Changer d'édition

«La priorité doit être la remise en état des maisons»
Luxembourg 19.07.2021
Emile Eischer

«La priorité doit être la remise en état des maisons»

Pour Emile Eicher, président du Syvicol, la solidarité communale a joué à plein au cours des derniers jours, en parallèle de l'organisation mise en place par l'Etat.
Emile Eischer

«La priorité doit être la remise en état des maisons»

Pour Emile Eicher, président du Syvicol, la solidarité communale a joué à plein au cours des derniers jours, en parallèle de l'organisation mise en place par l'Etat.
Photo: Chris Karaba
Luxembourg 19.07.2021
Emile Eischer

«La priorité doit être la remise en état des maisons»

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
Trois jours après les inondations qui ont frappé une partie du Luxembourg, les opérations de nettoyage se poursuivent. Des opérations de grande ampleur qui visent à permettre aux centaines de personnes évacuées de retrouver rapidement leur domicile, selon le président du Syvicol.

Que ce soit à Echternachà Vianden ou dans les autres communes frappées par les inondations, l'heure est au grand nettoyage. Une opération d'envergure qui va encore durer et dont la priorité «doit être la remise en état des maisons», assure Emile Eischer (CSV), président du Syvicol,  interrogé lundi matin par nos confrères de la Radio 100,7. 


Le Grand-Duc Henri au côté des sinistrés
Le Grand-Duc Henri au côté des sinistrés

Car selon le dernier bilan issu de la cellule de crise du ministère de l'Intérieur, daté de samedi, plusieurs dizaines de personnes se retrouvent toujours dans l'impossibilité de rentrer chez elles, trois jours après les crues des différentes rivières du pays. Face à cette situation, la solidarité joue à plein selon le bourgmestre de Clervaux dont la commune est également touchée. «Six communes ont proposé de mettre à disposition des appartements aux sinistrés», indique le président du Syvicol qui précise que d'autres victimes des inondations ont trouvé refuge «dans des halls de sport ou des centres culturels».


Des pluies sans aucun bénéfice
Les fortes précipitations de mercredi et jeudi n'auront même pas servi à reconstituer les réserves souterraines d'eau potable du pays. Trop d'eau, trop vite sur un sol déjà gorgé.

Un nouvel état des lieux de la situation doit être dressé ce lundi, suite à la nouvelle réunion de la cellule de crise prévue dans la matinée. Pour permettre de mener à bien les opérations de nettoyage, l'accès à certaines rues des communes les plus touchées reste toujours limité ce lundi. C'est notamment le cas dans les centres-villes d'Echternach, Vianden ou Mersch où le besoin de dégager d'importants déblais doit encore s'étendre sur plusieurs heures.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les fortes précipitations de mercredi et jeudi n'auront même pas servi à reconstituer les réserves souterraines d'eau potable du pays. Trop d'eau, trop vite sur un sol déjà gorgé.
Parmi les communes les plus touchées par les récentes inondations, Vianden figure en haut de liste. L'impressionnante montée de l'Our, dans la nuit de mercredi à jeudi, n'a laissé aucune chance aux riverains. Maintenant, place au nettoyage et aux souvenirs.