Changer d'édition

Fort risque de pauvreté chez les jeunes Luxembourgeois
Luxembourg 23.01.2019 Cet article est archivé

Fort risque de pauvreté chez les jeunes Luxembourgeois

Malgré qu'ils disposent d'un travail, 20% des jeunes Luxembourgeois de 18 à 24 ans risquent de devenir pauvres.

Fort risque de pauvreté chez les jeunes Luxembourgeois

Malgré qu'ils disposent d'un travail, 20% des jeunes Luxembourgeois de 18 à 24 ans risquent de devenir pauvres.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 23.01.2019 Cet article est archivé

Fort risque de pauvreté chez les jeunes Luxembourgeois

Un jeune sur cinq, qui est âgé de 18 à 24 ans et qui travaille, risque de tomber dans la pauvreté au Luxembourg. Le Grand-Duché est le 2e pays de l'Union européenne où ce risque de pauvreté chez les jeunes est le plus élevé.

(MF) – L'étude d'Eurostat sur le risque de pauvreté des jeunes qui travaillent publiée mardi 22 janvier 2019 secoue le Grand-Duché. Car l'étude met le Luxembourg en fâcheuse posture. Le pays est, après la Roumanie, le 2e de toute l'UE où le risque de pauvreté des jeunes de 18-24 ans est le plus élevé.

Source: Eurostat

«En 2017, la proportion de jeunes âgés de 18 à 24 ans ayant un emploi et étant menacés de pauvreté dans l'UE était de 11 %, soit 1,1 point de pourcentage de moins que pour 2016», précise l'étude. Une proportion qui a diminué chaque année depuis le sommet atteint en 2014 (12,9%).

C'est en Roumanie que les jeunes sont le plus menacés de pauvreté (28,2 % des jeunes), suivie du Luxembourg (20%), du Danemark (19,1 %), de l'Espagne (19 %) et de l'Estonie (18,4 %).

En France, 10,6% des jeunes actifs de 18-24 ans courent un risque de pauvreté, contre 9,4% seulement en Belgique.

Les trois pays qui s'en sortent le mieux sont:  la Tchéquie (1,5 %), la Slovaquie (3,8 %) et la Finlande (4,2 %).

Le CSV réclame des réponses ministérielles

Le mauvais classement, dont le Luxembourg et son gouvernement reconduit, se seraient bien passé. Il a rapidement fait réagir les députés de l'opposition. La présidente du groupe parlementaire du CSV, Martine Hansen, et le député Marc Spautz, président du parti chrétien-social, ont écrit ce mercredi 23 janvier au président de la Chambre des députés pour lui demander la convocation d'une réunion jointe de la Commission du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale et de la Commission de la Famille et de l'Intégration.

«Les membres des deux commissions souhaiteront avoir des détails sur les conclusions tirées de l'étude Eurostat» par Corinne Cahen (DP), ministre de la Famille, et Dan Kersch (LSAP), ministre du Travail.




Sur le même sujet

Le Luxembourg se porte bien sur le plan économique. Depuis des années, l'emploi progresse régulièrement. Même en pleine crise économique, de nouveaux emplois étaient créés, davantage que dans les autres pays d'Europe. Depuis 2009, l'emploi au Grand-Duché a progressé d'au moins 16%.
La pauvreté des enfants a augmenté dans 23 pays entre 2008 et 2012. Au Luxembourg, elle touchait auparavant un enfant sur cinq, elle touche désormais plus d'un enfant sur quatre. En quatre ans, 2,6 millions d’enfants sont tombés sous le seuil de pauvreté dans les pays riches, ainsi que l'indique le dernier rapport de l'organisation.