Changer d'édition

Face au covid, de nouvelles mesures en salle d'attente
Luxembourg 3 min. 07.11.2020 Cet article est archivé

Face au covid, de nouvelles mesures en salle d'attente

Malgré les déclarations de ces derniers jours, Xavier Bettel et Paulette Lenert gardent à ce jour le silence sur la suite des opérations.

Face au covid, de nouvelles mesures en salle d'attente

Malgré les déclarations de ces derniers jours, Xavier Bettel et Paulette Lenert gardent à ce jour le silence sur la suite des opérations.
Photo: Chris Karaba/archive
Luxembourg 3 min. 07.11.2020 Cet article est archivé

Face au covid, de nouvelles mesures en salle d'attente

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Alors que le Premier ministre avait assuré que «le moment de vérité» sur la pandémie devait tomber cette semaine, aucune nouvelle annonce n'a été faite lors du Conseil de gouvernement de vendredi. Idem lors de la réunion de la commission de la Santé, organisée le même jour.

Face à la progression des cas de nouvelles infections et au taux d'occupation des lits dans les hôpitaux, Xavier Bettel (DP) avait assuré que le gouvernement allait agir. Dans une interview accordée le week-end dernier à nos confrères de la radio 100.7, le Premier ministre avait assuré que «le moment de vérité» tomberait cette semaine. Que de nouvelles mesures étaient en préparation pour tenter de contenir la propagation de la pandémie. A la nuance près que le Luxembourg se refuse à «imiter aveuglément» ses voisins. Et donc à mettre en place un nouveau confinement, toujours vu comme «l'ultime option».

Mais alors qu'un Conseil de gouvernement extraordinaire aurait dû se tenir «mercredi ou jeudi», selon les propos du chef de gouvernement, ce dernier n'a pas eu lieu. Et la réunion hebdomadaire du gouvernement, organisée vendredi, n'a pas abouti à d'annonces spectaculaires. Parmi les décisions prises figurent principalement des mesures techniques, destinées notamment à permettre aux personnels en préretraite du secteur de la santé et des soins qui ont repris le chemin des hôpitaux de ne pas être pénalisés dans leur indemnité de préretraite en raison de la rémunération perçue pour leur action face à la deuxième vague.

Même chose en ce qui concerne la réunion de la commission de la Santé, organisée vendredi, où aucun écho n'a percé des propos tenus par Paulette Lenert (LSAP). L'ordre du jour évoquait pourtant un point d'«informations sur la situation du Luxembourg face à la pandémie Covid-19» et «la situation actuelle dans les hôpitaux face à la nouvelle vague de l’épidémie Covid-19». Contacté, le ministère d'Etat indiquait vendredi soir que «pour l'heure, aucun nouveau Conseil de gouvernement n'a été fixé au cours du week-end», alors même que jeudi, la ministre de la Santé indiquait que le prochain bilan sanitaire serait dressé «dans un ou deux jours».

Selon les propos de la locataire de la Villa Louvigny, la situation serait toutefois «extrêmement critique» puisque les hôpitaux seraient «au bord de la phase 4», dernier échelon du dispositif prévu pour la prise en charge des patients covid-19 et synonyme notamment de reports des interventions non urgentes et de hausse des lits dédiés aux nouvelles infections.

Des messages contradictoires qui n'aident donc pas à percevoir la stratégie sanitaire du gouvernement, dont la marge de manœuvre semble se réduire au fil des jours. Les dernières données de la direction de la Santé, publiées vendredi soir, font officiellement état de 180 morts liées au covid-19, de 659 nouvelles infections et de 36 personnes positives soignées en soins intensifs.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Alors que la part des malades atteints du covid-19 a doublé en une semaine, Paulette Lenert assure ce jeudi que «les mesures prises ont permis de stabiliser la situation». Et la ministre de la Santé de réaffirmer que le gouvernement prépare d'ores et déjà une nouvelle série de mesures.
PK Paulette Lenert.Corona Wochenbericht. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
La marge de manœuvre du Premier ministre se réduit, jour après jour, alors que la progression du covid-19 ne cesse. Un virus que les dernières mesures ne suffisent pas à contenir. Alors confinement, état de crise, nouvelles restrictions? Le gouvernement va devoir trancher.
Politik, Corona Covid-19, Xavier Bettel, Premierminister und Paulette Lenert, Gesundheitsministerin geben Pressekonferenz nach Regierungsrat, Château de Senningen, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Dans son intervention ce mercredi, Paulette Lenert a fait part de son inquiétude face à la recrudescence de la pandémie. En particulier, la ministre de la Santé pointe une hausse de 71% des infections par rapport à la semaine dernière, avec 806 nouveaux cas.
Briefing Bettel + Lenert Corona - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort