Changer d'édition

Formulaire de rigueur avant le dépistage des élèves
Luxembourg 18.03.2021 Cet article est archivé

Formulaire de rigueur avant le dépistage des élèves

Pour l'heure, le document n'existe qu'en français, mais des traductions sont en cours, assure le ministre.

Formulaire de rigueur avant le dépistage des élèves

Pour l'heure, le document n'existe qu'en français, mais des traductions sont en cours, assure le ministre.
Photo: Hauke-Christian Dittrich/dpa
Luxembourg 18.03.2021 Cet article est archivé

Formulaire de rigueur avant le dépistage des élèves

Si les écoliers et lycéens du pays peuvent se soumettre à des tests anti-covid directement au sein de leur établissement scolaire, leurs tuteurs légaux doivent impérativement donner leur consentement au préalable, rappelle Claude Meisch ce jeudi. Si des tests PCR sont proposés aux élèves, ceux-ci sont néanmoins encadrés.

(ASdN) - «Des tests, des tests et des tests», promettait début février Claude Meisch (DP). Si la stratégie du ministre de l'Education vise à réduire les infections au sein des établissements scolaires du pays, pas question pour autant de les imposer. «Le test est basé sur le principe du volontariat», rappelle-t-il dans une question parlementaire publiée ce jeudi. 


Students wearing protective face masks take part in an examination inside The Flanders Expo "Big Room" in Ghent on May 25, 2020. - Belgium is in its eleventh week of confinement in the ongoing coronavirus crisis and the second week of the second phase of deconfinement. The National Security Council has given the Go to the deconfinement in stages as developed by the Group of Experts for the Exit Strategy. (Photo by NICOLAS MAETERLINCK / BELGA / AFP) / Belgium OUT
Une solution pour mixer covid et examens scolaires
Mai et juin approchent, et avec eux les tests de fin d'études. Mais comment jongler entre une mise en quarantaine et ce rendez-vous scolaire important? Ouf, l'Education nationale a déjà la réponse.

En outre, aucun dépistage ne peut être réalisé sans l'accord préalable des parents. Dans cette optique, le ministère a ainsi mis en place un formulaire d'autorisation. En l'absence de consentement, les élèves ne peuvent participer à l'opération, mais reçoivent une ordonnance pour se faire tester par eux-mêmes en laboratoire. 

Malgré l'importance de ce bout de papier, le document n'existe pour l'heure qu'en français. Une version unilingue que Claude Meisch justifie par «des contraintes de temps». Mais si la langue de Molière reste employée par quatre résidents sur cinq dans le monde du travail, le multilinguisme reste de mise sur le territoire. Raison pour laquelle, précise le ministre, des traductions sont «en cours».


First graders of the 39th Dresden primary school sit in their classroom for the first lesson following the coronavirus lockdown in Dresden, eastern Germany, on February 15, 2021, amid the novel coronavirus / COVID-19 pandemic. - In the eastern federal state of Saxony, pre-schools and primary schools have started easing their restrictions implemented in order to curb the spread of the virus. (Photo by JENS SCHLUETER / AFP)
Les autotests à l'école dès le 22 mars
Le ministère de l'Education a confirmé vouloir lancer une opération-pilote de dépistage du coronavirus par les scolaires eux-mêmes. Avant d'être déployée sur tout le pays, l'opération serait d'abord expérimentée.

Pour rappel, en mettant en place des centres de dépistage mobile au sein des établissements du pays, Claude Meisch espère être plus réactif face au virus et ainsi pouvoir maintenir les écoles et lycées ouverts. Lors de sa dernière conférence de presse le mois dernier, le ministre rappelait en effet l'importance du présentiel pour les élèves. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

C'en est fini du port d'une protection buccale obligatoire en cours à partir du 15 septembre. Cependant, si le virus revient à circuler en classe, les élèves devront ressortir leur masque pour suivre l'enseignement.
Children attending Gounod-Lavoisier school return to school on September 2, 2021, on the first day of the French school year. - Lille's 12,500 schoolchildren will benefit from free school supplies, financed by the city. (Photo by DENIS CHARLET / AFP)
Au retour des vacances de Pâques, les autotests seront généralisés dans toutes les classes du pays, a annoncé ce jeudi Claude Meisch. Avec l'espoir d'apporter «encore plus de sécurité», mais surtout de retrouver «un peu de normalité».
ARCHIV - 08.04.2021, Niedersachsen, Hannover: ILLUSTRATION - Ein Corona-Selbsttest, fotografiert mit neben dem Etui eines Grundschülers. In zahlreichen Bundesländern geht der Unterricht nach den Osterferien mit einer Corona-Testpflicht weiter. Ohne negatives Testergebnis ist der Besuch des Unterrichts nicht möglich. (zu dpa «Corona-Test vor dem Frühstück - Für Schulkinder gelten neue Regeln») Foto: Julian Stratenschulte/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Sur la première semaine de mars, le ministère de l'Education a noté une légère diminution du nombre d'enfants et de personnels infectés. Vivement que les autotests de dépistage entrent en service pour briser au plus tôt les chaines de contamination.
01.03.2021, Sachsen-Anhalt, Magdeburg: Ein Fünftklässler meldet sich während des Präsenzunterrichts am "Ökumenischen Domgymnasium". Nach zweieinhalb Monaten coronabedingten Notbetriebs öffnen in Sachsen-Anhalt die Schulen und Kitas wieder ihre Türen. Foto: Ronny Hartmann/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le ministère de l'Education a confirmé vouloir lancer une opération-pilote de dépistage du coronavirus par les scolaires eux-mêmes. Avant d'être déployée sur tout le pays, l'opération serait d'abord expérimentée.
First graders of the 39th Dresden primary school sit in their classroom for the first lesson following the coronavirus lockdown in Dresden, eastern Germany, on February 15, 2021, amid the novel coronavirus / COVID-19 pandemic. - In the eastern federal state of Saxony, pre-schools and primary schools have started easing their restrictions implemented in order to curb the spread of the virus. (Photo by JENS SCHLUETER / AFP)
L'obligation du masque en cours n'est pas le seul changement à venir dans les écoles luxembourgeoises. En mars, le ministère de l'Education envisage de proposer des tests de dépistage pour que jeunes et enseignants puissent contrôler leur situation covid.
Student of a graduating class at the Geschwister-Scholl school in Tuebingen, southern Germany,, conduct an antigen rapid test for COVID-19 in a class room on February 11, 2021 amid the ongoing new coronavirus pandemic. - In collaboration with the city of Tuebingen the school tests teachers and students of the graduating classes regulary free to ensure present teaching in the class room instead of online teaching. (Photo by THOMAS KIENZLE / AFP)