Changer d'édition

Et de six, côté centres de vaccination
Luxembourg 3 min. 17.05.2021

Et de six, côté centres de vaccination

En avril 2020, LuxExpo avait déjà prêté ses murs pour l'organisation d'un centre médical avancé.

Et de six, côté centres de vaccination

En avril 2020, LuxExpo avait déjà prêté ses murs pour l'organisation d'un centre médical avancé.
Chris Karaba
Luxembourg 3 min. 17.05.2021

Et de six, côté centres de vaccination

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
En ouvrant, à partir de ce mercredi 19 mai, un nouveau site d'injection du vaccin anti-covid, le Luxembourg sort l'artillerie lourde face au covid. En effet, le centre du Kirchberg est dimensionné pour vacciner jusqu'à 95.000 personnes par semaine.

28 décembre 2020-19 mai 2021 : en cinq mois, le gouvernement luxembourgeois aura déployé l'ensemble du dispositif vaccinal qu'il avait prévu (avec même un centre de plus!). Une montée en puissance qui a été confirmée, lundi, par l'annonce du ministère de la Santé que LuxExpo allait accueillir ses premiers volontaires à la vaccination dès ce mercredi, 10h. Signe incontestable que les autorités savent maintenant pouvoir s'appuyer sur bien plus de doses que dans les semaines passées.


Le suivi des anticorps en mode drive-in
Combien d'immunisés face au covid parmi la population? Pour avoir la réponse, plus besoin de s'appuyer sur une prise de sang en laboratoire, quelques gouttes sur un buvard suffisent. Et, depuis début mai, tout cela se passe via les stations du Large Scale Testing.

Car un mois après la mise en service du centre ouvert dans le hangar de Luxembourg Air Rescue, le pays passe encore à un niveau supérieur question capacité d'accueil. Et cela même avec un peu d'avance sur les prévisions de Luc Feller du Haut-commissariat à la protection nationale qui envisageait plutôt cette ouverture pour l'été. Mais avec LuxExpo armé en stocks de sérums, matériels et personnels, c'est la grande offensive qui débute. 

En effet, le site au pic de son activité comptera 50 lignes de vaccination. A comparer avec les 64 possibles sur le reste du territoire. Il sera capable d'accueillir jusqu'à 95.000 personnes par semaine... 

Arme lourde donc dans la guerre face au virus que ce sixième centre à ouvrir après le hall Victor-Hugo dans la capitale, Esch-sur-Alzette, Mondorf-les-Bains, Ettelbrück et Air Rescue. Arme utile aussi alors que déjà 270.000 doses ont pu être administrées au Grand-Duché mais que ''seulement'' 85.302 personnes présentent un «schéma vaccinal complet». Autrement dit l'octroi de la totalité des doses préconisées en fonction de la formule injectée. Cette fois, c'est bien un vaccinodrome que les autorités ouvrent pour prendre l'épidémie de court.

Mais alors que les autorités européennes estiment que 70% de la population adulte de l'Union pourrait être vaccinée d'ici l'été (et ainsi atteindre l'immunité collective espérée), il est incontestable que la campagne vaccinale luxembourgeoise ne cesse d'augmenter le tempo. Pour preuve, voilà comment elle a progressé depuis la première injection pratiquée fin décembre 2020 :

  • 10.000ème dose injectée au bout des trois premières semaines,
  • 50.000ème après deux mois et demi de campagne,
  • 100.000ème au bout de trois mois,
  • De 135.000 à 277.000 doses aujourd'hui, en quatre semaines seulement.

A nurse picks a syringe containing a dose of the AstraZeneca's Covid-19 vaccine at a vaccination center on April 26, 2021 in Barcelona amid a campaign of vaccination to fight the spread of coronavirus. (Photo by LLUIS GENE / AFP)
Moins de 1% d'effets indésirables après vaccination
Après quelque 154.000 doses de vaccin anti-covid administrées, le ministère de la Santé luxembourgeois n'a eu connaissance que de 1.125 déclarations d'effets secondaires. La plupart sans gravité.

Entre appel aux volontaires pour la vaccination AstraZeneca, ouverture d'une liste pour des vaccins last minute en fin de journée (liste close désormais) et l'ouverture de l'accès aux sérums pour tous à partir de 16 ans, le pays cible désormais au plus large. Mais, par précaution, le Luxembourg a choisi de mesurer l'efficacité de cette prévention, quantifiant désormais la progression de l'immunité collective à raison de 1.000 tests sérologiques DBS par semaine. Actuellement, 14% de la population aurait développé des anticorps face au covid-19.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

297 cas positifs ont été détectés dans 300 classes au cours de la semaine du 3 au 9 mai, indique vendredi le ministère de l'Education nationale. Soit un très léger recul par rapport à la semaine précédente, même si plusieurs élèves de classes de seconde du Lycée Vauban ont été testés positifs.
La bourgmestre de Luxembourg souhaite monter ce dispositif pour soulager les restaurateurs du testing obligatoire des clients qui souhaitent consommer en intérieur. Un acte obligatoire, à défaut de certificat, à compter de dimanche.
12.05.2021, Sachsen, Dresden: Eine Mitarbeiterin im Corona-Testzentrum der SG Dynamo Dresden wertet einen Antigen-Schnelltest auf das Coronavirus aus. Die SG Dynamo Dresden hat im Rahmen eines Pilotprojektes das Corona-Testzentrum eröffnet. Dort können sich ab sofort nicht nur Dynamo-Fans, sondern Nachwuchssportler und auch alle anderen Menschen auf das Corona-Virus testen lassen. Foto: Robert Michael/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Depuis quelques semaines, la Croix-Rouge luxembourgeoise a vu ses stocks de produits sanguins diminuer de façon préoccupante. D'où un nouvel appel au don. Un geste possible même en ces temps de covid.
Lokales, Reportage Blutspendezentrale: Welchen Einfluss hatte Corona?, Don du sang, Foto:Lex Kleren/Luxemburger Wort
Depuis près de six mois, Family Invest a commencé à produire des protections buccales directement au Luxembourg. Et même si la société n'est pas le seul acteur national, elle envisage l'avenir sereinement.
Combien de temps attendre entre une infection au coronavirus et l'injection du vaccin? Interrogée, la ministre de la Santé reconnait que la situation n'est pas «définitivement clarifiée».
A woman receives a jab of the AstraZeneca/Oxford vaccine at a coronavirus vaccination centre at the Wizink Center in Madrid on May 12, 2021. - With nearly 79,000 deaths and more than 3.5 million infections, Spain has been badly hit by the pandemic. (Photo by GABRIEL BOUYS / AFP)