Changer d'édition

Français du Luxembourg: voici les 33 questions d'Emmanuel Macron pour le grand débat
Luxembourg 4 min. 14.01.2019

Français du Luxembourg: voici les 33 questions d'Emmanuel Macron pour le grand débat

Français du Luxembourg: voici les 33 questions d'Emmanuel Macron pour le grand débat

AFP
Luxembourg 4 min. 14.01.2019

Français du Luxembourg: voici les 33 questions d'Emmanuel Macron pour le grand débat

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Dimanche 13 janvier au soir, Emmanuel Macron publiait sa "lettre aux Français", entamant ainsi son "grand débat national".

Cette lettre adressée à l'ensemble des Français, d'outre-mer et de l'étranger marque le lancement du grand débat national mis en place par Emmanuel Macron pour répondre à la crise des gilets jaunes - qui organisaient leur neuvième acte samedi dernier -. Emmanuel Macron "rendra compte directement" de ce grand débat dans le mois suivant sa fin, s'engage-t-il.


La lettre de Macron aux Français: opération sauvetage du mandat
Avec sa lettre aux Français dévoilée dimanche soir, Emmanuel Macron tente «de sauver la suite de son mandat» jugent la majeure partie des éditorialistes, quand d'autres enjoignent leurs lecteurs à participer au grand débat.

Dans cette missive rendue publique dimanche 13 janvier au soir, le président retient "quatre grands thèmes qui couvrent beaucoup des grands enjeux de la nation" et appelle "le plus grand nombre d’entre vous" à participer "à ce grand débat afin de faire œuvre utile pour l’avenir de notre pays". Le chef de l'Etat trace ainsi des lignes rouges tout en excluant de revenir sur la suppression de l'ISF ou encore de remettre en cause le droit d'asile.

Voici la liste des 33 questions posées par Emmanuel Macron aux Français, sous ces quatre thèmes:

Impôts, dépenses et action publique

  • Comment pourrait-on rendre notre fiscalité plus juste et plus efficace?
  • Quels impôts faut-il à vos yeux baisser en priorité?
  • Quelles sont les économies qui vous semblent prioritaires à faire?
  • Faut-il supprimer certains services publics qui seraient dépassés ou trop chers par rapport à leur utilité?
  • A l’inverse, voyez-vous des besoins nouveaux de services publics et comment les financer?
  • Comment mieux organiser notre pacte social? Quels objectifs définir en priorité?

Organisation de l’Etat et des collectivités publiques

  • Y a-t-il trop d’échelons administratifs ou de niveaux de collectivités locales?
  • Faut-il renforcer la décentralisation et donner plus de pouvoir de décision et d’action au plus près des citoyens?
  • A quels niveaux et pour quels services?
  • Comment voudriez-vous que l’Etat soit organisé et comment peut-il améliorer son action?
  • Faut-il revoir le fonctionnement de l’administration et comment?
  • Comment l’Etat et les collectivités locales peuvent-ils s’améliorer pour mieux répondre aux défis de nos territoires les plus en difficulté et que proposez-vous?

Transition écologique

  • Comment finance-t-on la transition écologique: par l’impôt? Par les taxes? Qui doit être concerné en priorité?
  • Comment rend-on les solutions concrètes accessibles à tous, par exemple pour remplacer sa vieille chaudière ou sa vieille voiture?
  • Quelles sont les solutions les plus simples et les plus supportables sur un plan financier?
  • Quelles sont les solutions pour se déplacer, se loger, se chauffer, se nourrir qui doivent être conçues plutôt au niveau local que national?
  • Quelles propositions concrètes feriez-vous pour accélérer notre transition environnementale?
  • Comment devons-nous garantir scientifiquement les choix que nous devons faire à cet égard?
  • Comment faire partager ces choix à l’échelon européen et international pour que nos producteurs ne soient pas pénalisés par rapport à leurs concurrents étrangers?

