Déi Gréng), Frank Engel donne également une mauvaise note à la Chambre. Selon lui, les députés n'ont récemment pas joué leur rôle.

Fokus lui-même s'occupe actuellement, dans sept groupes de travail thématiques, des défis importants pour le parti et ses militants - énergie et climat, santé, artisanat, mobilité, État de droit, fiscalité, logement - et veut convaincre les électeurs avec des idées plutôt qu'avec des idéologies. Le leitmotiv de Fokus est ici les valeurs citoyennes et la justice - d'où le slogan du congrès «Gerecht gewënnt» (La justice gagne en français). 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Marc Ruppert, président du parti Fokus lancé avec Frank Engel, a présenté ce lundi les contours de la nouvelle formation politique. Le parti ambitionne d'impliquer davantage les citoyens et de ne pas s'enfermer dans un corpus idéologique.
Politik, Frank Engel neue Partei, Frank Engel war nicht anwesend, neue Partei FOKUS, de gauche à droite Jacques LINSTER, Trésorier, Gary KNEIP Generalsekretär, Françoise KIRSCH, VP, Anne LECUIT, Vp, Marc RUPPERT Präsident, Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort