Changer d'édition

Fiat 500 électrique: une électrique aux bonnes dimensions?
Luxembourg 2 min. 21.09.2020 Cet article est archivé

Fiat 500 électrique: une électrique aux bonnes dimensions?

Fiat 500 électrique: une électrique aux bonnes dimensions?

Luxembourg 2 min. 21.09.2020 Cet article est archivé

Fiat 500 électrique: une électrique aux bonnes dimensions?

Nous avons pu prendre le volant de la « New 500 » entièrement électrique. Quoi de mieux qu’une citadine iconique, connue pour son faible encombrement, pour rouler propre !?

La liste de citadines 100% électriques commence enfin à s’allonger. Parmi les plus « branchées » (dans tous les sens du terme), on retrouve enfin la 500 électrique. Ce format compact se prête évidemment bien mieux à l’électro-mobilité que de gros SUV, surtout en ville, où le stationnement a souvent tendance à donner des cheveux gris. Cette 3e génération de Fiat 500, qui sera électrique uniquement, n’a pris que 6 cm en longueur et 6 cm en largeur. Avec ses 3,63 m de long, se garer à son volant reste donc un jeu d’enfant.

3 caractères

La version de présérie que nous avions à notre disposition ne permettait pas de tester en profondeur les nombreuses assistances à la conduite et le système multimédia tout neuf. Concentrons-nous donc sur la conduite, avec 3 modes bien distincts. En « Normal », la puissance de 87 kW (118 ch) vous envoie de 0 à 50 km/h en 3 secondes environ, de quoi faire sensation au feu vert ! Mais dès qu’on souhaite récupérer beaucoup d’énergie à la décélération, il faut enclencher le mode « Range ». Dès lors, on peut oublier la pédale de frein, car le simple fait de lâcher l’accélérateur ralentit la 500 assez intensivement jusqu’à l’arrêt complet. Le tout, dans un silence encore accentué par la bonne insonorisation, même en cabriolet. Enfin, presque… Car le système d’alerte acoustique pour les piétons joue la mélodie Amarcord de Nino Rota, qui sonne comme un air de Dolce Vita. On like ! Dans le 3e mode, « Sherpa », la puissance diminue à 57 kW (77 ch) et la vitesse maximale de 150 à 80 km/h. De quoi atteindre sa destination en cas de « batterie faible ». Pourtant, avec ses 320 km d’autonomie WLTP et même 468 en conditions urbaines, cette 500 électrique propose déjà un rapport encombrement/autonomie impressionnant. Lors de notre essai, nous avons même consommé moins que ce qui est annoncé par Fiat. Prometteur !

Conclusion

Pour peu que les versions d’accès coûtent moins de 30.000€ lors du lancement à venir en ce mois d’octobre, cette 500 à prise devrait plaire. Car sur le plan technique, esthétique et même de l’habitabilité à bord, elle semble très réussie !

Les plus

  • Autonomie prometteuse
  • Espaces de rangement à l’avant
  • Ergonomie
  • Position de conduite améliorée
  • 2 versions : cabrio et berline
  • Musicale (alerte piétons)

Les moins

  • Prix de la version de lancement
  • Visibilité arrière capote ouverte