Changer d'édition

Esch devient centre de vaccinations
Luxembourg 3 min. 13.02.2021

Esch devient centre de vaccinations

Avec l'arrivée du vaccin AstraZeneca, la vaccination va pouvoir démarrer pour les - de 65 ans.

Esch devient centre de vaccinations

Avec l'arrivée du vaccin AstraZeneca, la vaccination va pouvoir démarrer pour les - de 65 ans.
Photo : AFP
Luxembourg 3 min. 13.02.2021

Esch devient centre de vaccinations

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Dès ce lundi 15 février, la Maison des matériaux à Belval sera en mesure d'accueillir le public invité à recevoir l'injection anti-covid.

Et de deux! Après le Hall Victor-Hugo, dans la capitale, un deuxième centre de vaccination s'apprête à ouvrir ses portes. Lundi 15 février, le site d'Esch-Belval deviendra opérationnel, a-t-il été confirmé. Voilà un signe que la campagne vaccinale anti-covid, débutée le 28 décembre dernier, va bien s'accélérer dans les prochains jours. Pour l'heure, 21.390 doses ont été administrées, et 1.468 personnes ont reçu les deux injections préconisées.


(FILES) This handout file photo taken on August 06, 2020 and provided by the Russian Direct Investment Fund shows the vaccine against the coronavirus disease (Sputnik V (Gam-COVID-Vac)), developed by the Gamaleya Research Institute of Epidemiology and Microbiology. - Russia's Sputnik V vaccine is 91.6 percent effective against symptomatic Covid-19, according to results published in The Lancet on February 2, 2021 that independent experts said allayed transparency concerns over the jab, which Moscow is already rolling out. (Photo by Handout / Russian Direct Investment Fund / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / Russian Direct Investment Fund / Handout " - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
Le vaccin Spoutnik V envisageable au Luxembourg
Au cours d'un échange en ligne sur la campagne vaccinale, le directeur de la Santé n'a pas rejeté l'idée de voir la formule russe être retenue. Mais rien ne sera fait en dehors de l'aval de l'Agence européenne des médicaments.

Vendredi dans son intervention au côté de Xavier Bettel, la ministre de la Santé avait conditionné cette ouverture à la confirmation qu'un certain nombre de flacons promis seraient bien livrés. Il semble donc que le Luxembourg a pu recevoir l'assurance d'être suffisamment doté de la part des trois laboratoires pour l'heure autorisés. Pas au point d'ouvrir les cinq centres envisagés à l'échelle nationale, mais tout de même.

La ministre de la Santé a confirmé que chaque destinataire du courrier postal l'invitant à s'inscrire pour une vaccination aurait la possibilité de choisir son centre. Le plus proche, le plus facilement accessible, etc. Tout comme Paulette Lenert a confirmé que les sujets handicapés pouvaient demander l'assistance du service Adapto pour le transport; les personnes bénéficiant de l'assurance dépendance seront prises en charge par les services spécialisés habituellement actifs pour leurs déplacements usuels.

Le fonctionnement du centre de vaccination du Limpertsberg ayant donné satisfaction depuis quatre semaines, le site de Belval fonctionnera sur le même mode. Soit un parcours en cinq étapes : 

  1. L’accueil : la personne arrivant au centre voit son rendez-vous contrôlé par le personnel de sécurité
  2. L’enregistrement : la personne se présente à l’enregistrement. À partir du code barre figurant sur l’invitation ou sa carte de sécurité sociale, son dossier patient est créé
  3. L’attente : la personne est orientée vers la zone d’attente où des agents communaux l’inviteront à rejoindre une file de vaccination
  4. La vaccination : la personne a un bref entretien avec un médecin qui complète le questionnaire de vaccination et qui signifie son accord à la vaccination. Il imprime le certificat de vaccination et le transmet à l’infirmière qui procède à l’administration du vaccin
  5. Le repos : la personne peut rejoindre une zone de repos après la vaccination. Des secouristes du CGDIS étant là en cas de besoin.

TC,Corona-Impfzentrum Victor Hugo Halle. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Déjà 557 recrutements pour la campagne vaccinale
Alors que 17.628 doses anti-covid ont déjà été administrées, la montée en puissance des centres de vaccination luxembourgeois se prépare. Et les contrats pour employer médecins et infirmiers se multiplient.

Depuis le 8 février, les équipes en place pour la vaccination ont accès au vaccin AstraZeneca. Un fait non négligeable dans la diffusion des sérums puisque celui-ci a été recommandé aux moins de 65 ans. Avec désormais trois fournisseurs (AstraZeneca, Moderna et Pfizer/BioNTech) le gouvernement espère entamer la phase 2 de sa stratégie de protection sanitaire de la population. Il s'agira alors de proposer la piqûre et son rappel aux seniors de plus de 75 ans non pris en charge en maisons de retraite ou de soins.

A l'avenir, trois autres centres de vaccinations seront activés dans le pays. Ils seront établis à Ettelbrück, Mondorf-les-Bains (Maison des scouts) et Sandweiler (locaux de Luxembourg Air Rescue).

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Une date, des vaccins et des larmes
14 mars, voilà la nouvelle date fixée pour une éventuelle levée des restrictions sanitaires. La campagne vaccinale devrait, quant à elle, connaître un nouvel élan dès la semaine prochaine. Quant aux bars et restaurants, des aides viennent les consoler.
Politik, Briefing Xavier Bettel und Paulette Lenert, Covid-19, Coronavirus, Chris Karaba/Luxemburger Wort
«Le pays a vécu sur une fausse sécurité sanitaire»
Si le Luxembourg vit depuis près d'un an en pleine crise sanitaire, la situation des personnels soignant était critique bien avant l'arrivée du covid-19. Explication et perspective avec Marie-Lise Lair, à l'origine du dernier état des lieux sur le système de santé.
Le pays au gré des livraisons de vaccins
Déjà 6.897 doses anti-covid ont été injectées dans le pays. La campagne s'adaptant au jour le jour, selon les stocks mis à disposition par Pfizer, Moderna et -qui sait- bientôt AstraZeneca.
A health worker prepares a Moderna Covid-19 vaccine at the vaccination centre Hall Victor Hugo in Luxembourg, on January 21, 2021, during a vaccination campaign aimed at curbing the spread of the Covid-19 pandemic. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Tout est prêt pour l'arrivée du vaccin
Alors que les premiers flacons du sérum anti-covid arrivent ce samedi 26 décembre, voilà des mois que le Luxembourg élabore sa campagne de vaccination. Explications avec Luc Feller, haut-commissaire à la Protection nationale.
An employee works on a production line at the factory of British multinational pharmaceutical company GlaxoSmithKline (GSK) in Saint-Amand-les-Eaux, northern France, on December 3, 2020, where the adjuvant for Covid-19 vaccines will be manufactured. - Canada's Medicago and British pharmaceutical giant GlaxoSmithKline (GSK) announced on December 3, 2020 the launch of phase 2 and 3 clinical trials on a Covid-19 vaccine, one of a series of candidates being developed worldwide. Final phase 3 trials of the plant-derived vaccine candidate will begin by year's end and will be tested on 30,000 volunteers in North America, Latin America and Europe, according to a joint statement. (Photo by FRANCOIS LO PRESTI / AFP)