Changer d'édition

Feu vert pour le soutien aux PME et aux artistes
Luxembourg 1 2 min. 31.03.2020 Cet article est archivé

Feu vert pour le soutien aux PME et aux artistes

Les intermittents du spectacle disposeront d'un régime d'aides spécifiques pour faire face à la crise sanitaire.

Feu vert pour le soutien aux PME et aux artistes

Les intermittents du spectacle disposeront d'un régime d'aides spécifiques pour faire face à la crise sanitaire.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 1 2 min. 31.03.2020 Cet article est archivé

Feu vert pour le soutien aux PME et aux artistes

Olivier TASCH
Olivier TASCH
Le Parlement a donné son accord, ce mardi, au projet de loi prévoyant un nouveau régime d’aides en faveur des entreprises et du monde culturel qui subissent de plein fouet les conséquences de la crise sanitaire. Le texte a été adopté à l’unanimité.

C'est une décision forte en faveur de l'économie qui a été prise ce mardi. Le Parlement a validé le nouveau régime d'aides en faveur des PME, des indépendants et des artistes. Ce nouvel instrument est un élément du plan de stabilité global de 8,8 milliards d'euros présenté la semaine dernière.

La Chambre a donné un sacré un coup d'accélérateur au processus législatif et le projet déposé le 13 mars a été soumis au vote mardi. Ainsi, toutes les entreprises et professions libérales qui font face à des difficultés financières dues à la crise sanitaire pourront recevoir un coup de pouce financier.


Un bouclier de 8,8 milliards d'euros contre le covid-19
Le Premier ministre a fait le point, ce mercredi, sur la situation liée au coronavirus. Il annonce un paquet de mesures conséquent afin de soutenir l'économie nationale alors que 1.333 personnes sont désormais infectées.

Ce dispositif est activable en cas d'événement imprévisible avec un impact dommageable. C'est assurément le cas avec le covid-19, mais la loi envisage également les cas d'actes terroristes ou d'éruptions de volcans. 

Pour y avoir droit, l'entreprise qui demande des aides doit évidemment rencontrer «des difficultés financières temporaires» et «un lien de causalité» entre ces soucis et l'événement imprévisible en question doit être établi.   


4.3. Wi / PK Fedil nach GV /  Rene Winkin Foto:Guy Jallay
Les décideurs satisfaits du plan de 8,8 milliards
Pour relancer une économie quasiment au point mort, le gouvernement a énoncé mercredi les grandes lignes de son «plan Marshall» doté de près de neuf milliards d’euros. Une initiative saluée par tous les décideurs qui attendent désormais «une mise en œuvre rapide».

Les entités pourront être aidées pour les frais de personnel et les charges de loyer. Il s'agit d'une avance remboursable, qui pourra couvrir jusqu'à 50% des coûts sans dépasser un montant maximal de 500.000 euros. Il est toutefois déjà question de relever ce plafond à 800.000 euros. Pour les indépendants, l'aide est plafonnée à 2,5 fois le salaire social minimum, soit 5.355 euros.

Ces aides ne seront perçues qu'après avoir signé un plan de remboursement négocié avec l'Etat. Lequel remboursement qui devrait, en principe, se faire au plus tôt un an après le paiement de l'avance. Les premiers versements pourraient se faire dès la semaine prochaine. Un plan de redressement est également exigé aux demandeurs. 


«C'est une période compliquée pour les artistes»
Maz devrait passer de scène en scène, mais c'est finalement en rond que le rappeur tourne. Mais le jeune musicien luxembourgeois profite aussi de ce confinement forcé pour créer, jouer et penser à ses prochaines sorties, même virtuelles.

Le ministre des Classes moyennes, Lex Delles (DP), a promis «une grande flexibilité» afin d'éviter les tracas administratifs inutiles. Objectif: vérifier si les entreprises demandeuses ont bien sollicité toutes les options possibles du plan avant de contracter un éventuel prêt bancaire. 

A noter enfin que les artistes et les intermittents du spectacle ne seront pas oubliés. Ainsi, le droit existant des aides à caractère social pour le milieu culturel est adapté alors que tous les événements culturels sont interdits jusqu'à nouvel ordre.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Feu vert de Bruxelles pour l'aide aux coûts fixes
Destinée à venir en aide aux entreprises ayant perdu au moins 40% de leur chiffre d'affaires, la mesure annoncée mi-novembre par le gouvernement a reçu mercredi l'aval de la Commission. Les 120 millions d'euros pourront donc bel et bien être distribués.
Wi , PK OGB-L Commerce , Unterstützung für die Geschäfte , rue Alzette Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
L’Union des propriétaires à contre-courant
Alors que les annonces et initiatives se multiplient en réponse à la crise provoquée par la pandémie mondiale, l'asbl en charge de la défense des propriétaires a appelé les bailleurs privés à ne pas agir, du moins pour le moment. Une déclaration que dénoncent certains partis.
Lokales,Schluss mit Party,Geschlossene Lokale in der Hauptstadt. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Des aides inédites au secours des PME
Dans le Plan de stabilisation, présenté mercredi soir, un accent tout particulier a été mis sur les plus petites sociétés et les indépendants. Elles aussi auront leur part des 8,8 milliards d'euros de soutiens annoncés.
Lex Delles, le ministre des Classes moyennes, ministre du Tourisme
Comment sauver l'économie du pays... en trois points
Les ministres des Finances, de l'Economie et des Classes moyennes ont présenté, mercredi soir, leur plan pour aider les entreprises du pays à passer la crise. Soit 8,8 milliards d'euros répartis entre dépenses d'urgence, report de paiement et aides au crédit.