Enquête pour homicide volontaire

Un corps de femme retrouvé dans la voiture d'Ana Lopes

(ChB -MM - AFP) - Nos confrères du Républicain Lorrain révèlent ce jeudi matin que la France enquête actuellement sur la disparition d’une résidente luxembourgeoise de 25 ans, dont on est sans nouvelles depuis la nuit de dimanche à lundi, et sur la découverte, lundi soir, d’un corps calciné retrouvé dans son véhicule incendié au nord de Thionville, à Roussy-le-Village.

Le parquet de Metz a confirmé ce vendredi matin qu'il s'agit bien du corps d'une femme.

La plaque d’immatriculation du véhicule correspond bien à l’identité de la propriétaire, Ana Lopes, habitante de Bonnevoie et dont la disparition a été déclarée aux policiers par sa mère.

Sur la banquette arrière, se trouvait un corps sans vie, réduit par endroits à l'état de cendres. Une autopsie devait être pratiquée ce jeudi après-midi.

«Le corps étant très dégradé, ce qui va être déterminant (pour son identification, NDLR) c'est l'ADN. Donc, nous ne pouvons pas confirmer que le corps est celui de cette jeune femme recherchée: il y a des éléments qui vont dans ce sens mais rien à ce stade ne le confirme de façon formelle», a dit à l'AFP le parquet de Metz, alors que des informations judiciaires ont été ouvertes en France et au Luxembourg dans cette affaire.  

Le corps transporté post-mortem?

Un juge d’instruction messin a ouvert une information judiciaire pour homicide volontaire. Les enquêteurs semblent s’orienter vers l’hypothèse d’un décès au Luxembourg avant que le corps n'ait été transporté vers la France.

Sa famille la cherche depuis dimanche. Désespérée, sa soeur a notamment posté cet appel sur sa page Facebook:


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.