Changer d'édition

Ecole et Lycée français: le chantier doit démarrer fin 2014
Luxembourg 4 min. 16.05.2014 Cet article est archivé
Ban de Gasperich

Ecole et Lycée français: le chantier doit démarrer fin 2014

Le projet de construction de l'Ecole et du Lycée français au Ban de Gasperich.
Ban de Gasperich

Ecole et Lycée français: le chantier doit démarrer fin 2014

Le projet de construction de l'Ecole et du Lycée français au Ban de Gasperich.
Photo: Atelier d'architecture du Centre
Luxembourg 4 min. 16.05.2014 Cet article est archivé
Ban de Gasperich

Ecole et Lycée français: le chantier doit démarrer fin 2014

Le projet de construction du vaste campus scolaire de l'Ecole et du Lycée français sur le Ban de Gasperich à Luxembourg avance bon train. Le volet financier a été ficelé cette semaine et le début du chantier est annoncé pour la fin d'année.

(MF) - Le projet de construction du vaste campus scolaire de l'Ecole et du Lycée français à Luxembourg avance bon train. Le volet financier a été ficelé cette semaine et le début du chantier est annoncé pour la fin de cette année.

Maître d'ouvrage du projet de construction qui verra le jour sur un terrain de 4,5 hectares en pente donnant sur le rond-point Glück, l'association ELFL (Ecole et Lycée français du Luxembourg) a signé cette semaine un emprunt pour couvrir les coûts d'investissement qui sont à sa charge. Du coup, le projet va pouvoir entrer dans la phase d’appel d'offres.

Ce qui "devrait conduire au début du chantier à la fin de l’année 2014 pour une prise en main des bâtiments prévue à la rentrée 2017", indique le maître d'ouvrage dans un communiqué daté de vendredi. D'ores et déjà la pose de la première pierre est prévue "au début de l'année 2015".

Carlo Thil, président de la BGL BNP Paribas a convié pour la signature de l'emprunt, Monsieur Yelda, Ambassadeur de France à Luxembourg, Monsieur le Sénateur Ferrand, Président de l’ANEFE, Monsieur Girault, président de l’ELFL, les administrateurs de l’ELFL ainsi que les représentants du pool bancaire.
Carlo Thil, président de la BGL BNP Paribas a convié pour la signature de l'emprunt, Monsieur Yelda, Ambassadeur de France à Luxembourg, Monsieur le Sénateur Ferrand, Président de l’ANEFE, Monsieur Girault, président de l’ELFL, les administrateurs de l’ELFL ainsi que les représentants du pool bancaire.
Photo: Ecole et Lycée français asbl

Le montant exact de l'emprunt contracté par l'ELFL auprès d'un pool bancaire 100% luxembourgeois (BGL BNP Paribas et BCEE) n'a pas été révélé. Il est su, en revanche, que l'asbl financera 20% (et l'Etat luxembourgeois 80%) du projet dont l'enveloppe maximale avait été fixée à 135 millions d'euros.

Un emprunt rendu possible après que l'Etat français ait accordé sa garantie à la caution donnée par l'Agence nationale pour l'Enseignement du français à l'étranger.

Faisons le bilan. Pour le terrain, c'est bon: l'acte de constitution du droit d'emphytéose avait été signé avec la Ville de Luxembourg en novembre 2013. Le volet financier vient dêtre ficelé. Les travaux d'architecture sont quasiment achevés. Et la préparation des appels d'offres va pouvoir démarrer.

Le projet de construction de l'Ecole et du Lycée français au Ban de Gasperich.
Le projet de construction de l'Ecole et du Lycée français au Ban de Gasperich.
Photo: Romain Schanck

Le complexe de l'Ecole et du Lycée français n'ouvrira pas à la rentrée 2016 au Ban de Gasperich mais à la rentrée 2017. Le tout nouvel établissement s'articulera autour de quatre pôles: l'école maternelle, l'école élémentaire, le collège et un lycée:

• L'école maternelle, de plain-pied, comprendra 18 salles de classe, d’exercice et d’enseignement des langues, avec accès direct à une grande cour et un préau. Elle intègrera également des salles  de motricité, une bibliothèque, des salles de repos et une cuisine pédagogique.

• L'école primaire dont les locaux se trouveront au-dessus de l'école maternelle comptera 33 salles de classe, de dessin, de musique, d’informatique et d’enseignement des langues. Une bibliothèque et un gymnase viennent enrichir les possibilités données aux élèves et aux instituteurs. On y trouvera également une grande cour destinée aux élèves de l’école élémentaire, indépendante de la cour des maternelles et de celles du collège et du lycée.

• Le collège et le lycée conçus 1500 élèves se trouveront dans une partie distincte. A côté des salles de classes classiques et des 17 salles d’enseignement des sciences, un centre de documentation et d’information accueillera les élèves sur leur temps libre, pendant leurs heures d'étude ou lors de séances pédagogiques dispensées par les professeurs documentalistes, en collaboration avec les enseignants de discipline. La part belle y sera faite aux sports avec 5 gymnases, une salle d'escalade, une salle de danse et deux salles multi-activités seront construites.

Une cuisine de production et des salles de restauration permettront de préparer sur place et de servir plus de 1.200 repas à midi.

Un amphithéâtre de plus de 350 places et une salle des fêtes constitueront un espace événementiel ambitieux. Il offrira aux élèves et aux enseignants les moyens d’organiser des spectacles et des expositions, de promouvoir les arts du théâtre et du cinéma mais aussi d'accueillir des conférenciers ou d’envisager, pour les plus grands, d'y dispenser des cours magistraux.