Changer d'édition

Enquête PISA 2015: Les élèves luxembourgeois restent sous la moyenne
Luxembourg 2 min. 06.12.2016 Cet article est archivé

Enquête PISA 2015: Les élèves luxembourgeois restent sous la moyenne

Enquête PISA 2015: Les élèves luxembourgeois restent sous la moyenne

Photo: Guy Wolff
Luxembourg 2 min. 06.12.2016 Cet article est archivé

Enquête PISA 2015: Les élèves luxembourgeois restent sous la moyenne

Maurice FICK
Maurice FICK
Le niveau des élèves luxembourgeois n'a pas évolué dans le bon sens en trois ans: il reste sous la moyenne des 72 pays de l'OCDE . Publiés ce mardi, les résultats de l'étude PISA qui a permis de tester les connaissances et compétences des élèves de 15 ans en sciences, compréhension de l'écrit et mathématiques classent le Luxembourg en milieu de tableau, derrière tous ses voisins.

(MF) – Le niveau des élèves luxembourgeois n'a pas évolué dans le bon sens en trois ans: il reste sous la moyenne des 72 pays de l'OCDE. Publiés ce mardi, les résultats de l'étude PISA qui a permis de tester les connaissances et compétences des élèves de 15 ans en sciences, compréhension de l'écrit et mathématiques classent le Luxembourg en milieu de tableau.

L'enquête PISA (le Programme international de l'OCDE pour le suivi des acquis des élèves, en anglais: Programme for International Student Assessment) a lieu tous les trois ans et évalue dans quelle mesure les élèves âgés de 15 ans -qui arrivent en fin de scolarité obligatoire- possèdent certaines des connaissances et compétences essentielles pour participer pleinement à la vie de nos sociétés modernes.

Au total, 540.000 élèves, représentatifs des quelque 29 millions d'élèves âgés de 15 ans scolarisés dans les 72 pays et économies participants, ont passé les épreuves PISA en avril et mai 2015. Au Luxembourg, plus de 5.300 élèves représentatifs des enseignements secondaires classique et technique ont répondu aux épreuves informatisées durant deux heures mais aussi au questionnaire sur eux-même, leur milieu familial, leur établissement scolaire etc.

Cette enquête se concentre sur les matières clés des programmes scolaires:  les sciences, la compréhension de l'écrit et les mathématiques. Pour la première fois en 2015, l'étude a également permis d'évaluer les élèves dans la résolution collaborative de problèmes. Dans les trois matières clés, le Luxembourg a perdu des points.

  • En sciences, le pays a marqué 483 points (soit 8 points de moins qu'en 2012) et se classe 33e avec dix points sous la moyenne (493 points) des pays de l'OCDE.
  • En compréhension de l'écrit, le Luxembourg glane 481 points seulement (soit 7 points de moins qu'en 2012) et glisse de la 32e à la 36e place au classement. La moyenne des élèves est surtout de 12 points inférieure à la moyenne des pays de l'OCDE (493 points).
  • C'est en mathématiques que les jeunes Luxembourgeois s'en sortent le mieux. leur score moyen était de 486 points (soit 4 points de moins qu'en 2012) lors de l'évaluation PISA 2015. C'est tout près de la moyenne des pays de l'OCDE (490 points). Mais là encore le Luxembourg (33e) perd quatre places dans le classement PISA.

Rappelons qu'en 2012, les résultats des élèves luxembourgeois s'étaient globalement améliorés par rapport à 2009 même s'ils étaient restés stables en mathématiques.

L'étude PISA 2015 retient aussi que 14,1% des élèves sont très performants dans au moins un des domaines évalués. A contrario, 17% des élèves sont peu performants dans l'ensemble des trois matières clés.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

OCDE: L'enseignement luxembourgeois emploie de gros moyens
Plus d'heures d'école, mais des classes moins peuplées et des élèves encadrés par plus d'enseignants… qui sont parmi les mieux payés au monde: voici ce qui caractérise le système éducatif luxembourgeois parmi les 35 pays membres de l'OCDE.
Les enfants luxembourgeois bénéficient de plus d'enseignants que les enfants des pays membres de l'OCDE.
Rapport Unicef: Les inégalités se creusent au Luxembourg
Éducation, santé, revenu, satisfaction à l'égard de leur vie: les enfants sont encore loin d'être égaux dans les pays riches et le fossé se creuse dans plusieurs d'entre eux entre les plus démunis et les autres, selon un rapport de l'Unicef.