Fausses alertes à la bombe au Luxembourg

L'auteur des appels identifié dans une prison en France

L'Utopolis et le Auchan Kirchbeg avaient été évacués.
L'Utopolis et le Auchan Kirchbeg avaient été évacués.
Gerry Huberty

(SW) - En mars et avril dernier, cinq alertes à la bombe ont eu lieu au Luxembourg: une première à l'Utopolis et au Auchan à Kirchberg, la seconde au Globus de Bettembourg, la troisième au City Concorde de Bertrange et la dernière en date du 30 avril à la gare CFL de Luxembourg.

Le parquet de Luxembourg vient de révéler ce mercredi que ces fausses alertes sont le fait d'un seul auteur.

Les appels ont en effet tous été effectués à partir du même appareil téléphonique mobile qui a pu être localisé à la prison de Nancy-Maxéville.

L’auteur présumé est un homme âgé de 56 ans, de nationalité luxembourgeoise, déjà condamné au Luxembourg. Il est en train de purger en France une peine de prison jusqu’au courant de l’année 2019. 

La suite de l’enquête doit établir les motifs de l’auteur présumé.

Aux fins de son interrogatoire, une demande de remise sur mandat d’arrêt européen sera présentée aux autorités françaises.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.