Changer d'édition

Frank Engel au cœur d'un nouveau scandale
Luxembourg 2 min. 17.03.2021

Frank Engel au cœur d'un nouveau scandale

Frank Engel est suspecté d'avoir touché indûment un salaire de 40.000 euros de la part de l'asbl CSV Frëndeskrees. Un comité national se réunira ce mercredi pour décider des suites politiques de cette affaire.

Frank Engel au cœur d'un nouveau scandale

Frank Engel est suspecté d'avoir touché indûment un salaire de 40.000 euros de la part de l'asbl CSV Frëndeskrees. Un comité national se réunira ce mercredi pour décider des suites politiques de cette affaire.
Photo: Lex Kleren/archive
Luxembourg 2 min. 17.03.2021

Frank Engel au cœur d'un nouveau scandale

L'actuel président du CSV, candidat à sa propre succession lors du congrès des chrétiens-sociaux le 24 avril prochain, est accusé d'abus de biens sociaux pour avoir perçu 40.000 euros sans contrepartie.

(Jmh avec DS) - La vie n'est décidément pas un long fleuve tranquille au CSV. A quelques semaines du congrès national devant choisir son nouveau président, l'actuel titulaire du poste est soupçonné d'abus de biens sociaux. Un signalement contre l'ancien député européen a été déposé au parquet par plusieurs membres du CSV. 


CSV National Kongress Mutfert / Photo: Blum Laurent
Le CSV en pleine vallée des larmes
Deux ans après son entrée en fonction, Frank Engel n'est pas parvenu à s'imposer comme le leader du principal parti d'opposition ou comme membre de l'équipe. Mais le fait que le parti vive dans une situation de désaccord permanent ne relève pas de sa seule responsabilité.

Révélé mardi soir par nos confrères de RTL, le conflit porte sur le contrat de travail signé entre Frank Engel et l'asbl CSV Frëndeskrees. Si l'association a bel et bien versé un salaire de quelque 40.000 euros en 2020 pour bénéficier du carnet d'adresses du président des chrétiens-sociaux et recruter de nouveaux membres, ce dernier n'aurait jamais rempli sa part du contrat.

Un constat évoqué la semaine dernière lors de l'assemblée générale de l'asbl, lors de l'examen des dépenses de cotisations sociales, l'association n'ayant officiellement aucun salarié. Se basant sur l'article 23 du code de procédure pénale qui stipule que les parlementaires doivent informer le ministère public s'ils ont connaissance d'éventuelles infractions pénales, plusieurs élus CSV ont donc dénoncé ces faits au parquet.


CSV-Kongress Frank Engel
Le CSV à la recherche d'un leader
Fin avril, le principal parti d'opposition renouvellera sa direction. Pour l'heure, aucun candidat officiel n'est sorti du bois pour se porter aux avant-postes : président ou secrétaire général.

Présente mercredi matin sur les ondes de RTL Radio Lëtzebuerg, Martine Hansen (CSV), chef de fraction, assure avoir été «prise au dépourvu» et estime que face à la gravité des faits reprochés, «on ne peut pas toujours essayer de tout balayer sous le tapis». Interrogée sur la possibilité d'une démission du président du CSV, la cheffe de file des députés chrétiens-sociaux la Chambre, juge que «cela doit être clarifié au sein du parti» et annonce que le comité national se réunira ce mercredi.

Association à but non lucratif, l'absl CSV Frëndeskrees est notamment propriétaire du siège du parti. Une situation courante au Luxembourg, puisque les partis politiques ne possèdent pas de statut juridique propre et ne sont donc pas autorisés à posséder des biens immobiliers. Pour mémoire, Frank Engel est président du CSV depuis janvier 2019 et candidat à sa propre succession lors du congrès national des chrétiens-sociaux, prévu le 24 avril prochain.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Dans le sillage de l'affaire «CSV Frëndeskrees», la principale force politique du Luxembourg annonce avoir commandité un audit externe pour se pencher sur les comptes du parti. Objectif: mettre les choses à plat avant le congrès national prévu le 24 avril prochain.
Politik, Partei, CSV, Martine Mergen, Claude Wiseler und Michel Wolter, Situation in Altersheime, Covid-19, Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Peu de temps après l'annonce officielle, par le CSV, de la démission de Frank Engel, les autorités judiciaires indiquent vendredi après-midi qu'une enquête préliminaire a été lancée. Une perquisition au siège de l'asbl a eu lieu vendredi matin.
Suspecté d'abus de biens sociaux, le président du CSV s'est défendu, mercredi, de toutes les accusations qui pèsent contre lui. Et estime que le contrat qu'il a signé avec l'asbl «CSV Frëndeskrees» n'a rien d'illégal.
Contacto , ITV Frank Engel , Präsident CSV , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Chahuté, contesté mais... volontaire à garder la tête du CSV pour deux années de plus, l'actuel président du parti chrétien-social a rédigé 20 pages d'un programme de campagne.
Politik, Interview Frank Engel, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Fin avril, le principal parti d'opposition renouvellera sa direction. Pour l'heure, aucun candidat officiel n'est sorti du bois pour se porter aux avant-postes : président ou secrétaire général.
CSV-Kongress Frank Engel
Deux ans après son entrée en fonction, Frank Engel n'est pas parvenu à s'imposer comme le leader du principal parti d'opposition ou comme membre de l'équipe. Mais le fait que le parti vive dans une situation de désaccord permanent ne relève pas de sa seule responsabilité.
CSV National Kongress Mutfert / Photo: Blum Laurent