Changer d'édition

Les alertes inondations font des vagues
Luxembourg 2 min. 28.07.2021
Enquête parlementaire

Les alertes inondations font des vagues

Au Luxembourg, les eaux sont de nouveau montées dans la nuit de mardi à mercredi, dans le sud du pays cette fois-ci.
Enquête parlementaire

Les alertes inondations font des vagues

Au Luxembourg, les eaux sont de nouveau montées dans la nuit de mardi à mercredi, dans le sud du pays cette fois-ci.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 28.07.2021
Enquête parlementaire

Les alertes inondations font des vagues

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
Les chefs de file CSV, ADR, déi Lénk et Piraten souhaitent que la Chambre lance une étude indépendante sur la gestion des intempéries afin d'identifier les «éventuels manquements», précisent-ils dans une lettre publiée mercredi.

Tandis que le sud du pays s'est à nouveau réveillé les pieds dans l'eau mercredi matin, voilà que les députés d'opposition demandent à la Chambre d'enquêter sur la gestion des inondations par le gouvernement. Dans une lettre adressée au président de l'institution, Martine Hansen (CSV), Gilles Roth (CSV), Myriam Cecchetti (déi Lénk), Sven Clement (Piraten) et Fernand Kartheiser (ADR) estiment qu'une «étude indépendante externe» permettrait d'établir «les origines d'éventuels manquements» notamment dans l'anticipation du sinistre.


Fallait-il sonner l'alarme dans les communes?
Les récentes inondations ont montré les failles du système d'alerte luxembourgeois. Résultat: plus de 120 millions de dégâts. Raison pour laquelle une partie de l'opposition réclame des modifications rapides du dispositif et l'audience des ministres responsables.

Les cinq chefs de file doutent que le gouvernement ait «bien géré la situation» et «informé les citoyens dans un délai approprié», stipule le document à destination de Fernand Etgen (DP). Ceux-ci rappellent notamment que «l’avertissement officiel n’a apparemment pas atteint la population à temps», référence au message de l'application Gouv'Alert qui n'est parvenu qu'à quelques utilisateurs à 23 heures le 14 juillet.

Une notification tardive, alors que le système européen d'alerte aux inondations avait mis en garde les autorités luxembourgeoises mais aussi belges et allemandes «le vendredi 9 juillet», rappelle la lettre des députés d'opposition. Ceux-ci estiment que ce que l'Association des compagnies d'assurances appelle la «catastrophe la plus coûteuse de l’histoire» aurait pu être, sinon évitée, au moins anticipée.


Au pied du château de Vianden, tout n'est plus que désolation.
«Les alertes doivent venir aux gens et non l'inverse»
Pour le chercheur en hydrologie Jeff Da Costa, le gouvernement doit revoir ses plans d'interventions d'urgence en cas d'inondation via une meilleure coordination des effectifs et le déploiement d'un système d'alarme à grande échelle.

Les représentants des quatre partis d'opposition espèrent donc que cette étude pourra analyser «la chronologie et le flux des informations» entre les différents acteurs de la société, «les défaillances du système Gouv'Alert», ou encore le «déploiement des moyens de secours». Un moyen d'après eux d'identifier «les moyens» permettant de remédier aux éventuels manquements.

A ce jour, le président de la Chambre n'a pas communiqué sur le sujet. A noter qu'en Belgique, le parquet de Liège a ouvert une enquête notamment pour «homicides involontaires», portant sur les mêmes éléments.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Des épisodes localisés de fortes averses ont à nouveau causé des perturbations au Luxembourg, mais sans commune mesure avec les inondations des 14-15 juillet derniers.
Lokales,Hochwasser,Überschwemmungen nach Starkregen in Schouweiler..Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Dix jours après les violentes inondations qui ont frappé le Luxembourg et face à la multiplication des événements météorologiques extrêmes, l'association des assureurs et réassureurs juge lundi probable la revalorisation du montant des contrats.
Hilfsaktion von Freiwilligen nach Überschwemmungen in Echternach / Foto: Viktor Wittal
Les récentes inondations ont montré les failles du système d'alerte luxembourgeois. Résultat: plus de 120 millions de dégâts. Raison pour laquelle une partie de l'opposition réclame des modifications rapides du dispositif et l'audience des ministres responsables.
Pour le chercheur en hydrologie Jeff Da Costa, le gouvernement doit revoir ses plans d'interventions d'urgence en cas d'inondation via une meilleure coordination des effectifs et le déploiement d'un système d'alarme à grande échelle.
Au pied du château de Vianden, tout n'est plus que désolation.
L'Association des compagnies d'assurance s'attend désormais à devoir dédommager pour 120 millions d'euros de sinistres après les pluies diluviennes des 14-15 juillet. Une première estimation tablait plutôt pour 50...
Hochwasser nach Starkregen , Ernzen  , Fiels , Aufräumarbeiten Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Inondations au Luxembourg
Initiée fin 2018 afin d'alerter la population en cas de situation d’urgence impactant la sécurité publique, l'application semble ne pas pleinement remplir sa mission puisque si un message a bel et bien été envoyé, il l'a été vers 23h mercredi et à un nombre restreint de personnes.
Lok , App GouvAlert , Infoapp für Notsituationen, Regierung Luxemburg, CGDIS , 112 , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort