Changer d'édition

Ivre, il laisse sa voiture accidentée sur un trottoir
Luxembourg 30.10.2015 Cet article est archivé
Esch-sur-Alzette

Ivre, il laisse sa voiture accidentée sur un trottoir

Le conducteur avait plus d'un gramme d'alcool dans le sang.
Esch-sur-Alzette

Ivre, il laisse sa voiture accidentée sur un trottoir

Le conducteur avait plus d'un gramme d'alcool dans le sang.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 30.10.2015 Cet article est archivé
Esch-sur-Alzette

Ivre, il laisse sa voiture accidentée sur un trottoir

Un automobiliste a fait une mauvaise rencontre jeudi en plein après-midi à un croisement à Esch-sur-Alzette. Un conducteur ivre qui roulait du mauvais côté de la chaussée a provoqué un accident entre les deux véhicules.

Un automobiliste a fait une mauvaise rencontre jeudi en plein après-midi à un croisement à Esch-sur-Alzette. Un conducteur ivre qui roulait du mauvais côté de la chaussée a provoqué un accident entre les deux véhicules. Projeté sur le trottoir, il a tenté de poursuivre sa route, mais les dommages subis par sa voiture l'ont contraint à s'arrêter.  

L'autre conducteur était prêt à remplir un constat amiable, jusqu'à ce qu'il perçoive une forte odeur d'alcool chez son interlocuteur et appelle la police. Le conducteur fautif a alors pris la fuite à pied, laissant sa voiture accidentée sur le trottoir.

Les policiers ont pu facilement trouver son adresse et lui rendre visite. L'homme bafouillait et peinait à tenir sur ses jambes, l'influence de l'alcool était évidente. Il a d'abord nié être le propriétaire du véhicule accidenté laissé sur le trottoir. Ce n'est qu'après d'interminables palabres qu'il a finalement reconnu les faits et consenti à accompagner les policiers sur les lieux de l'accident.

Après les avoir insultés et refusé toute coopération, un test d'haleine a révélé qu'il était plus de deux fois au-dessus de la limite d'alcool autorisée (0,5 g/l de sang). A l'issue du contrôle, l'homme a sauté dans sa voiture et attrapé le volant pour tenter de s'échapper. Après plusieurs manœuvres infructueuses, la police lui a passé les menottes pour l'emmener au poste où il s'est endormi. A son réveil, il n'avait plus son permis de conduire.


Sur le même sujet

Les faits divers du week-end
Des contrôles d'alcoolémie mais aussi des comportements à risque ont retenu l'attention de la police, dans la nuit de samedi à dimanche.
Dans la nuit de vendredi à samedi
Plusieurs collisions, heureusement sans gravité, et un conducteur saoul qui s'arrête pour affirmer aux policiers qu'il roule trop vite.
L'alcool a encore fait des ravages sur les routes luxembourgeoises.
Dans la nuit de samedi
Sept personnes se sont vu retirer leur permis de conduire dans la nuit de vendredi à samedi.
Encore de nombreux automobilistes ivres sur les routes dans la nuit de samedi à dimanche. L'un d'eux a provoqué un spectaculaire accident sur l'A6, impliquant quatre voitures.
Un dramatique accident a coûté la vie à une policière de 39 ans, dans la nuit de jeudi à vendredi, lors d'un banal contrôle routier à Dippach. La mère de deux enfants est décédée deux heures plus tard à l'hôpital. Le conducteur ivre est arrivé à vive allure.
L'accident a eu lieu vers 1h30 du matin sur la route principale de Dippach.