Changer d'édition

Fin du conflit social chez Cactus
Luxembourg 2 min. 14.02.2020

Fin du conflit social chez Cactus

Aussitôt la nouvelle convention collective signée, les 3.200 salariés de Cactus bénéficieront d'une augmentation de 20 euros par mois valable rétroactivement dès le 1er janvier 2020.

Fin du conflit social chez Cactus

Aussitôt la nouvelle convention collective signée, les 3.200 salariés de Cactus bénéficieront d'une augmentation de 20 euros par mois valable rétroactivement dès le 1er janvier 2020.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 14.02.2020

Fin du conflit social chez Cactus

Maurice FICK
Maurice FICK
Augmentation salariale, 440 euros de primes et une pause plus longue. Après plusieurs mois d'opposition frontale, la direction de la chaîne de grande distribution et ses salariés viennent de trouver un accord de principe sur le renouvellement de la convention collective.

Fin du conflit social chez le troisième plus gros employeur du pays. La nouvelle convention collective de travail «sera signée dans les semaines à venir», annonce le syndicat Commerce de l'OGBL, majoritaire, dans un communiqué daté de ce vendredi 14 février.

La commission de négociation représentant les salariés du groupe a enfin trouvé un accord de principe avec la direction alors que les négociations étaient toujours bloquées il y a peu. La convention sera bien renouvelée pour 36 mois à compter du 1er janvier 2020. La période de négociation qui avait démarré le 1er juillet 2018 est couverte rétroactivement par un avenant.


En marge de la réunion de ce lundi matin, les syndicats OGBL et LCGB avaient organisé en front commun un piquet de protestation devant les locaux de la direction de Cactus à Windhof.
Le blocage reste total chez Cactus
Une fois de plus, les négociations entre la direction de l'enseigne de grande distribution et les syndicats ont échoué, lundi matin à Windhof. Le conflit social se prolonge, et la pierre d'achoppement principale reste les conditions salariales.

Parmi les améliorations décrochées par les salariés on retiendra une augmentation salariale de 20 euros par mois à compter du 1er janvier 2020 mais aussi les versements de primes exceptionnelles de 200 euros dès cette année, de 120 euros l'an prochain et de 120 euros en 2022. 

Cinq minutes de pause en plus

  Les salariés auront aussi un petit temps supplémentaire pour souffler dorénavant puisque leur pause passera de 15 à 20 minutes. Et cerise sur le gâteau, cette «pause ne pourra plus être imposée avant la prestation d'une heure de travail», souligne l'OGBL. Tout le personnel de Cactus, à l'exception du personnel administratif, bénéficiera d'une majoration de 10% pour heures tardives pour l'heure travaillée entre 18 et 19 h et d'une majoration de 30% à partir de 19 h.


19.10.07 40 jahre cactus bereldange, photo: Marc Wilwert
L'OGBL met la pression sur le groupe Cactus
Le syndicat menace d'organiser, samedi, des piquets de protestation devant les enseignes du 3e employeur du pays. En période d'achats pour Noël, voilà qui ferait mauvais genre. Avant d'en arriver là, les deux parties ont rendez-vous devant l'Ordre national de conciliation jeudi.

 Autre avantages sonnants et trébuchants: la future convention collective verra augmenter la prime de productivité de 10 euros par échelon. Une prime «froid» de 1.000 euros est créée pour les salariés travaillant dans le département «Frigo» à Capellen et une prime d'un mois de salaire à ceux qui travaillent dans les «Congelés» à Capellen.  

Une augmentation pour les chauffeurs

Quant aux chauffeurs de poids lourds, ils seront désormais embauchés au salaire équivalant au salaire social minimum qualifié. Ils recevront une augmentation le mois suivant la signature de l'accord.

A noter encore que le préavis en cas de démission du salarié est porté à un mois, quelle que soit l’ancienneté, pour tout le personnel du groupe A. 

Le groupe Cactus est, avec ses 4.300 salariés, dont 3.200 tombent sous la convention collective, le troisième employeur luxembourgeois, derrière le groupe Post et les CFL.



Sur le même sujet

Le blocage reste total chez Cactus
Une fois de plus, les négociations entre la direction de l'enseigne de grande distribution et les syndicats ont échoué, lundi matin à Windhof. Le conflit social se prolonge, et la pierre d'achoppement principale reste les conditions salariales.
En marge de la réunion de ce lundi matin, les syndicats OGBL et LCGB avaient organisé en front commun un piquet de protestation devant les locaux de la direction de Cactus à Windhof.
Cactus ne trouve pas d'accord avec ses salariés
Hier, devant l'Office national de conciliation, l'enseigne de grande distribution et les représentants du personnel n'ont pas avancé dans la renégociation de la convention collective concernant 3.200 employés du groupe.
Einkaufen Supermarkt Cactus Einkaufen Caddie caddy Einkaufswagen
L'OGBL met la pression sur le groupe Cactus
Le syndicat menace d'organiser, samedi, des piquets de protestation devant les enseignes du 3e employeur du pays. En période d'achats pour Noël, voilà qui ferait mauvais genre. Avant d'en arriver là, les deux parties ont rendez-vous devant l'Ordre national de conciliation jeudi.
19.10.07 40 jahre cactus bereldange, photo: Marc Wilwert