Changer d'édition

Félix Eischen victime d'un burn-out
Luxembourg 18.09.2020

Félix Eischen victime d'un burn-out

Félix Eischen a été élu bourgmestre de Kehlen en 2017.

Félix Eischen victime d'un burn-out

Félix Eischen a été élu bourgmestre de Kehlen en 2017.
Photo: Pierre Matgé/archives
Luxembourg 18.09.2020

Félix Eischen victime d'un burn-out

Le bourgmestre CSV de la commune de Kehlen annonce ce vendredi qu'il renonce temporairement à ses mandats politiques pour raison de santé. Un intérim est prévu pour presque toutes ses fonctions...

(Jmh) - Mis en lumière par le décès de Camille Gira (Déi Gréng) ou l'accident cardiaque de Félix Braz (Déi Gréng), les effets négatifs de la pression dans le milieu politique reviennent sur le devant de la scène. Vendredi, Félix Eischen (CSV) annonce sa volonté de se mettre en retrait pour raison de santé. Dans un communiqué publié vendredi, le bourgmestre de Kehlen, mais aussi député et secrétaire général du parti chrétien-social indique souffrir d'un burn-out.

Résultat d'«une grande souffrance psychique et morale» liée notamment à la crise du covid et d'un «surcroît de stress auquel s’est ajouté un surmenage constant», cette situation pousse l'ancien journaliste de RTL à «veiller, dans les prochaines semaines, à protéger sa santé et à suivre un traitement adéquat.»


«Les élus sont plus que jamais exposés sous les feux de la rampe; ils doivent toujours veiller à peser consciencieusement chaque mot prononcé, sans quoi la tempête médiatique pourrait les emporter»
«Les élus de plus en plus sous les feux de la rampe»
L'épuisement psychologique guette les hommes et femmes politiques, même si le sujet demeure encore largement plus tabou que dans d'autres professions. Le psychothérapeute Gilles Michaux apporte son éclairage sur la question.

Conséquence de cette décision, le poste de bourgmestre de Kehlen revient à Guy Scholtes (LSAP) pour une durée encore indéterminée. L'intérim pour le poste de secrétaire général du CSV sera pris en charge par Kimi Mosel ou Paul Galles, les deux secrétaires généraux adjoints. 

Selon Frank Engel, président du CSV, cité par nos confrères du Luxemburger Wort, aucune décision n'a encore été prise. La possibilité d'un remplacement définitif reste également ouverte. Le fauteuil de député de la circonscription Sud, lui, restera vacant jusqu'à la fin de l'année. Dans un communiqué publié vendredi, le CSV évoque «un moment difficile» pour le parti «mais bien plus pour Félix Eischen».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet