Changer d'édition

Fischer S.A fête ses 100 ans
Luxembourg 8 3 min. 07.06.2013

Fischer S.A fête ses 100 ans

Luxembourg 8 3 min. 07.06.2013

Fischer S.A fête ses 100 ans

L'enseigne Fischer, boulanger/pâtissier de renommé au Luxembourg, fête cette année ses 100 ans. L'occasion pour fêter cela dignement avec entre autres, une visite organisée des ateliers à Roodt-sur-Syre jeudi soir en présence de nombreuses personnalités politiques du pays ainsi que du grand-duc Henri.

(c.) - Fondées en 1913, les boulangeries Fischer, exploitées aujourd’hui par la société luxembourgeoise Fischer S.A., fêtent cette année leurs cent ans.

Comme toutes les belles histoires, celle des boulangeries Fischer commence en 1910 par un coup de foudre. Celui d’Eugène Fischer, boucher originaire de Rodange, pour Marguerite Thiry, habitante de Diekirch. Pour pouvoir épouser sa bien-aimée, Eugène doit changer de métier: Diekirch a déjà son propre boucher... mais pas de boulanger!

C’est ainsi qu’en 1913, le jeune couple ouvre sa première boulangerie Grand-Rue. La journée, Madame tient boutique pendant que Monsieur, une fois son travail fini, part livrer ses pains dans les villages alentours. L’affaire marche si bien qu’en 1925, Eugène achète sa première machine à pétrir et cinq ans plus tard, son premier four à vapeur. S’en suit l’ouverture de deux filiales, l’une à Wallendorf, l’autre à Bollendorf. 

Expansion et innovation

Après la seconde guerre mondiale, c’est Joe Fischer qui reprend la boulangerie familiale avec son épouse, Renée Klein. S’ils respectent hautement la tradition artisanale, tous deux restent des entrepreneurs nés. C’est ainsi qu’en 1962, ils rachètent la boulangerie Olinger de Gilsdorf, qu’ils modernisent et transforment en boulangerie industrielle. Quelques années plus tard, cette dernière s’associe à la FAPRAL (Fabrique de produits alimentaires S.A.), collaboration qui débouche en 1971 sur une fusion qui donnera naissance à la société Panelux S.A., aujourd’hui société responsable de la production et de la distribution. Fischer, quant à elle, représente la marque qui regroupe les points de vente et les produits qui y sont vendus.

Dès lors, Joe Fischer et ses collaborateurs ne cessent de développer de nouveaux produits, de nouveaux points de vente et de nouvelles tournées. En 1974 par exemple, les premiers magasins Fischer font leur apparition dans les centres commerciaux, évènement qui marque la véritable naissance de la marque.

Productivité exceptionnelle et qualité artisanale

Pour gagner en efficacité, les différents sites de production de l’enseigne se réunissent en 1991 à Roodt/Syre. Boulangerie, pâtisserie, viennoiserie et traiteur... Fischer utilise à cette époque 10 tonnes de farine par jour pour répondre aux besoin d’une clientèle nationale de plus en plus nombreuse. Au même moment, la firme se lance dans la production de produits surgelés et exporte dès lors une partie de sa production en Allemagne, en Belgique mais aussi dans toute l’Europe.

Fischer entreprend alors un ambitieux programme de rénovation de ses points de vente et introduit la cuisson sur place au sein de ses boutiques. De quoi garantir une fraîcheur irréprochable et une meilleure longévité à ses produits.

100 ans, ça se fête!

Aujourd’hui, l’entreprise fête ses 100 ans. Rayonnant dans tout le pays avec plus de 70 points de vente, employant pas moins de 900 employés et utilisant chaque jour 50 tonnes de farine, Fischer semble avoir un bel avenir devant elle. Ses projets? Lancer deux nouvelles lignes de production dédiées à l’export et qui seront opérationelles dès janvier 2014. Mais aussi entrer dans une troisième phase d’agrandissement du congélateur, qui fera passer le stockage congelé de 6000 à 9000 palettes. En tout et pour tout, Panelux et Fischer comptent investir, sur la période 2012-2014, pas moins de 15 millions d’euros.