Démocratie et citoyenneté

  • Faut-il reconnaître le vote blanc?
  • Faut-il rendre le vote obligatoire?
  • Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives pour une représentation plus juste de tous les projets politiques?
  • Faut-il, et dans quelles proportions, limiter le nombre de parlementaires ou autres catégories d’élus?
  • Quel rôle nos assemblées, dont le Sénat et le Conseil économique, social et environnemental doivent-ils jouer pour représenter nos territoires et la société civile?
  • Faut-il les transformer et comment?
  • Quelles évolutions souhaitez-vous pour rendre la participation citoyenne plus active, la démocratie plus participative?
  • Faut-il associer davantage et directement des citoyens non élus, par exemple tirés au sort, à la décision publique?
  • Faut-il accroître le recours aux référendums et qui doit en avoir l’initiative?
  • Que proposez-vous pour améliorer l’intégration dans notre Nation?
  • En matière d’immigration, une fois nos obligations d’asile remplies, souhaitez-vous que nous puissions nous fixer des objectifs annuels définis par le Parlement?
  • Que proposez-vous afin de répondre à ce défi qui va durer?
  • Comment renforcer les principes de la laïcité française, dans le rapport entre l’Etat et les religions de notre pays?
  • Comment garantir le respect par tous de la compréhension réciproque et des valeurs intangibles de la République?

"Ce n’est ni une élection, ni un référendum. C’est votre expression personnelle, correspondant à votre histoire, à vos opinions, à vos priorités, qui est ici requise, sans distinction d’âge ni de condition sociale", précise le président français dans sa lettre.


A man reads a portion of a "Letter to the French People" (Lettre aux Francais) written by French President Emmanuel Macron, on January 13, 2019, in Paris. - Macron published a personal letter to households spelling out his goals for the "great national debate", a public consultation beginning on January 15, 2019, to discuss the "essential questions" facing the nation after nearly two months of violent so-called yellow vest protests. (Photo by Ludovic MARIN / AFP)
Grand débat national: comment y participer?
Débats dans les mairies, réunions d’initiatives locales, conférences citoyennes... Plusieurs éléments ont déjà été communiqués par le gouvernement autour des formes que prendra la concertation publique jusqu’à la mi-mars 2019.

Pour mener à bien ce grand débat national, il entend bien s'appuyer sur les maires de France. "Depuis quelques semaines, de nombreux maires ont ouvert leurs mairies pour que vous puissiez y exprimer vos attentes. J’ai eu de nombreux retours que j’ai pu prendre en compte. Nous allons désormais entrer dans une phase plus ample et vous pourrez participer à des débats près de chez vous ou vous exprimer sur internet pour faire valoir vos propositions et vos idées", poursuit-il évoquant des rendez-vous "à l’initiative des maires, des élus, des responsables associatifs, ou de simples citoyens", sans toutefois donner plus de détails à ce jour.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'heure du bilan pour le «grand débat»
Plus de deux mois de consultation, des centaines de milliers de propositions citoyennes, parfois contradictoires ou coûteuses: Edouard Philippe tire lundi le bilan du grand débat lancé face à la crise des «gilets jaunes», en attendant les premières décisions concrètes d'Emmanuel Macron.
French Prime Minister Edouard Philippe gestures as he speaks during a session of questions to the government at the National Assembly in Paris on April 2, 2019. (Photo by Alain JOCARD / AFP)
Grand débat: le site mis en ligne
Le site internet du grand débat national lancé par Emmanuel Macron pour répondre à la crise des «gilets jaunes» a été mis en ligne mardi soir, en vue de recueillir les contributions des Français à partir de la semaine prochaine.
Grand débat national: comment y participer?
Débats dans les mairies, réunions d’initiatives locales, conférences citoyennes... Plusieurs éléments ont déjà été communiqués par le gouvernement autour des formes que prendra la concertation publique jusqu’à la mi-mars 2019.
A man reads a portion of a "Letter to the French People" (Lettre aux Francais) written by French President Emmanuel Macron, on January 13, 2019, in Paris. - Macron published a personal letter to households spelling out his goals for the "great national debate", a public consultation beginning on January 15, 2019, to discuss the "essential questions" facing the nation after nearly two months of violent so-called yellow vest protests. (Photo by Ludovic MARIN / AFP)