Changer d'édition

Face au coronavirus, le Luxembourg dispose d'un bouclier
Luxembourg 7 2 min. 23.01.2020

Face au coronavirus, le Luxembourg dispose d'un bouclier

La Chine a fermé plusieurs liaisons de transports publics et fermé des péages d'autoroute pour parer à une pandémie.

Face au coronavirus, le Luxembourg dispose d'un bouclier

La Chine a fermé plusieurs liaisons de transports publics et fermé des péages d'autoroute pour parer à une pandémie.
Photo: AFP
Luxembourg 7 2 min. 23.01.2020

Face au coronavirus, le Luxembourg dispose d'un bouclier

Depuis 2006, le Grand-Duché est doté d'un plan de crise en cas de pandémie dangereuse. Devant l'épidémie de pneumonies fatales, partie de Chine, le ministre de la Santé assure que le risque d'infection est «très faible».

(pj avec AFP) Les jours passent, et l'épidémie de maladies causées par des coronavirus ne cesse de prendre de l'ampleur. Cantonnée d'abord à la seule province chinoise du Wuhan, la voilà qui frappe dans différents pays. Interpellé à ce sujet, le ministre de la Santé, Etienne Schneider (LSAP) a délivré, jeudi, les informations officielles en sa possession. «Entre le 31 décembre 2019 et le 22 janvier 2020, 603 cas avérés en Chine ont été identifiés dont 17 décès à ce jour. 15 de ces affections concernaient du personnel médical. En dehors de la Chine, quatre cas d'infection ont été signalés en Thaïlande, deux à Macao, un au Japon, à Hong Kong, aux États-Unis et en Corée du Sud

Pour le ministre luxembourgeois, les circuits de l'infection déterminés pour l'instant mènent tous directement au Wuhan. Le Grand-Duché ne disposant pas de liaisons directes avec cette partie du monde, Etienne Schneider estime à «peu probable» le risque de voir la maladie respiratoire toucher le pays à l'heure actuelle. 

Findel épargné

Si des contrôles de température corporelle se sont généralisés dans plusieurs aéroports d'Asie, du pourtour du Pacifique ainsi qu'au Royaume-Uni, au Nigeria et en Italie, le sujet n'est pas d'actualité pour l'heure au Findel. L'aéroport qui a vu passer 4,4 millions de passagers l'an passé n'ayant là encore pas de contact direct avec la partie infectée du globe.


A l'intérieur même de Wuhan, les transports publics sont à l'arrêt et les festivités du Nouvel An ont été annulées
Onze millions de personnes mises en quarantaine
La Chine prend les grands moyens contre le nouveau coronavirus qui a commencé à se répandre dans le reste du monde, mettant de facto en quarantaine à compter de jeudi la métropole de Wuhan au cœur de l'épidémie.

Cependant, le risque n'est pas pris à la légère face à ce virus dont le mode de transmission provient des animaux, mais peut aussi être activé par un contact entre humains. Face à une épidémie particulièrement rapide, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Centre européen pour Prévention et contrôle des maladies (ECDC) sont en alerte. Et le Luxembourg peut s'appuyer sur un plan national de lutte contre la pandémie.

Ce dispositif, mis au point voilà 14 ans, «comprend un catalogue de 187 mesures à prendre avant, pendant et après une pandémie», rappelle le ministre. Tout y est inscrit de la prise en charge des malades, à la limitation éventuelle des déplacements dans le pays ou depuis/vers l'étranger ainsi que les communications officielles.

Médecins et établissements de santé du pays ne manqueront pas d'être mis en garde si les cas de coronavirus venaient à menacer la santé des concitoyens luxembourgeois. Actuellement, seule la prudence s'impose. «Tout cas suspect doit être immédiatement signalé à la direction de la santé. Les visiteurs des zones touchées qui sont gravement malades doivent être admis dans un hôpital approprié pour isoler jusqu'à ce qu'une infection à coronavirus puisse être exclue», indique Etienne Schneider. 

Pour mémoire, le Centre hospitalier de Luxembourg dispose des conditions d'isolement nécessaires, dans le cadre de son service des maladies infectieuses.


Sur le même sujet

Onze millions de personnes mises en quarantaine
La Chine prend les grands moyens contre le nouveau coronavirus qui a commencé à se répandre dans le reste du monde, mettant de facto en quarantaine à compter de jeudi la métropole de Wuhan au cœur de l'épidémie.
A l'intérieur même de Wuhan, les transports publics sont à l'arrêt et les festivités du Nouvel An ont été annulées
La Sécurité sociale rembourse toujours plus
Sur les 13,4 milliards d'euros remboursés en 2018 par l'organisme de protection sociale, la plupart des dépenses ont concerné des prestations en lien avec la vieillesse avant même les sommes dédiées aux questions de santé.
L'arrêt maladie électronique reste illégal
Si en France et en Allemagne, obtenir «des arrêts de travail de courte durée» via un site internet de télémédecine est toléré, cette pratique apparaît comme hors la loi au Luxembourg. «Elle n'est pas réglementaire» estime la Caisse nationale de santé (CNS).
Les décès causés par le cancer à la hausse
La Direction de la santé a publié ses derniers résultats sur les principales causes de mortalité au Grand-Duché. Malgré une légère baisse, les maladies cardiovasculaires restent la cause principale alors que le cancer chez les femmes progresse.
Breast cancer awareness. Woman in pink bra holding a pink ribbon, a reminder of the importance of breast examination in healthcare and medicine, to maintain and sustain a cancer-free, healthy lifestyle.
Avec la 5G, «ne fonçons pas tête baissée»
Alors que le gouvernement invite entrepreneurs et citoyens à la deuxième Luxembourg 5G Conference 2019, ces mercredi et jeudi, des voix s’élèvent pour dénoncer un éventuel impact sanitaire lié à l'exposition aux ondes et demandent un moratoire.