Changer d'édition

Faute de signatures, le référendum tombe à l'eau
Luxembourg 05.01.2022 Cet article est archivé
Révision de la Constitution

Faute de signatures, le référendum tombe à l'eau

Seules 7.397 signatures ont été récoltées au lieu des 25.000 attendues.
Révision de la Constitution

Faute de signatures, le référendum tombe à l'eau

Seules 7.397 signatures ont été récoltées au lieu des 25.000 attendues.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 05.01.2022 Cet article est archivé
Révision de la Constitution

Faute de signatures, le référendum tombe à l'eau

Mélodie MOUZON
Mélodie MOUZON
Le nombre total d'inscriptions valables reçues est inférieur à 25.000 signatures.

Le référendum sur la réforme constitutionnelle envisagé par la Chambre n'aura pas lieu. Le nombre d'inscriptions valables reçues étant inférieur à 25.000 signatures, la demande visant l'organisation de la consultation populaire n'a pas abouti.


IPO , Abschluss Eintragung Listen Referendum über Verfassung , Gemeinde Luxemburg , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Le référendum ne passionne pas les foules
Dans un récent sondage, 54% des personnes interrogées se disaient favorables à un référendum constitutionnel. Mais dans les faits, peu sont ceux qui ont véritablement poussé les portes de leur mairie pour s'inscrire en faveur d'une telle réforme.

La vérification des résultats de la collecte des signatures déterminés par chaque commune donne un total de 7.397 signatures valables récoltées. Insuffisant donc pour permettre la mise sur pied d'un référendum.

Pourtant, dans un sondage organisé fin 2021, 54% des personnes interrogées se disaient favorables à cette consultation du peuple en vue de réviser le chapitre VI. de la Constitution .  Les citoyens en faveur du scrutin avaient un mois pour se rendre dans leur commune de résidence.  Ils étaient plus de 18.600 résidents à avoir apposé leur signature sous la pétition.

Une adhésion faible

Mais dans les faits, ils sont finalement peu à avoir franchi l'étape suivante. L'affluence a été plus que modeste, y compris dans la capitale. Les personnes qui se sont présentées ont de plus laissé entrevoir leur manque de connaissance sur les véritables raisons de leur venue. 

Certains citoyens sont arrivés dans plusieurs communes pour signer la liste  «afin que les enfants ne soient pas vaccinés». D'autres ont souligné qu'ils voulaient s'inscrire pour que «les droits des enfants ne soient pas restreints». Un amalgame qui est loin d'être surprenant, lorsqu'on se penche sur la liste des huit initiateurs du référendum. Parmi eux, plusieurs opposants à la vaccination, comme Sacha Borsellini et Chantal Reinert.

Pour rappel, suite au succès de la pétition, lancée en septembre par Gérard Koneczny, un débat public s'était tenu à la Chambre le 25 novembre. Lors de cette audition, les quatre grands partis s'étaient opposés au référendum, avant que les députés CSV ne changent d'avis et se prononcent en faveur de la consultation populaire, à condition toutefois que la requête recueille plus de 25.000 signatures. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le seuil des 25.000 signatures n'a pas été atteint pour l'organisation d'un référendum sur la révision constitutionnelle, selon les résultats communiqués ce jeudi par le ministère d'Etat.
Verfassung, Verfassungsänderung, Constitution - Foto: John Schmit
Un comité d'initiative veut organiser un référendum sur le deuxième chapitre de la Constitution. Le Premier ministre Xavier Bettel a donné ce lundi son feu vert pour qu'une procédure de consultation populaire soit lancée.
Dans un récent sondage, 54% des personnes interrogées se disaient favorables à un référendum constitutionnel. Mais dans les faits, peu sont ceux qui ont véritablement poussé les portes de leur mairie pour s'inscrire en faveur d'une telle réforme.
IPO , Abschluss Eintragung Listen Referendum über Verfassung , Gemeinde Luxemburg , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
54% des habitants interrogés pour le Politmolitor 2021 se disent favorables à la consultation des électeurs au sujet de la réforme en cours de la Loi fondamentale. En parallèle, le succès de la pétition réclamant ce même scrutin entraînera la tenue d'un débat public le 25 novembre prochain.
IPO,Informationsversammlung Verfassung.Protestaktion für ein Referendum von ADR und Marche Blanche.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort