Changer d'édition

Étienne Schneider en visite au Kosovo
Luxembourg 17 2 min. 03.05.2018 Cet article est archivé

Étienne Schneider en visite au Kosovo

Luxembourg 17 2 min. 03.05.2018 Cet article est archivé

Étienne Schneider en visite au Kosovo

Ce mercredi 2 mai, Étienne Schneider s’est rendu au Kosovo pour une visite du nouveau centre médical de niveau rôle 2 de la KFOR (Kosovo Force) cofinancé par le Luxembourg.

(C) - Le Vice-Premier ministre, ministre de la Défense était accompagné du chef d'état-major de l'armée luxembourgeoise, le général Alain Duschène, ainsi que des membres de la commission de la force publique et de la commission des Affaires étrangères et européennes, de la Défense, de la Coopération et de l'Immigration.

Après une réunion entre Étienne Schneider et le commandant de la KFOR, le major-général Salvatore Cuoci, la délégation a procédé à un dépôt de gerbe devant le monument commémoratif en l’honneur des militaires de la KFOR décédés en service.

Ensuite la délégation a visité le centre médical de niveau rôle 2 (terminologie/classification de l’OTAN), une structure hospitalière qui a ouvert ses portes en janvier dernier dans le Camp Film City de la KFOR à Pristina et qui permet notamment d’assurer un soutien médical adapté aux exigences des missions de la KFOR sur place.

Le Luxembourg contribue substantiellement au financement de l’hôpital militaire pour la mission KFOR durant 3 ans. Concrètement, le pays s’est engagé à financer la structure médicale entre 2018 et 2020 à hauteur de 4 millions d’euros par an.

Après le redéploiement d’une partie du support médical de la KFOR vers la fin de 2017, une solution commerciale a été choisie pour remplacer cette capacité critique dans les meilleurs délais.  Le Luxembourg finance cette capacité ensemble avec les nations, déployant des troupes dans le cadre de la KFOR, et en collaboration avec la NSPA (Agence OTAN de soutien et d'acquisition) tout en assurant la prise en charge de la grande majorité des coûts.

Engagement du Luxembourg au Kosovo

Au-delà de son appui à la KFOR, le Luxembourg est également engagé aux côtés du Kosovo par l'intermédiaire de son ambassade à Pristina et de son soutien en termes d'aide au développement. Le Kosovo est aujourd'hui le seul bénéficiaire de la Coopération luxembourgeoise dans les Balkans. Sur la période 1999-2016, plus de 86 millions d'euros y ont été investis. Le dernier accord de coopération (2017-2020) date du 24 octobre 2016 et est doté d'une enveloppe de 30 millions d'euros. Ces fonds bénéficient notamment à des projets dans les secteurs de la santé, de la formation professionnelle ou de l'innovation.

La participation de l’armée luxembourgeoise à la KFOR

Suite à la décision du gouvernement de redéployer les contingents luxembourgeois, la participation de l’armée luxembourgeoise à la mission KFOR a pris fin en octobre 2017. Au total 52 contingents luxembourgeois ont été déployés au Kosovo d’avril 2000 jusqu’en octobre 2017.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Neuf soldats testés covid+ en mission
Les militaires de l'armée luxembourgeoise déployés à l'étranger n'échappent pas au covid. Mais comme l'uniforme ne protège pas, le protocole sanitaire ordonné aux troupes est tout aussi strict que pour le reste de la population.
Lokales,Sankt-Martin Feier der Armee ,Härebierg.Kaserne Grand-Duc Jean,Diekirch. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
L'adieu aux armes du général Duschène
Le chef d'état-major s'apprête à quitter l'armée luxembourgeoise après lui avoir consacré 42 ans. L'officier laisse un millier d'hommes. Un effectif qui va être renforcé bien vite, autant que les capacités opérationnelles.
online.fr, Portrait Alain Duschene  Armee Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
L'armée se protège face à l'ennemi invisible
Au centre militaire de Diekirch mais aussi à l'état-major à Luxembourg, la lutte proactive contre le coronavirus entraîne des changements qui touchent l'hygiène et l'organisation du travail en interne et limite au maximum les interactions avec l'extérieur.
Dévoilement d’une plaque commémorative en mémoire des personnels de l’armée décédés dans l’exécution du service  - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
KFOR 52: Retour au pays après quatre mois au Kosovo
23 militaires du dernier contingent sont rentrés samedi soir au Luxembourg après quatre mois passés au Kosovo. Ils ont été accueillis à l'aéroport du Findel. Un accueil officiel qui n'a pas empêché les émotions de surgir.
KFOR 52: cérémonie d?accueil pour les membres du contingent KFOR 52 / Foto: Charlot KUHN
2.200 missions: L'armée luxembourgeoise «n'a pas à se cacher»
Au cours des 25 dernières années, 1.424 soldats professionnels et bénévoles de l'armée luxembourgeoise ont participé à près de 2.200 missions à l'étranger. Francine Closer, secrétaire d'Etat, a fait le point ce jeudi sur les missions de cette armée, souvent moquée à l'étranger.
Le 14 octobre prochain, le 52ème et dernier contingent du Kosovo fait son grand retour au Grand-Duché.