Changer d'édition

Faites-vous tester à Junglinster, Marnach et Bascharage
Luxembourg 9 3 min. 19.03.2020 Cet article est archivé

Faites-vous tester à Junglinster, Marnach et Bascharage

Seules les personnes munies d'une ordonnance médicale sont admises au test, sans devoir quitter leur véhicule

Faites-vous tester à Junglinster, Marnach et Bascharage

Seules les personnes munies d'une ordonnance médicale sont admises au test, sans devoir quitter leur véhicule
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 9 3 min. 19.03.2020 Cet article est archivé

Faites-vous tester à Junglinster, Marnach et Bascharage

Trois «drive-in» sont entrés en service au Luxembourg mercredi. Les résidents en possession d'une prescription médicale peuvent y subir un test de dépistage au coronavirus. 800 personnes s'y sont soumises sur la seule journée de mercredi

(JFC, avec Sandra Schmit) - Afin d'identifier le plus rapidement possible les résidents luxembourgeois infectés par le coronavirus, trois stations du type «drive-in» sont mises en place au pays. Ces «drive-in» sont gérés par les Laboratoires réunis (LR) en collaboration avec Gesond.lu. Le principe est simple: les personnes sont contrôlées sans devoir quitter leur véhicule. A la station de Junglinster installée depuis vendredi, sont venus s'ajouter mercredi deux autres points de contrôle à Bascharage et à Marnach. Au total, environ 800 personnes ont été testées sur l'ensemble des trois stations mercredi.

Ce chiffre est en constante progression depuis vendredi à Junglinster, où une cinquantaine de personnes se sont présentées le premier jour. Mardi, on en dénombrait déjà 305, puis 600 le mercredi, où une file d'attente d'un hectomètre s'était déjà formée dans la matinée. Bernard Weber, directeur des LR rappelle que «seules les personnes munies d'une ordonnance médicale sont admises au test. Un filtrage est opéré et tous ceux qui en sont dépourvus sont de toute façon renvoyés chez eux».

Tant à Junglinster, qu'à Marnach ou Bascharage, un parking dûment indiqué «COVID-19» est réquisitionné pour l'opération. Une fois arrivées sur place, les personnes peuvent contacter le bureau central du LR au numéro 78 02 90-1 pour faire connaître leur présence sur les lieux.

Le personnel infirmier en tenue de protection - blouses, gants et masques jetables - prélève ensuite un frottis nasal ou pharyngien sur le patient. Le résultat du test lui est communiqué un ou deux jours plus tard. «Mais vu l'afflux des demandes, il est probable que cela prenne plutôt 48 heures que 24 dans les prochains jours», relate Bernard Weber.   

Si le résultat est négatif, le patient est informé par SMS. En cas de test positif, les responsables de la LR en informent le médecin qui a délivré l'ordonnance - dans la plupart des cas, un médecin de la Maison médicale. A charge pour ce dernier de contacter ensuite le patient par téléphone, comme l'explique Bernard Weber: «le médecin informe également le patient des étapes à suivre. En règle générale, les personnes infectées doivent se borner à suivre les recommandations du ministère.»

S'il est bien entendu difficile d'anticiper comment la situation va évoluer, Bernard Weber constate néanmoins que «c'est la ruée générale. C'est pourquoi ce serait bien que tout le monde ne vienne pas en même temps, ce qui est souvent le cas en fin de matinée.» Le directeur des LR préconise préférable «de venir au "drive-in" tôt le matin, à l'heure du petit déjeuner ou dans l'après-midi.»


Sur le même sujet

Dans les commerces, une crainte persistante
Face au nombre croissant de cas d'infection Covid-19 au Luxembourg, les magasins autorisés à ouvrir mettent en place des mesures préventives. Objectif ? Rassurer le client et limiter les risques. Autant de nouvelles consignes qui peinent visiblement à convaincre.
Lokales, Cactus Howald, Coronavirus, Covid-19, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
2.000 appels/jour pour la hotline covid-19
Dix-huit lignes sont désormais activées pour répondre à toutes les inquiétudes en lien avec l'épidémie de coronavirus. A l'appareil, les personnels du CGDIS et d'autres administrations répondent 24h/24.
Le Luxembourg bien équipé face à la pandémie
Le directeur du Centre hospitalier de Luxembourg assure, ce lundi, que le service national des maladies infectieuses dispose d'une large capacité de prise en charge de patients gravement atteints par le coronavirus.
Notaufnahme CHL - Urgences CHL  - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Les généralistes en première ligne, les kinés dans le flou
A partir de mercredi, les maisons médicales auront la mission d'accueillir les patients qui présentent de sérieux symptômes du coronavirus. Si cette décision vise à préserver les urgences des hôpitaux, d'autres acteurs de la santé attendent toujours des précisions de la part du ministère.
26.10.10 Maison medicale, rue Michel Welter.Foto:Gerry Huberty