Changer d'édition

Fin annoncée pour les centres de consultation covid
Luxembourg 2 min. 07.05.2021

Fin annoncée pour les centres de consultation covid

Depuis l'automne, les deux centres de consultation ont enregistré 13.545 passages.

Fin annoncée pour les centres de consultation covid

Depuis l'automne, les deux centres de consultation ont enregistré 13.545 passages.
Photo : AFP
Luxembourg 2 min. 07.05.2021

Fin annoncée pour les centres de consultation covid

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
A compter du 17 mai, les sites du Kirchberg et d'Esch-sur-Alzette qui accueillaient les patients présentant des symptômes d'infection covid fermeront leurs portes. Et c'est bon signe, finalement.

Le nombre de nouvelles infections diminue (de l'ordre de 150 cas/jour désormais) et donc, avec lui, le nombre de personnes fréquentant les deux centres de consultation covid-19 (CCC) ouverts depuis l'automne. Ainsi, la semaine passée, seuls 363 passages ont été enregistrés sur les sites d'Esch et du Kirchberg. Cela alors que fin 2020 ou début 2021, ces lieux pouvaient voir passer jusqu'à plus de 700 personnes sur sept jours présentant des signes d'une possible contamination. Aussi, la ministre de la Santé estime-t-elle que désormais ces CCC n'ont plus leur utilité.


Le centre de prélèvement pour test Covid à l'ancienne BnL n'aura fonctionné qu'une semaine.Le voilà remplacé par un CCC (Centre de consultation covid).
Pas de consultations covid les jours fériés
Le ministère de la Santé a indiqué que les centres du Kirchberg et de Esch-sur-Alzette seraient fermés les 1er, 9 et 13 mai prochains. Habituellement ouverts du lundi au dimanche, ces CCC ont enregistré 13.182 passages depuis leur ouverture.

Ouverts respectivement le 27 octobre pour le Centre de Luxembourg et le 18 novembre pour celui d'Esch, la date d'arrêt de leur activité a été fixée au 17 mai. A compter de ce lundi-là, les patients ayant un doute sur une possible infection devront se rapprocher de leur médecin traitant. Un contact par téléconsultation étant alors préférable, afin de ne pas ramener l'éventuel virus en salle d'attente...

Déjà début janvier, devant l'affaiblissement des consultations (gratuites) en centres de consultation covid, les autorités avaient réduit les plages horaires d'ouverture. Cette fois, le dispositif ne semble plus être indispensable. Mais les équipes en place auront toutefois pu confirmer ou infirmer un diagnostic covid auprès de quelque 13.545 personnes en un semestre


Toujours plus de tests pour «revenir à la normalité»
Avec une situation sanitaire considérée comme «stable» depuis deux semaines, Xavier Bettel pourrait annoncer mercredi prochain de nouvelles mesures d'assouplissement. A condition toutefois que l'utilisation des tests devienne «une nouvelle routine».

Question détection de l'infection respiratoire, le ministère de la Santé va reposer désormais ses attentes sur les tests rapides. Des kits déjà largement diffusés dans les écoles, et dont la distribution ne va plus tarder en entreprise. Le ministre du Travail, Dan Kersch (LSAP) détaillera mardi prochain le dispositif envisagé pour cette répartition de millions de tests antigéniques. Accessoires qui seront donc proposés aussi bien aux salariés résidents que frontaliers, du privé que travaillant pour l'administration.

500.000 de ces mêmes tests vont également être offerts par le gouvernement aux 2.600 cafetiers-restaurateurs luxembourgeois. Cela afin qu'ils puissent assurer leur réouverture, à partir du 16 mai, dans des conditions sanitaires optimales. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.