Changer d'édition

Etienne Schneider: «Le Luxembourg porte assistance à la France»
Luxembourg 2 min. 09.12.2015 Cet article est archivé
Solidarité européenne pour combattre le terrorisme

Etienne Schneider: «Le Luxembourg porte assistance à la France»

Les contributions luxembourgeoises soutiennent à la fois la France et le Mali.
Solidarité européenne pour combattre le terrorisme

Etienne Schneider: «Le Luxembourg porte assistance à la France»

Les contributions luxembourgeoises soutiennent à la fois la France et le Mali.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 09.12.2015 Cet article est archivé
Solidarité européenne pour combattre le terrorisme

Etienne Schneider: «Le Luxembourg porte assistance à la France»

Environ 2 millions d'euros, une aide militaire et des heures de vol. Voilà l'aide concrète que le Luxembourg a décidé ce mercredi d'apporter à la France «pour mener un combat contre le terrorisme», comme l'explique Etienne Schneider, ministre de la Défense.

 (MF avec C.) - Environ 2 millions d'euros, l'envoi d'un militaire au Mali et la mise à disposition de 20 heures de vol. Voilà l'aide concrète que les ministres  luxembourgeois réunis en Conseil de gouvernement ce mercredi, ont décidé d'apporter à la France «pour mener un combat contre le terrorisme», comme l'explique Etienne Schneider.

«En ces temps difficiles et en tant que partenaire européen, le Luxembourg porte assistance à la France pour mener un combat contre le terrorisme. Les contributions luxembourgeoises soutiennent à la fois la France et le Mali dans leur lutte contre l'extrémisme et pour le renforcement de la sécurité», a résumé, le ministre de la Défense, à l'issue du Conseil de gouvernement présidé par le Premier ministre, Xavier Bettel.

Suite aux attentats de Paris, le 13 novembre 2015, la France avait en effet invoqué pour la première fois la clause d'assistance mutuelle du traité de Lisbonne (article 42-7). Cette clause dit que lorsqu'un Etat membre fait l'objet d'une agression armée sur son territoire, les autres «Etats membres lui doivent aide et assistance par tous les moyens en leur pouvoir».

Un effort sans dépassement budgétaire

Comme l'explique la Direction de la défense du ministère dans un communiqué daté de mercredi après-midi, «la France a demandé aux Etats membres de l'Union européenne soit une aide militaire pour l'intervention contre Daech en Syrie, soit un soutien à la présence française au Mali ou en République centrafricaine afin de permettre à la France de se concentrer davantage sur le combat en Syrie».

Le Luxembourg met la main à la poche et déboursera  près de 2 millions d'euros pour soutenir la France. Mais «aucun dépassement budgétaire n'est nécessaire pour réaliser cet effort supplémentaire financé par une réorientation de différentes dépenses militaires nationales déjà prévues», souligne d'emblée le ministère de la Défense.

Concrètement le Luxembourg s'engage à:

1. Envoyer un militaire supplémentaire au sein de la mission de formation militaire de l'UE au Mali (en abrégé: EUTM Mali) et double ainsi sa présence militaire sur place. Ce militaire sera sur place «dès janvier / février 2016 et occupera un poste de conseiller auprès des forces armées maliennes».

2. Mettre à disposition de la France ses 20 heures de vol annuelles dans le cadre du programme SALIS (Strategic Airlift Interim Solution) géré par l'OTAN. Ce programme permet la mise à disposition rapide d’une capacité de transport stratégique.

3. Soutenir financièrement le renforcement de l'armée malienne et la lutte contre l'extrémisme. L'aide du Luxembourg permettra de soutenir un système de gestion des ressources humaines au sein des forces armées maliennes, de fournir du  matériel médical pour les forces armées maliennes (EUTM Mali) mas aussi de lutter contre l'enrôlement et la radicalisation des enfants (ONU).


Sur le même sujet

Les chefs d'État de cinq pays du Sahel et le président français Emmanuel Macron se réunissent dimanche à Bamako pour concrétiser leur projet de force conjointe contre les groupes jihadistes.
French President Emmanuel Macron (C) prepares to shakes hands with Malian's officials as Mali's President Ibrahim Boubacar Keita (L) looks on at Modibo Keita international airport in Mali on July 2, 2017. 
Macron is in Mali to consolidate Western backing for a regional anti-jihadist force, as France beefs up its counter-terror operations in the area. / AFP PHOTO / POOL / LUC GNAGO
Le Luxembourg double sa présence militaire au Mali
Le Luxembourg a décidé mercredi d'envoyer un deuxième militaire au Mali, en vertu de la "clause de solidarité" européenne invoquée par la France devant l'UE dans sa riposte contre l'entité Etat islamique (EI). Les réactions sur le web ne se font pas attendre.
L'Union européenne et ses Etats membres ont "unanimement" apporté leur soutien à la demande d'assistance militaire faite par la France après les attentats de Paris. Etienne Schneider explique ce que cela signifie pour le Luxembourg.
Die kommenden Tagen werden laut Vize-Premier Etienne Schneider zeigen, inwiefern Luxemburg die französischen militärischen Anstrengungen unterstützen wird.