Changer d'édition

François Bausch et Steve Thull visitent le centre de test de l’armée
Luxembourg 2 min. 21.01.2022
Centre de Luxembourg-Kirchberg

François Bausch et Steve Thull visitent le centre de test de l’armée

François Bausch et Steve Thull ont profité de la visite du centre de dépistage pour avoir des explications sur le déroulement de la procédure des tests.
Centre de Luxembourg-Kirchberg

François Bausch et Steve Thull visitent le centre de test de l’armée

François Bausch et Steve Thull ont profité de la visite du centre de dépistage pour avoir des explications sur le déroulement de la procédure des tests.
Photo: SIP
Luxembourg 2 min. 21.01.2022
Centre de Luxembourg-Kirchberg

François Bausch et Steve Thull visitent le centre de test de l’armée

Simon Laurent MARTIN
Simon Laurent MARTIN
Le vice-Premier ministre a visité l'un des cinq centres de dépistage de l’armée. Cette visite s'inscrit dans le cadre de la campagne massive de testing.

Ce jeudi, le vice-Premier ministre, ministre de la Défense, François Bausch ( Déi Gréng), et le chef d'état-major de l'armée, le général Steve Thull, ont visité un des cinq centres de dépistage que l’armée a mis en place dans le cadre de la campagne de tests antigéniques gratuits pour les salariés disposant d'une première dose de vaccin.


dpatopbilder - 10.12.2021, Berlin: Soldaten vom Logistikbataillon 172 helfen in einer Impfstelle in den Spandauer Arcaden aus. Die Impfungen werden dort mit dem Impfstoff Spikevax von Moderna durchgeführt. Betreiber der Impfstelle ist der Malteser Hilfsdienst. Pro Tag werden dort bis zu 450 Impfungen möglich sein. Foto: Christoph Soeder/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
L'armée débarque dans la campagne de testing
Près de 150 militaires luxembourgeois devraient être mis à disposition d'une nouvelle campagne organisée au Grand-Duché à compter de la mi-janvier.

François Bausch et Steve Thull ont profité de la visite du centre de dépistage de Luxembourg-Kirchberg pour avoir des explications sur le déroulement de la procédure des tests antigéniques de la part des membres de l’armée, mais aussi pour remercier les membres de l’armée et les volontaires pour leur engagement.

«L’armée a réussi à mettre en œuvre cette campagne dans un temps record. Je constate que le déroulement se passe de façon exemplaire et je tiens à féliciter l’armée et ses membres pour l’accomplissement de ces tâches et leur engagement», a déclaré François Bausch lors de la visite.

Rappelons que ces centres de dépistage sont réservés aux salariés disposant de leur première dose de vaccin, en attendant leur deuxième dose et qui ont reçu lors de l’administration de la première dose une série de 20 codes leur permettant de fixer des rendez-vous pour effectuer des autotests antigéniques certifiés et gratuits. Les codes sont valables uniquement dans les cinq centres de tests gérés par l'armée luxembourgeoise jusqu'à l'obtention d'un schéma vaccinal complet et ceci jusqu'au 28 février 2022 au plus tard. Les rendez-vous peuvent être fixés 24 heures à l’avance sur le site www.covidtesting.lu.


(de g. à dr.) n.c.
Plus d'effectifs dans les rangs de l'armée
Près d'une cinquantaine de nouveaux militaires viennent d'intégrer les forces luxembourgeoises. Du renfort bienvenu à l'heure où l'armée est appelée à diversifier ses missions notamment dans le cadre de la crise covid.

Plus de 130 membres de l'armée sont engagés chaque jour dans cette campagne pour assurer la gestion de ces centres de dépistage. Les cinq centres sont implantés sur le parking de Luxexpo-Sud à Luxembourg-Kirchberg, au P&R Sud à Howald, au parking près du rond-point Raemerich, au sein de la zone industrielle ZANO au Fridhaff ainsi que près du Centre polyvalent de Junglinster.

Les centres de dépistage sont ouverts jusqu’au 28 février 2022, du lundi au jeudi de 6 à 20 heures, le vendredi de 6 à 13 heures et de 16 à 20 heures. Le samedi de 6 à 10 heures et de 16 à 20 heures, ainsi que le dimanche de 6 à 10 heures et de 13 à 20 heures.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Pour les salariés ni rétablis, ni vaccinés contre le covid-19, le test est désormais de rigueur pour se rendre au travail. Une routine qui peut vite peser son poids sur le porte-monnaie, sauf si l'on consent à un effort vers la vaccination.
07.01.2022 Andrang , Schlangestehen , Warteschlange  für PCR - Test , pcr-Test , covid-Test, corona - Test , dépistage covid-19 , Bionext Lab , Leudelange , Corona Virus Coronavirus Covid-19 Foto : Marc Wilwert / Luxemburger Wort
Près d'une cinquantaine de nouveaux militaires viennent d'intégrer les forces luxembourgeoises. Du renfort bienvenu à l'heure où l'armée est appelée à diversifier ses missions notamment dans le cadre de la crise covid.
(de g. à dr.) n.c.
A partir du 15 janvier, les salariés ayant reçu une première dose de vaccin anti-covid pourront avoir accès gratuitement à des tests antigéniques certifiés dans l'un des cinq centres déployés par l'armée.
Lokales, Xavier Bettel & Francois Bausch besuchen die Kaserne Grand-Duc Jean-Härebierg,Armee. Foto:Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Les militaires de l'armée luxembourgeoise déployés à l'étranger n'échappent pas au covid. Mais comme l'uniforme ne protège pas, le protocole sanitaire ordonné aux troupes est tout aussi strict que pour le reste de la population.
Lokales,Sankt-Martin Feier der Armee ,Härebierg.Kaserne Grand-Duc Jean,Diekirch. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort