Changer d'édition

Encore des bons au fond des valises des vacanciers
Luxembourg 2 min. 21.05.2021

Encore des bons au fond des valises des vacanciers

Pourquoi ne pas profiter de la réduction pour oser une autre forme de séjour?

Encore des bons au fond des valises des vacanciers

Pourquoi ne pas profiter de la réduction pour oser une autre forme de séjour?
Photo : dpa
Luxembourg 2 min. 21.05.2021

Encore des bons au fond des valises des vacanciers

Sur les 700.000 vouchers de 50 euros de réduction pour une nuitée touristique, seuls 116.000 ont été utilisés. Entre weekends, jours fériés et approche des vacances d'été, c'est le moment de remettre la main dessus.

Après, il sera trop tard... Pour la dernière fois, le gouvernement luxembourgeois a décidé de prolonger la validité des bons de réduction valables dans les structures d'accueil du pays. Passé le 15 septembre, les 50 euros de bonus seront définitivement perdus. Aussi, à l'heure de présenter ses projets pour assurer une belle saison touristique 2021, le ministre du Tourisme n'a pas manqué de rappeler combien cette opportunité était une chance. Et pas seulement pour les résidents de plus de 16 ans et les salariés frontaliers qui ont reçu ce voucher, mais bien pour tout un pan de l'activité nationale.


Lokales, Touristen, Tourismus, Sicht auf den Grund ,Altstadt  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Le tourisme doit se réinventer
Fortement impacté par la pandémie, le secteur a pu bénéficier de nombreuses aides, rappelle Lex Delles, mardi, face aux députés. Mais pour survivre, il devra aussi faire preuve «d'innovation et de créativité».

Alors, certes, il est bon de soutenir cafetiers et restaurateurs en allant boire ou manger dans les établissements désormais (partiellement) rouverts, mais il serait bon aussi que chacun s'intéresse aux hôtels, gîtes, campings, auberges de jeunesse et autres chambres d'hôtes du Grand-Duché. Car pour eux aussi les temps sont durs. 

Et le ministre Lex Delles a fait les comptes : en 2020, le secteur hôtelier a perdu 49% de nuitées, et les campings 47%. Des chiffres qui auraient pu être encore plus catastrophiques si le soleil n'avait pas été de la partie en été, et le virus moins présent en juillet et août derniers.

Pour cette année, le baromètre sanitaire redonne des signes d'espoir. Avec un nombre de contaminations qui baisse, qui baisse, et un total de vaccinations qui monte, qui monte. Deux faits qui se traduisent d'ailleurs sur l'activité touristique luxembourgeoise, constate le ministre devenu VRP de tous les beaux coins du pays : «Au printemps dernier, le taux d'occupation des hôtels était de l'ordre de 5%. Cette année, nous sommes remontés à environ 30%». Les situations variant d'une zone géographique à l'autre.

Avec le recours aux bons de réduction, le ministère compte sur chacun pour apporter une bouffée d'air aux activités touristiques. Car si toutes les réductions expédiées sont utilisées (soit 584.000 unités), ce sont tout de même 29,2 millions d'euros minima qui rentreront dans les caisses de la profession. Pas négligeable au sortir de cette crise terrible. C'est dire l'importance (économique) de la campagne de promotion nationale Lëtzebuerg, dat ass Vakanz au-delà de la découverte des jolis paysages du pays.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Seulement 11% des vouchers valables pour une réduction de 50€ sur le prix d'une nuitée dans un lieu d'hébergement ont été utilisés. Bonne nouvelle : les bons restent échangeables jusqu'au 31 décembre.
WI,Übernachtungsgutschein.Illu.Bon d'Hébergement.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Vous n'avez pas reçu votre "voucher touristique" offert par le ministère du Tourisme? Pas de panique, il est encore possible de réclamer le pass donnant droit à une réduction sur une nuitée au Luxembourg.
Urlaub mit dem Wohnmobil
Le nombre d'hôtels, auberges et pensions ne cesse de diminuer, passant de 367 en 2000 à 246 l'an dernier. Dans le même temps, le nombre de nuitées au sein de ces établissements a augmenté. Explications avec le secrétaire général de l'Horesca, François Koepp.