Changer d'édition

Euro-Composites tenue d'analyser l'eau de la Sûre
Luxembourg 27.12.2019 Cet article est archivé

Euro-Composites tenue d'analyser l'eau de la Sûre

Les poissons pourraient avoir souffert du déversement de matières chimiques dans l'eau, en octobre dernier.

Euro-Composites tenue d'analyser l'eau de la Sûre

Les poissons pourraient avoir souffert du déversement de matières chimiques dans l'eau, en octobre dernier.
Photo : AGE
Luxembourg 27.12.2019 Cet article est archivé

Euro-Composites tenue d'analyser l'eau de la Sûre

Alexander ABDELILAH
Alexander ABDELILAH
Plus de deux mois après la pollution du cours d'eau entraînée par l'incendie de l'entreprise, le gouvernement craint une contamination des poissons. C'est la société qui devra régler la note de l'étude plus poussée qui est prévue.

Les images d'octobre dernier montraient une Sûre méconnaissable, recouverte d'une mousse blanche. Une substance utilisée par les pompiers dans leur lutte contre l'incendie d'Euro-Composites, survenu à la suite d'une explosion. Si la dangerosité des éléments présents dans l'eau n'est pas encore déterminée, le gouvernement a ordonné à l'entreprise à l'origine du dommage de mener les analyses poussées qui s'imposent. Les résultats définitifs sont attendus en février 2020. 


Durch den Brand in Echternach gelangte Löschwasser in den Grenzfluss Sauer.
Trois rivières polluées en deux mois
Fin juillet c'est la Chiers qui était impactée. Mi-septembre de nombreux poissons sont morts dans l'Alzette. Et depuis mardi, c'est au tour de la Sûre de subir les conséquences de l'incendie d'Euro-Composites. Quatre pollutions majeures en peu de temps qui posent question.

A la suite de l'accident, le ministère de l'Environnement avait rapidement signalé la pollution. Des «eaux d'extinction, la mousse d'extinction à base des substances polyfluorées, ainsi que des solvants et de la résine phénolique se sont écoulés vers la Sûre», était-il indiqué dans un communiqué. 

En effet, les analyses menées par l'Administration de la gestion de l'eau (AGE) depuis ont «confirmé la présence de substances polyfluorées dans la rivière», explique Luc Zwank, son directeur adjoint. Maintenant que la pollution aquatique est avérée, la priorité est de déterminer en détail son impact «sur les poissons et les sédiments». 


«Le plus long incendie» du pays vu de l'intérieur
Il y a un mois tout juste, les pompiers allaient mettre plus de trois jours à venir à bout du feu démarré dans un stock de bois de l'usine Kronospan de Sanem. Jamais une intervention n'avait duré aussi longtemps. Retour sur les faits avec les secours et l'industriel.

Contactée, Euro-Composites confirme avoir «engagé un bureau d'études pour mener cette étude». Des prélèvements qui devront respecter un cahier des charges validé par l'AGE et dont le plan prévisionnel doit être confirmé par le ministère de l'Environnement. Un processus «qui n'est pas bon marché», élude la communication de la société. Si l'entreprise spécialisée dans la production d'éléments en matériaux composites ne précise pas de calendrier, l'AGE table sur février 2020. 

Lorsque les taux de pollution des poissons analysés seront rendus publics, le gouvernement se réserve la possibilité de «limiter la consommation de poissons par semaine et par habitant», détaille Luc Zwank.


Sur le même sujet

Fin juillet c'est la Chiers qui était impactée. Mi-septembre de nombreux poissons sont morts dans l'Alzette. Et depuis mardi, c'est au tour de la Sûre de subir les conséquences de l'incendie d'Euro-Composites. Quatre pollutions majeures en peu de temps qui posent question.
Durch den Brand in Echternach gelangte Löschwasser in den Grenzfluss Sauer.
Alors que le site industriel d'Echternach partait en fumée ce mardi midi, les eaux de la rivière luxembourgeoise ont été particulièrement touchées. Les autorités prennent des mesures urgentes afin d'endiguer au mieux possible la pollution.
A la suite d'une explosion, un incendie s'est déclaré sur le site de l'entreprise spécialisée dans la production d'éléments en matériaux composites. Les 100 soldats du feu envoyés dans la zone industrielle d'Echternach ont maîtrisé le sinistre aux alentours de 15h30.
Lokales, feu Euro-Composite, Echternach, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Il y a un mois tout juste, les pompiers allaient mettre plus de trois jours à venir à bout du feu démarré dans un stock de bois de l'usine Kronospan de Sanem. Jamais une intervention n'avait duré aussi longtemps. Retour sur les faits avec les secours et l'industriel.