Changer d'édition

"Flex": Le service d'auto-partage des CFL disponible en novembre
Luxembourg 06.07.2017

"Flex": Le service d'auto-partage des CFL disponible en novembre

Avec Flex, un troisième fournisseur d'auto-partage verra le jour au Grand-Duché.

"Flex": Le service d'auto-partage des CFL disponible en novembre

Avec Flex, un troisième fournisseur d'auto-partage verra le jour au Grand-Duché.
PhOTO: DPA
Luxembourg 06.07.2017

"Flex": Le service d'auto-partage des CFL disponible en novembre

Le nouveau projet d'auto-partage des CFL, le "Flex" doit entrer en service à la fin du mois de novembre de cette année.

(ham trad. sw) - Le nouveau projet d'auto-partage des CFL, le "Flex" doit entrer en service à la fin du mois de novembre de cette année. 

L'annonce a été faite ce jeudi par le ministre des Infrastructures, François Bausch, devant le Parlement. La société d'exploitation est une branche des CFL, qui dispose déjà de 7 employés à Wasserbillig.

Dans un premier temps, 86 voitures électriques seront proposées dans 20 stations du pays. L'objectif est d'offrir aux passagers une plus grande flexibilité. 

«Les utilisateurs des transports en commun ont ainsi une garantie sûre qu'ils arriveront à temps là où ils veulent aller», a souligné François Bausch.

Le ministre a également avancé que cette offre d'auto-partage serait attrayante niveau prix: les "Flex" pourront en effet être utilisées avec la MKaart.

Le projet a été lancé en octobre de l'année dernière. Flex deviendrait donc le troisième fournisseur de voitures partagées dans le pays, aux côtés de Carloh et City Mov. 

Fin septembre, le projet sera rendu public et présenté afin d'être mis en service d'ici la fin du mois de novembre.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Mobilité: Trop de voitures: les 5 solutions de François Bausch
Bouchons, pollutions, accidents... La voiture, privilégiée par les Luxembourgeois mais aussi par les frontaliers, pose de nombreux problèmes. François Bausch, ministre des Infrastructures, a décidé d'agir face à ce fléau: application de covoiturage, car-sharing, panneaux signalétiques de déviations, abattement fiscal sur les véhicules non polluants... Il nous explique ce qui vous attend pour l'année 2017.