Changer d'édition

Enquête d'opinion PolitMonitor: Le gouvernement Bettel sort de l'ornière, Nagel s'enfonce
Luxembourg 3 min. 09.11.2015

Enquête d'opinion PolitMonitor: Le gouvernement Bettel sort de l'ornière, Nagel s'enfonce

Le Premier ministre, Xavier Bettel, remonte la pente: après un sondage désastreux début mai (48%), sa cote de sympathie grimpe à nouveau à 63% des sondés.

Enquête d'opinion PolitMonitor: Le gouvernement Bettel sort de l'ornière, Nagel s'enfonce

Le Premier ministre, Xavier Bettel, remonte la pente: après un sondage désastreux début mai (48%), sa cote de sympathie grimpe à nouveau à 63% des sondés.
Photo:Gerry Huberty
Luxembourg 3 min. 09.11.2015

Enquête d'opinion PolitMonitor: Le gouvernement Bettel sort de l'ornière, Nagel s'enfonce

Six mois après une véritable crise de confiance à son égard, le gouvernement Bettel remonte dans les sondages. Le nouveau PolitMonitor révèle ce lundi que tous les membres du gouvernement regagnent des points de sympathie et de compétence. A une exception près: Maggy Nagel.

(MF & DN) - Six mois après une véritable crise de confiance à son égard, le gouvernement Bettel remonte dans les sondages. Le nouveau PolitMonitor révèle ce lundi que tous les membres du gouvernement regagnent des points de sympathie et de compétence. A une exception près: Maggy Nagel. La ministre de la Culture est au plus bas des sondages et ne capitalise que 19 points de sympathie et 15 points de compétence.

Le sondage effectué par TNS ILRES pour le Luxemburger Wort et RTL auprès de 1.020 personnes de plus de 18 ans entre le 29 octobre et le 5 novembre 2015 montre que le gouvernement Bettel sort de l'ornière de popularité dans laquelle il s'était fourré il y a six mois. La coalition DP-LSAP-Les Verts respire.

Question sympathie et compétence, c'est Jean Asselborn (LSAP), ministre des Affaires étrangères, qui caracole toujours largement en tête des opinions. Il regagne 9 points et obtient un score «sympathie» de 82% et un score «compétence» de 81%, loin devant le Premier ministre, Xavier Bettel (58%).

La ministre de la Santé, Lydia Mutsch (au centre de la photo), est jugée comme étant la 4e ministre la plus compétente et sympathique de l'actuel gouvernement.
La ministre de la Santé, Lydia Mutsch (au centre de la photo), est jugée comme étant la 4e ministre la plus compétente et sympathique de l'actuel gouvernement.
Photo: Chris Karaba

En ce qui concerne l'opinion des sondés sur la sympathie accordée aux membres du gouvernement, le Premier ministre, Xavier Bettel, a fait le plus grand bond en avant (+15%). Deux ministres socialistes se profilent dans son sillon: Etienne Schneider, le vice-premier ministre et ministre de l'Economie mais aussi Lydia Mutsch, la ministre de la Santé (+14%). Dans le classement final des points de sympathie attribués aux membres du gouvernement, Lydia Mutsch (53%) arrive en 4e position, devant... Dan Kersch (45%) et Etienne Schneider (44%).

L'une des surprises cachées à première vue de ce sondage portant sur la sympathie est le bond remarquable réalisé par Dan Kersch. Le ministre de l'Intérieur (LSAP), amené à gérer en partie la crise des migrants, a fait un bond de 13%!

L'autre surprise, c'est le bond en avant réalisé par Marc Hansen (DP), le secrétaire d'Etat au Logement et à l'Education nationale gagne 13% en sympathie et 10% en compétence.

Pour ce qui est de la compétence des membres du gouvernement, il y a un écart formidable entre Jean Asselborn (81%) et un groupe de cinq ministres qui dépassent les 50% d'opinions favorables: Xavier Bettel (58%), Pierre Gramegna (56%), Lydia Mutsch (55%), comme Etienne Schneider, suivis de Romain Schneider (54%), ministre des Sports.

Jean-Claude Juncker, jugé le plus compétent

Ce nouveau sondage de l'automne réalisé au Luxembourg, crédite quasiment tous les autres politiciens de points «sympathie» et «compétence». Jean-Claude Juncker en tête. Le président de la Commission européenne et ancien Premier ministre (CSV) reste «le» politicien luxembourgeois le plus compétent. Il a 1 petit point de plus que son vieil ami, Jean Asselborn (LSAP). Mais 8 points de moins que lui pour la sympathie qu'il dégage auprès des sondés.

A noter que la 2e personnalité politique la plus sympathique et compétente (70%) est le président de la Chambre des députés, Mars di Bartolomeo (LSAP), juste devant Charles Goerens (DP), également crédité de 70% en compétence.

La député européenne Viviane Reding (CSV) est la 4e personnalité politique jugée la plus compétente. Tandis que la cote de sympathie de Claude Wiseler (CSV) stagne  et qu'il perd même 5 points en ce qui concerne la compétence (59%).

Le gouvernement contrôle-t-il la situation? oui à 50%

Alors que début mai 2015, seuls 36% des électeurs faisaient confiance au gouvernement Bettel, 50% des électeurs ont estimé lors de ce PolitMonitor d'automne que le gouvernement actuel a le contrôle de la situation. Les résidents étrangers sont beaucoup plus confiants et sont 71% à le penser.




Sur le même sujet

Popularité: progression record pour Les Verts du gouvernement
Interrogés sur la sympathie et les compétences des hommes et femmes politiques du pays, les électeurs luxembourgeois font grimper François Bausch et Carole Dieschbourg au classement. Quant au Premier ministre, sa cote remonte à son plus haut niveau depuis 2013.
Carole Dieschbourg, Félix Braz et François Bausch, voient leur cote de popularité grimper en flèche dans le dernier sondage Politmonitor
Enquête d'opinion PolitMonitor: Des lendemains de référendum douloureux
Interrogés dans la foulée du référendum du 7 juin, les Luxembourgeois ne sont pas tendres vis-à-vis du gouvernement et des responsables politiques en général. Sur le plan personnel, tout le monde en prend pour son grade – le Premier ministre passe sous la barre des 50% d'opinions positives – , à l'exception notable de Gast Gybérien.
PolitMonitor : Seuls 36% des électeurs font confiance au gouvernement
Alors que le Premier ministre, Xavier Bettel, s'apprête à prononcer mardi son discours sur l'état de la Nation, le sondage PolitMonitor révèle que 36% des électeurs seulement font confiance à son gouvernement. Les résidents étrangers, en revanche, lui font beaucoup plus confiance (50%).
Le gouvernement du Premier ministre, Xavier Bettel, n'est pas remonté dans les sondages. Comme en novembre 2014, seuls 36% des électeurs lui font confiance en ce début mai 2015.
PolitMonitor: Bettel décroche et entraîne le gouvernement avec lui
En moins d'un an, le Premier ministre a perdu 16 points de sympathie et 20 points du point de vue de la perception de sa compétence. C'est la chute la plus spectaculaire, bien qu'il reste le deuxième membre du gouvernement jugé le plus sympathique et le plus compétent, derrière Jean Asselborn.
Le Premier ministre, Xavier Bettel, le 11 novembre 2014