Changer d'édition

Esch et Ettelbruck retrouvent leur centre de vaccination
Luxembourg 2 min. 11.10.2021
Covid-19 au Luxembourg

Esch et Ettelbruck retrouvent leur centre de vaccination

Avec le lancement de la campagne de 3e dose, il est temps de rouvrir plus de points d'accès au vaccin.
Covid-19 au Luxembourg

Esch et Ettelbruck retrouvent leur centre de vaccination

Avec le lancement de la campagne de 3e dose, il est temps de rouvrir plus de points d'accès au vaccin.
Photo : Chris Karaba
Luxembourg 2 min. 11.10.2021
Covid-19 au Luxembourg

Esch et Ettelbruck retrouvent leur centre de vaccination

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
L'accès au vaccin retrouve une facilité pour relancer une campagne qui, après dix mois, se cherche un nouveau souffle. Actuellement, 408.000 personnes disposent toutefois d'un schéma vaccinal complet au Luxembourg. Il en faut plus pour lever les dernières restrictions.

Ils étaient six jusqu'au début de l'été, mais le nombre de centres de vaccination ouverts au public depuis avait chuté. Seul restait actif le Hall Victor-Hugo dans la capitale. Mais voilà : la ''mise en veille" estivale terminée. Face à une campagne de vaccination «de proximité» jugée trop poussive et le lancement de l'administration de la troisième dose pour les seniors, la direction de la Santé a choisi de rouvrir deux sites. L'un au sud du pays (Esch-Belval), l'autre au Nord (Ettelbruck) et les deux à la même date : 16 octobre. 


94.100 vaccins anti-grippe attendus
Certes, l'an passé, le pays avait échappé à l'infection grippale (merci les gestes barrières). Mais, préventivement, les pharmacies ont fait le plein de doses pour parer le virus influenza.

Dans les deux centres, le public pourra se rendre sans rendez-vous (et gratuitement) pour accéder à la vaccination. Une facilité de plus (à l'image du Vacci-bus) pour convaincre les 23% de personnes non vaccinées du pays à bénéficier de l'injection du sérum protégeant assurément contre les formes graves de l'infection

Et si Xavier Bettel (DP) et Paulette Lenert (LSAP) ont monté le ton, vendredi, pour inciter encore et encore à la vaccination, là il est bien question de proposer «simplement et sans complication» un accès à la vaccination. 

Les deux centres devraient reprendre du service jusqu'au 16 décembre. A raison de 24 heures de fonctionnement par semaine, à savoir : 

  • Lundi : de 13h à 19h
  • Du mardi au vendredi : de 7h à 19h
  • Samedi : de 7h à 13h  

Pour les résidents et les frontaliers qui le souhaitent, reste toujours la possibilité de se faire vacciner en prenant rendez-vous sur www.impfen.lu, mais aussi en cabinet médical (généralistes et pédiatres). Ces derniers, ouverts à la vaccination depuis août dernier, ont déjà administré 6.269 doses en deux mois. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Oui, le virus reste impactant même après l'injection d'une dose ou de deux doses anti-covid. Très faiblement toutefois, comme vient de le rapporter le ministère de la Santé alors que plus de 408.000 personnes disposent d'un schéma vaccinal complet au Luxembourg.
Familljendag  - Esch/Alzette -  - 18/09/2021 - photo: claude piscitelli
Le Luxembourg a mis en place depuis plusieurs mois un suivi des mamans ayant reçu un vaccin anti-covid, avant et après la naissance de leur enfant. A ce jour, aucun effet secondaire n'a été repéré.
Afin de tenter d'atteindre plus rapidement le seuil de l'immunité collective, le ministère de la Santé déclenche une campagne spécifique dans les lycées où le taux de vaccination atteint «quelque 55%» des élèves, selon les données officielles.
Lok , Lycee Hubert Clement , Esch/Alzette , Covid Schnelltest Schulen , Corona , Covid-19 , Schule , Test  , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Le régulateur européen a approuvé lundi l'administration d'une nouvelle injection du vaccin Pfizer/BioNTech pour les plus de 18 ans, craignant que la protection contre le Covid-19 ne baisse après les premières injections.
Le Conseil supérieur des maladies infectieuses vient de donner son aval pour l'administration d'une nouvelle injection antivirale pour les seniors nés avant 1946, mais aussi à l'ensemble des résidents en maison de retraite (sans distinction d'âge).
A partir de la mi-août, une première moitié du dispositif vaccinal sera mis à l'arrêt. Une décision qui intervient alors qu'un peu moins de la moitié de la population luxembourgeoise disposerait d'un ''schéma vaccinal complet''.
17.07.2021, Bayern, Erlangen: In einem Impfzelt beim Open-Air-Festival "Kulturinsel Wöhrmühle" in Erlangen verabreicht Lucy (l) vom Arbeiter-Samariter-Bund (ASB) Lukas (r) eine Corona-Schutzimpfung mit dem Impfstoff von Biontech. Durch Impfangebote bei Veranstaltungen sollen die Impfstoffe zu den Menschen gebracht werden. Foto: Nicolas Armer/dpa +++ dpa-Bildfunk +++