Changer d'édition

Entre Bascharage et Esch/Alzette: Course-poursuite sur l'A13: six blessés
Luxembourg 6 23.11.2016

Entre Bascharage et Esch/Alzette: Course-poursuite sur l'A13: six blessés

C'était une scène digne d'un film: mardi soir, un cambriolage a mal tourné, entraînant une course-poursuite entre les policiers et les voleurs pris en flagrant délit. Six personnes ont été blessées et l'un des suspects est toujours recherché.

(SW) - C'était une scène digne d'un film: mardi soir, un cambriolage a mal tourné, entraînant une course-poursuite entre les policiers et les voleurs pris en flagrant délit. Six personnes ont été blessées.

Tout a commencé à Bascharage, où quatre cambrioleurs ont été pris en flagrant délit dans une maison par le propriétaire des lieux, qui a immédiatement appelé la police. Les suspects ont fui mais la police était à leur recherche.

Plus tard dans la soirée, les policiers ont remarqué un véhicule suspect qui se dirigeait vers la Belgique. Ils décident alors de l'arrêter et le contrôler. Mais le conducteur a tout simplement ignoré l'appel des policiers et a continué sa route, en accélérant.

Les policiers entament alors la chasse, sirènes et lumières allumées.

La voiture suspecte prend la route du tunnel Biff vers Esch/Alzette via l'A13. Mais un bouchon s'est formé non loin de la sortie de Ehlerange: impossible pour le conducteur en fuite de poursuivre sa course.

Il percute alors de plein fouet une voiture embouteillée, blessant grièvement le conducteur et le passager de ce véhicule.

Les quatre voleurs se trouvaient bien dans la voiture poursuivie: trois d'entre eux ont été arrêtés. Le quatrième homme a réussi à s'enfuir à pied, et il est toujours activement recherché.

Si vous avez la moindre information, contactez la police au 113. Les agents conseillent aux riverains de Ehlerange, Mondercange, Esch-Soleuvre et Lallingen d'être prudents.

Au total, six personnes ont été blessées durant cette course folle: quatre policiers et le conducteur et passager de la voiture embouteillée.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet