Changer d'édition

En route vers la vaccination des moins de 12 ans
Luxembourg 3 min. 25.11.2021
Vaccination anti-covid

En route vers la vaccination des moins de 12 ans

Les premières invitations pour la vaccination des 12-17 ans avaient été lancées fin juin au Luxembourg. Place à leurs cadets maintenant?
Vaccination anti-covid

En route vers la vaccination des moins de 12 ans

Les premières invitations pour la vaccination des 12-17 ans avaient été lancées fin juin au Luxembourg. Place à leurs cadets maintenant?
Photo : AFP
Luxembourg 3 min. 25.11.2021
Vaccination anti-covid

En route vers la vaccination des moins de 12 ans

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le vaccin de Pfizer a été approuvé pour les enfants de 5 à 11 ans par le régulateur européen du médicament. Le Luxembourg serait prêt à passer à cette nouvelle étape, onze mois après le début de la campagne vaccinale.

Jusqu'à présent, au Luxembourg comme un peu partout en Europe, la limite (basse) d'âge pour la vaccination anti-covid s'établissait à 12 ans. Mais la donne devrait changer maintenant que l'agence européenne des médicaments (EMA) a rendu un avis favorable à l'administration de la formule développée par le laboratoire Pfizer pour les petits. Dès 5 ans, la protection face au virus serait sensiblement améliorée dans la catégorie d'âge.


A boy wears a hat and a face mask as he attends lessons in his aerated classroom at the Petri primary school in Dortmund, western Germany, on November 23, 2021 amid the novel coronavirus / COVID-19 pandemic. (Photo by Ina FASSBENDER / AFP)
L'épidémie s'offre une cure de jouvence
En une semaine, le taux d'incidence parmi les 0-14 ans a bondi de 61% au Grand-Duché. De quoi impacter la vie scolaire, mais au-delà la circulation du virus dans toutes les strates de la population.

Comme il l'avait déjà annoncé sur notre site à la rentrée, ce jeudi matin au micro de RTL, le directeur de la Santé n'a pas caché l'importance que revêt cette étape de la vaccination au Luxembourg. L'avis émis devrait donc entraîner un changement de stratégie dans une campagne qui, depuis fin décembre 2020, a vu le pays délivrer 885.000 doses à la population des 12 ans et plus. 

Ainsi, le ministère de la Santé serait prêt à commander 18.000 doses supplémentaires pour parer au besoin de piqûres des 5-11 ans. Le Dr Schmit a même avancé la date du 20 décembre pour une possible livraison, voire début d'administration, de ces flacons. Pile pour les vacances de Noël...

En France, le ministre de la Santé, Olivier Véran, interrogé sur le même sujet a fait savoir que l'Hexagone n'envisageait pareille opération pas avant 2022.


(FILES) In this file photo taken on August 23, 2021 Brandon Rivera, a Los Angeles County emergency medical technician, gives a second does of Pfizer-BioNTech Covid-19 vaccine to Aaron Delgado, 16, at a pop up vaccine clinic in the Arleta neighborhood of Los Angeles, California. - The United States on October 29, 2021 authorized the Pfizer Covid vaccine for children aged five-to-11 after a committee of experts found its benefits outweighed risks. (Photo by Robyn Beck / AFP)
Et si les adolescents décidaient de leur vaccination?
C'est l'une des suggestions émises par l'Ombudsman fir Kanner a Jugendlecher après avoir observé comment la crise covid affectait la vie des jeunes générations luxembourgeoises.

Mais avant la première injection, le conseil supérieur des maladies infectieuses aura, bien entendu, à se prononcer sur l'opportunité de vacciner les plus jeunes générations, et de fixer les nouvelles limites d'âge tolérées au pays. Comme il l'a fait fait auparavant pour les autres catégories de population ou, plus récemment, sur l'accès élargi à la «dose complémentaire» dès 18 ans.

Mais la réponse dudit conseil ne fait guère de doute; les spécialistes luxembourgeois s'étant jusque-là souvent ralliés à l'opinion exprimée par l'EMA.

Depuis plusieurs semaines, l'épidémie covid regagne en dynamique au Grand-Duché (plus de 550 nouveaux cas hier) et le variant Delta semble facilement se répandre auprès des enfants ces derniers jours. Aussi, s'appuyer sur la vaccination des 5-11 ans constitue une piste intéressante pour bloquer la possible circulation du virus des bambins, écoliers, lycéens vers leurs parents. Le cercle familial restant le premier lieu de contamination identifié (31% des nouveaux cas enregistrés du 15 au 22 novembre), juste derrière les établissements scolaires (17%).

  Actuellement, le ministère de la Santé estime à 77% le taux de vaccination parmi la population luxembourgeoise pouvant prétendre à l'un ou l'autre des quatre vaccins disponibles au Grand-Duché.  


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

A compter de ce 18 octobre, les adolescents qui le souhaitent pourront recevoir première ou deuxième dose anti-covid directement dans leur établissement scolaire.
ARCHIV - 07.10.2021, Sachsen, Großpösna: Eine Frauenärztin impft eine Schwangere mit dem Impfstoff «Vaxigrip Tetra 2021/2022» vom Hersteller Sanofi Pasteur Europe gegen Grippe. (zu dpa «Frauenärzte rufen Schwangere zur Grippeschutz-Impfung auf») Foto: Jan Woitas/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
L'Agence européenne des médicaments (EMA) a approuvé vendredi l'utilisation de ce sérum anti-covid pour les jeunes Européens. C'est le second après celui de Pfizer/BioNTech à obtenir cet aval.
Jamais le Luxembourg n'avait autant vacciné que la semaine dernière. En sept jours, pas moins de 43.934 doses ont pu être administrées. Avec une proportion quasi identique de primo-vaccinés que de rappels.
02.06.2021, Berlin: Eine Spritze mit Impfstoff des Herstellers Johnson & Johnson liegt in der Praxis einer Hausärztin für die Injektion bereit. Das Bundeskabinett hat beschlossen, daß ab kommenden Montag die Priorisierung von Impfstoffen für bestimmte Gruppen aufgehoben wird. Mit der Aufhebung der Priorisierung besteht für alle Personen ein Anspruch auf eine Schutzimpfung gegen das Coronavirus, unabhängig vom Alter, dem Gesundheitszustand und des Berufsstandes. Zugleich werden Betriebsärzte und Privatärzte in die Durchführung der Schutzimpfung einbezogen. Foto: Wolfgang Kumm/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Bien que le vaccin aide à réduire le risque de contagion, le ministère de la Santé n'entend pas lever les mesures d'isolement pour les personnes ayant été en contact avec un cas covid+. La mesure devrait courir tant que le taux de vaccination restera faible.
Déjà 6.897 doses anti-covid ont été injectées dans le pays. La campagne s'adaptant au jour le jour, selon les stocks mis à disposition par Pfizer, Moderna et -qui sait- bientôt AstraZeneca.
A health worker prepares a Moderna Covid-19 vaccine at the vaccination centre Hall Victor Hugo in Luxembourg, on January 21, 2021, during a vaccination campaign aimed at curbing the spread of the Covid-19 pandemic. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)