Changer d'édition

Feuilletez l'album des trésors de la photothèque de Luxembourg
Luxembourg 25 3 min. 26.02.2018 Cet article est archivé

Feuilletez l'album des trésors de la photothèque de Luxembourg

Ecoliers rue Aldringen en 1954

Feuilletez l'album des trésors de la photothèque de Luxembourg

Ecoliers rue Aldringen en 1954
Théo Mey / Photothèque de la Ville de Luxembourg
Luxembourg 25 3 min. 26.02.2018 Cet article est archivé

Feuilletez l'album des trésors de la photothèque de Luxembourg

Diane LECORSAIS
Diane LECORSAIS
Une ville, ce sont des rues, des bâtiments, des quartiers, mais avant tout, ce sont des habitants et leurs histoires. Un changement constant dont, heureusement, il y a des témoins: visite à la photothèque de la Ville de Luxembourg qui conserve plus de 4 millions de documents!

La première photo à être conservée à la photothèque de la Ville a 163 ans. Elle montre l'ancienne usine de tricot au Pulvermühle entourée par l'Alzette qui serpente à travers le quartier. Une photo saisissante et en même temps un morceau d'histoire car aujourd'hui, il ne reste plus grand-chose de l'ancien site industriel: un nouveau quartier résidentiel y sera construit dans les années à venir. Seule l'Alzette est encore là.

Cette image de 1855, dont l'auteur est inconnu, est l'un des quelque 4 millions de documents de la photothèque qui montrent le développement de la capitale et de ses quartiers, ses bâtiments et ses habitants. Les photos illustrent les places, les boutiques et les ponts de Luxembourg, les festivals importants, les célébrations historiques, les invités prestigieux, mais aussi des scènes normales de la vie quotidienne. 

Voici quelques-uns des meilleurs clichés:

Depuis 34 ans, tous ces documents sont conservés à la Cloche d'or. Un véritable trésor, dans lequel les citoyens peuvent se promener: "Nous avons beaucoup de visiteurs différents", explique Martine Theisen, qui dirige la maison depuis 20 ans. "Ils viennent chercher les images d'une vieille maison ou d'un magasin spécial ou de la forteresse." En plus des particuliers, on rencontre aussi des étudiants qui utilisent l'énorme fonds pour leur travail, ou des architectes, qui veulent savoir à quoi ressemblait un bâtiment. 

Commandez vos clichés préférés

A la photothèque, les visiteurs peuvent rechercher les images d'une année spécifique, d'un lieu en particulier, d'un photographe ou effectuer une recherche par mot-clé. Il est possible de les commander sous forme numérique ou imprimée moyennant une taxe. Chaque commande est traitée par les employés de la photothèque et les images peuvent être soigneusement travaillées et restaurées.

Voici comment travaille la photothèque de la Ville de Luxembourg:

Afin de préserver l'énorme répertoire d'images dans le temps, les milliers de négatifs, diapositives, plaques photographiques et photos historiques sont numérisés petit à petit. L'enregistrement se fait par scanner puis l'image est indexée à l'aide de mots-clés. Les négatifs sensibles et plaques en verre doivent être conservés dans un réfrigérateur spécial à 16 degrés Celsius.

Expositions et livres

Chaque année, l'institution crée une exposition thématique et publie régulièrement ses propres volumes illustrés. Comme le révèle Martine Theisen, une exposition sur les œuvres du photographe Jochen Herling est prévue pour cette année.

Enfin, les employés construisent leurs propres enregistrements pour des projets de grande envergure, tels que le développement du nouveau quartier Ban de Gasperich, la construction du Royal Hamilius ou le nouveau stade de football et de rugby, mais aussi pour des événements importants.

Et quelle est la photo préférée de Martine Theisen? "J'aime les photos qui ont surgi de manière inattendue" dit-elle en montrant un cliché du photographe Pol Aschman, datant de 1950. Lors d'un mariage princier, un petit chien insouciant se promène au pied des soldats qui sourient, rue de la Reine.

Heures d'ouverture: du lundi au vendredi de 7h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00. Arrêts de bus Cloche d'or (ligne 18) et Ruppert (lignes 21, 26 et 32). Tél. 47 96-47 00, e-mail à phototheque@vdl.lu