Changer d'édition

En mai, les 16-54 ans invités à se faire vacciner
Luxembourg 2 min. 27.04.2021

En mai, les 16-54 ans invités à se faire vacciner

Plus de 180.000 doses de vaccins anti-covid ont pu être administrées en quatre mois au Luxembourg.

En mai, les 16-54 ans invités à se faire vacciner

Plus de 180.000 doses de vaccins anti-covid ont pu être administrées en quatre mois au Luxembourg.
Photo : AFP
Luxembourg 2 min. 27.04.2021

En mai, les 16-54 ans invités à se faire vacciner

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Dès la fin de cette semaine, le ministère de la Santé luxembourgeois débutera l'envoi des invitations pour la plus grande part de la population résidente. Des adolescents aux quinquas, à chacun son tour désormais.

Trois semaines que la phase 5 de la campagne vaccinale a été lancée, que voilà (déjà) la phase 6 qui s'annonce. Signe que le gouvernement luxembourgeois a confiance dans l'arrivée massive de doses anti-covid dans les prochaines semaines. Car cette fois, il est question d'inviter près de 355.000 résidents. Tous les 16-54 ans, hommes et femmes, qui jusque-là n'avaient pu s'inscrire pour une injection dans l'un des cinq centres de vaccination seront éligibles au sérum dès ce début mai.

Comme pour les étapes précédentes, les invitations papier partiront d'abord à destination du haut de la tranche d'âge, pour redescendre ensuite. Quinquas, quadras, trentenaires, jeunes gens enfin, certainement pour le courant de l'été tout de même. Alors que 20% de la population a pu être immunisé en quatre mois, cette phase 6 devrait voir le rythme des injections considérablement augmenter.

Cette étape fait suite à deux autres initiatives devant, là aussi, booster la diffusion du vaccin parmi la population. Il est désormais possible non seulement de s'inscrire pour bénéficier d'une injection «last minute» (afin d'assurer que nulle dose ne reste inutilisée en fin de journée) mais aussi l'accès au vaccin AstraZeneca élargie aux 30-54 ans volontaires pour cette formule précisément. Depuis la mise en service du site Impfen.lu, 27.000 inscriptions ont déjà pu être enregistrées. 

Xavier Bettel qui, depuis peu, voulait se montrer prudent sur les objectifs de la campagne vaccinale luxembourgeoise, a rompu son voeu lundi soir. Durant le congrès de son parti (DP), le Premier ministre a ainsi annoncé son souhait que «d'ici la mi-juillet, chaque adulte au Luxembourg devrait recevoir une offre de vaccination, quels que soient son âge et ses antécédents de maladie.»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Ce choix ne devrait toutefois pas se concrétiser immédiatement par l'envoi d'invitations aux adolescents. Ces derniers devront certainement patienter jusqu'à la mi-juillet avant de recevoir leur première injection.
Les 30-54 ans qui se sont signalés pour recevoir leur vaccination anti-covid AstraZeneca commencent à être invités. Le ministère de la Santé vient de décider de fixer à huit semaines le délai d'attente avant la deuxième injection.
ARCHIV - 26.02.2021, Niedersachsen, Hannover: Ein Schild mit einer Spritze hängt an der Zufahrt zum Impfzentrum auf dem Messegelände. Dort sind in Einzelfällen Impfstoffe verwechselt worden.    (zu dpa «Panne im Impfzentrum: Mittel von Biontech und Astrazeneca verwechselt») Foto: Julian Stratenschulte/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Alors que les 16-54 ans seront priés de s'inscrire pour recevoir leur dose de vaccin dans les prochaines semaines, les résidents de cette tranche d'âge devraient aussi voir leur boîte aux lettres remplie par d'autres sollicitations vaccinales. Explications.
Lokales, Impfzentrum Esch Belval, maison des matériaux, Gebäude Nord Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Après bien des Etats, le Grand-Duché a fait le choix de s'en remettre à un prochain avis de l'Agence européenne des médicaments avant de reprendre -ou non-les injections d'AstraZeneca.
11.03.2021, Großbritannien, London: Ein Mitarbeiter zeigt die ersten verabreichten Ampullen mit den Corona-Impfstoffen von Astrazeneca (l) und Biontech/Pfizer, die Teil einer neuen COVID-19-Austellung im Science Museum sein werden. Foto: Victoria Jones/PA Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le Conseil supérieur des maladies infectieuses luxembourgeois ne recommande pas l'emploi du vaccin anti-covid pour les seniors. Ce qui ne signifie pas qu'il l'interdit ni pour les aînés, ni pour d'autres catégories à la santé fragile.
A member of the Hampshire Fire and Rescue Service prepares a dose of a AstraZeneca/Oxford Covid-19 vaccine at a temporary vaccination centre set up at Basingstoke Fire Station, in Basingstoke, Hampshire, southern England, on February 4, 2021, as crews continue to take 999 emergency calls. - Oxford University announced on Thursday it will launch a medical trial alternating doses of Covid-19 vaccines created by different manufacturers, the first study of its kind. (Photo by Andrew Matthews / POOL / AFP)
Alors que les premiers flacons du sérum anti-covid arrivent ce samedi 26 décembre, voilà des mois que le Luxembourg élabore sa campagne de vaccination. Explications avec Luc Feller, haut-commissaire à la Protection nationale.
An employee works on a production line at the factory of British multinational pharmaceutical company GlaxoSmithKline (GSK) in Saint-Amand-les-Eaux, northern France, on December 3, 2020, where the adjuvant for Covid-19 vaccines will be manufactured. - Canada's Medicago and British pharmaceutical giant GlaxoSmithKline (GSK) announced on December 3, 2020 the launch of phase 2 and 3 clinical trials on a Covid-19 vaccine, one of a series of candidates being developed worldwide. Final phase 3 trials of the plant-derived vaccine candidate will begin by year's end and will be tested on 30,000 volunteers in North America, Latin America and Europe, according to a joint statement. (Photo by FRANCOIS LO PRESTI / AFP)