Changer d'édition

Frank Engel prêt à repartir pour un tour
Luxembourg 2 min. 03.03.2021

Frank Engel prêt à repartir pour un tour

L'ancien assistant de Jacques Santer au Parlement européen croit en ses chances pour garder la tête du premier parti d'opposition.

Frank Engel prêt à repartir pour un tour

L'ancien assistant de Jacques Santer au Parlement européen croit en ses chances pour garder la tête du premier parti d'opposition.
Photo : Anouk Antony
Luxembourg 2 min. 03.03.2021

Frank Engel prêt à repartir pour un tour

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Chahuté, contesté mais... volontaire à garder la tête du CSV pour deux années de plus, l'actuel président du parti chrétien-social a rédigé 20 pages d'un programme de campagne.

Il n'est plus député européen, pas élu local, ni député. Frank Engel n'a qu'une casquette politique actuellement : président du CSV. Et à six semaines du congrès national le quadragénaire vient de rompre le suspense : il sera bien candidat à ce même poste pour le mandat 2021-2023. Le voilà premier membre de son camp à dévoiler ses intentions.


CSV-Kongress Frank Engel
Le CSV à la recherche d'un leader
Fin avril, le principal parti d'opposition renouvellera sa direction. Pour l'heure, aucun candidat officiel n'est sorti du bois pour se porter aux avant-postes : président ou secrétaire général.

Bousculé à la rentrée dernière après une prise de position controversée sur l'impôt sur la fortune et la fiscalité des successions, celui qui a succédé à Marc Spautz préfère donc attaquer plutôt que se défendre. Et Frank Engel le fait arguments à l'appui. C'est en effet par un document d'une vingtaine de pages qu'il entend convaincre les militants de lui accorder leur confiance. Un document réclamant notamment plus d'unité parmi les dirigeants, et surtout des pistes pour retrouver un électorat solide. 

Depuis 2013, le CSV n'a ainsi pas réussi à s'imposer sur la place publique, ratant même la marche devant lui permettre d'accéder aux commandes du gouvernement au terme des dernières législatives. Et pour cela le dirigeant entend se rapprocher de la base du parti, ses membres auprès desquels il reste bien plus populaire que dans l'estime des députés CSV de la Chambre. La fraction d'un côté, lui de l'autre : l'attelage peine à trouver sa place face à une coalition DP, Déi Gréng et LSAP qu'un an de crise covid ne semble pas avoir affaiblie.

Qui d'autre maintenant?

D'ailleurs dans son document de campagne, l'ancien bras droit de Jacques Santer ne cache pas l'ambition pour 2023 de revenir aux commandes du pays. En attendant, Engel propose en vrac aussi bien l'établissement d'une véritable loi Pandémie (plutôt que les incessants votes de la Chambre) mais aussi la création d'un nouveau centre de pédopsychiatrie pour enfants et adolescents, des dispositifs de soutien aux entreprises en difficulté, la création d'un Conseil des citoyens, la réduction des effectifs de la fonction publique d'Etat, moins de tolérance sur le trafic de stupéfiants, une réforme du système électoral, etc.

Voilà donc Frank Engel (re)lancé vers «de nouveaux paysages» comme il l'écrit. Combien maintenant vont le soutenir, combien d'opposants à sa candidature vont se présenter : sa candidature inattendue a au moins le mérite de précipiter les choses dans le parti qui, bien que majoritaire à la Chambre, peine à faire entendre sa voix. Mais dont les multiples voix créent certainement la confusion aux yeux de l'électorat.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Dépistage massif à la Chambre des députés
Après l'infection confirmée du député Jean-Marie Halsdorf (CSV), les élus, comme le personnel, ont eu droit jeudi à un test covid-19. Une annonce qui intervient alors que le nombre de clusters se multiplie à travers le pays.
Politik, Chambre des Députés - Débat Budget, Pierre Gramegna. Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Le CSV en pleine vallée des larmes
Deux ans après son entrée en fonction, Frank Engel n'est pas parvenu à s'imposer comme le leader du principal parti d'opposition ou comme membre de l'équipe. Mais le fait que le parti vive dans une situation de désaccord permanent ne relève pas de sa seule responsabilité.
CSV National Kongress Mutfert / Photo: Blum Laurent
Pour le CSV, le secteur de la santé doit être ausculté
Le parti d'opposition demande à la commission Santé de ne pas se focaliser sur la seule actualité covid. Les élus chrétiens-sociaux veulent que les députés débattent aussi des améliorations à apporter à l'ensemble du système de soins.
IPO,CdP, CSV Martine Hansen & Claude Wiseler.Affaire Gardenhäischen Traversini. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort.
Le budget s'attire les foudres de l'opposition
La proposition des recettes et dépenses de l'Etat pour 2021 a fait l'objet de dix heures de débat à la Chambre. Ce jeudi matin, le budget a été adopté par 31 oui (DP, LSAP, déi gréng) contre 29 non (CSV, ADR, déi Lénk, Piraten).
Politik, Chambre des Députés - Débat Budget, Pierre Gramegna. Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
LUXEOSys descendu en flamme par l'opposition
CSV, ADR, Déi Lenk et Pirate ne se contenteront pas de voter contre l’impressionnante rallonge budgétaire demandée pour financer le satellite, ils réclament l'ouverture d'une commission d'enquête.