Changer d'édition

«Favoriser une gestion plus durable de nos ressources»
Luxembourg 2 min. 25.09.2020 Cet article est archivé

«Favoriser une gestion plus durable de nos ressources»

En 2025, un registre devrait recenser les matériaux utilisés lors de la construction de bâtiments.

«Favoriser une gestion plus durable de nos ressources»

En 2025, un registre devrait recenser les matériaux utilisés lors de la construction de bâtiments.
Archives LW
Luxembourg 2 min. 25.09.2020 Cet article est archivé

«Favoriser une gestion plus durable de nos ressources»

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
La ministre de l'Environnement mise sur l'opération «Null Offall Lëtzebuerg» pour assurer la transformation de nos déchets de façon plus responsable. Carole Dieschbourg (Déi Gréng) compte s'appuyer sur les principes de l’économie circulaire.

Ne parlez plus de «déchets» mais utilisez le terme «ressources». C'est le message que Carole Dieschbourg a voulu faire passer aux députés lors de la présentation du programme «Null Offall Lëtzebuerg».

«On pourra à nouveau parler de déchets quand leur élimination pure et simple sera le dernier recours, après épuisement de tous les moyens de réutilisation et de revalorisation qui seront mis en place», a commenté la ministre de l'Environnement.


La poubelle grise reste encore trop remplie
Près de 30 kg de déchets en moins par habitant et par an au Luxembourg. La nouvelle analyse menée par l'administration de l'Environnement montre l'effort de tri réalisé endéans cinq ans mais pointe l'émergence de déchets problématiques dans la poubelle grise, comme les médicaments.

Un des grands principes de cette stratégie concerne la prévention de déchets. «Il faut promouvoir avant tout des mesures qui prolongent la première utilisation et favorisent le réemploi», insiste la ministre. Une approche qui nécessite de mettre en place un procédé bien établi «dès la phase de conception, mais également la préparation en vue de la réutilisation». En d'autres termes, l'élue des Verts souhaite passer d'une pensée linéaire à une pensée circulaire. 

«Null Offall Lëtzebuerg» se base sur une collaboration renforcée entre les différents acteurs des chaînes de production. Des mesures qui devront amener, in fine, à l'élimination complète de la mise en décharge de déchets municipaux, d'ici l'année 2030. Quatre thématiques ont été retenues par la ministre avec à chaque fois des objectifs spécifiques à atteindre.  

Les mesures envisagées couvrent un vaste ensemble de domaines. Elles comprennent par exemple la mise à niveau et l'harmonisation des centres de recyclage implantés dans les communes. La stratégie couvre également le secteur de la construction, avec notamment la mise en place en 2025 d'un registre matériel obligatoire qui recensera les matériaux utilisés lors de la construction des bâtiments afin de mieux contrôler cet aspect du traitement des ressources.

Des sanctions plus fortes

Dans le domaine de la publicité, il faudra également changer nos bonnes vieilles habitudes. Alors qu'actuellement, il est possible de refuser des courriers publicitaires en mettant un autocollant, Carole Dieschbourg souhaite inverser la donne. Dorénavant, il faudra explicitement dire que l'on souhaite en recevoir. A cela s'ajouteront l'interdiction de la vente des produits cosmétiques contenant des microplastiques, l'interdiction des préemballages de fruits et légumes frais ou encore la prévention des terres d'excavation. 

A noter aussi que les infractions vont être alourdies. Le «littering» (jeter des déchets de façon sauvage) sera puni plus sévèrement avec un triplement de l'amende qui passera à 145 euros. Au-delà des efforts qui seront réalisés pour changer les comportements des citoyens, cinq projets de loi devront permettre de transformer l'approche luxembourgeoise en matière de gestion des déchets.  Il s'agit notamment de la transposition de cinq directives européennes avec la mise en place des mesures élaborées pour le Luxembourg par le ministère de l'Environnement. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Et si, dès 2030, la décharge de Muertendall ne pouvait plus accueillir de déchets ménagers? Le ministère de l'Environnement l'envisage, le Syndicat intercommunal pour la gestion des déchets ménagers et encombrants de la région Est (Sigre) s'en inquiète.
31.05.2005. Decharge Muertendall. Foto:Tessy Hansen 3
Faciliter l'intervention des entités communales dans la lutte contre le changement climatique pour la période de 2021 à 2030. Tel est l'objet de deux projets de loi présentés ce jeudi à la Chambre par la ministre de l'Environnement, Carole Dieschbourg.
Betzdorf Biodiversität Artenvielfalt biodiversité
La future réforme fiscale pourrait bien introduire une imposition sur les déchets d'emballages en plastique non recyclés au Luxembourg. Mais qui la paiera dans le futur : les ménages, les industriels ou l'Etat?
A long line of unbranded soda bottles in various flavours and colors, the focus on the center of the line. Soft drinks Zucker Plastik Plastique Flaschen Bouteille