Changer d'édition

Frank Engel réclame la démission de François Bausch
"Personnellement et en tant que juriste, je trouve que c’est inacceptable qu’un ministre s’adresse au procureur général d’Etat pour se plaindre d’un substitut.» (Frank Engel, président du CSV)

Frank Engel réclame la démission de François Bausch

Photo: Gerry Huberty
"Personnellement et en tant que juriste, je trouve que c’est inacceptable qu’un ministre s’adresse au procureur général d’Etat pour se plaindre d’un substitut.» (Frank Engel, président du CSV)
Luxembourg 12.04.2019

Frank Engel réclame la démission de François Bausch

Marc AUXENFANTS
Marc AUXENFANTS
Dans un entretien ce vendredi pour la radio publique 100.7, le président du CSV s'en est pris au ministre de la Mobilité, suite à une lettre envoyée par ce dernier à la procureure générale Martine Solovieff.

Le président du CSV Frank Engel a attaqué de front François Bausch, le ministre de la Mobilité et a réclamé sa démission, lors d'une émission diffusée sur 100.7 ce vendredi. «C'est un phénomène chronique au Luxembourg, et sous ce gouvernement pas moins chronique que par le passé, que la responsabilité politique ne soit pas assumée. Personnellement et en tant que juriste, je trouve que c'est inacceptable qu'un ministre s'adresse au procureur général d'État - d'autant plus qu'il le fait par écrit - pour se plaindre d'un substitut.» 

Une référence directe à une lettre envoyée en juillet 2018 par François Bausch à la procureure générale Martine Solovieff. Il y exprimait son étonnement «quant aux termes de ce courriel et à la façon de procéder de M. le Premier Substitut.» 

Une atteinte au principe d'indépendance de la justice

Le magistrat avait en effet sommé le directeur des Ponts et Chaussées d'indemniser quatre motocyclistes blessés lors d'accidents survenus sur une déviation mal sécurisée entre les communes d'Hettermillen et de Stadtbredimus courant 2017. «À défaut d'indemnisation par l'Administration des Ponts et Chaussées des motos victimes de ces accidents, une citation en audience correctionnelle serait émise», avait prévenu le substitut.  

La charge de Frank Engel intervient quelques jours après le dépôt par l'opposition d'une question urgente adressée au Premier ministre Xavier Bettel (DP) et au ministre de la Justice Félix Braz (Déi Gréng). Gilles Roth, Martine Hansen et Léon Gloden voulaient savoir si le gouvernement ne voyait pas dans cette intervention «une atteinte au principe d'indépendance de la justice».


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

«François Bausch n'a pas influencé la justice»
Dans un entretien avec le «Luxemburger Wort», Martine Solovieff, la Procureure générale, estime que la lettre du ministre de la Mobilité et de l'Equipement au Substitut ne constitue aucune ingérence dans les affaires de la justice.
10.1. IPO / Reception Nouvel An Justice / Martine Solovieff foto:Guy Jallay
François Bausch tire un trait sur Twitter
Au centre d'une polémique, le ministre de la Mobilité et des Travaux publics, mais aussi de la Sécurité intérieure et de la Défense a choisi de quitter le réseau social. Officiellement pour «ne plus être connecté 24h/24».
29.5. IPO / Min Dev Durable / PK Francois Bausch ,  Modu 2.0 Foto:Guy Jallay